Scarlett Johansson et Kate Winslet sans maquillage pour Vanity Fair, retour au naturel

par
Scarlett Johansson photographiée sans maquillage par Chuck Close pour Vanity Fair

Les stars américaines Scarlett Johansson et Kate Winslet sont passées entre les mains de Chuck Close, photographe spécialisé dans le photoréalisme pour le magazine Vanity Fair. Est-ce un retour au naturel ?

On aime découvrir les stars sans maquillage, pour nous rappeler qu'elles aussi ont leurs défauts bien souvent masqués par les logiciels de retouche. Cette fois-ci, c'est sans artifices ni maquillage que deux grandes actrices américaines ont posé pour Vanity Fair. Kate Winslet et Scarlett Johansson ont accepté de passer devant l'objectif de Chuck Close, célèbre photographe spécialiste du photoréalisme. Scarlett Johansson, qui faisait en 2013 la couverture de la première édition du Vanity Fair France, n'a donc pas hésité à apparaître au naturel pour les lecteurs du grand magazine américain. On découvre donc Kate Winslet et Scarlett Johansson au saut du lit, pas coiffées ni maquillées, sans bijoux ni robes de soirée. Et on doit dire que le naturel leur va à ravir. Loin de toutes ces stars qui se camouflent sous 3 cm de fond de teint pour cacher une réalité peu flatteuse (on ne citera pas de nom, le premier qui vous viendra à l'esprit sera sans doute dans notre liste), Scarlett et Kate affichent un belle mine et une peau sans la moindre imperfection. On voit que les deux actrices prennent soin de leur peau et ne maltraitent pas leur corps à coups de junkfood et manque de sommeil.

Scarlett Johansson et Kate Winslet sans maquillage pour Vanity Fair, retour au naturel - photo
Scarlett Johansson et Kate Winslet sans maquillage pour Vanity Fair, retour au naturel - photo
Scarlett Johansson et Kate Winslet sans maquillage pour Vanity Fair, retour au naturel - photo

A la vue de ces clichés sans maquillage, on devine rapidement que les couvertures qu'elles ont l'habitude de faire sont retouchées à outrance, comme la campagne de Scarlett Johansson pour le parfum One Desire de Dolce & Gabbana. Cernes effacées, rides comblées, oeil vif et cheveux brillants, rien n'est laissé au hasard pour rendre les photos plus agréables à l'oeil. Avec Chuck Close, cette beauté déformée et le diktat de la perfection n'ont pas leur place. Les célébrités, trop souvent idéalisées à cause d'une image trompeuse dans les magazines, provoquent parfois un véritable malaise auprès du jeune public. Grâce aux photos de Scarlett Johansson et Kate Winslet dans Vanity Fair, on espère pousser un plus grand nombre de femmes à s'assumer et à aimer leur beauté naturelle.

Source : Vanityfair.com - Crédit : Chuck Close, Vanity Fair, L'Opinion, AFP