Selon cette étude, l'orgasme féminin dépendrait de la distance clitoris-vagin (une règle et que ça saute !)

par

Une théorie qui expliquerait pourquoi certaines femmes ont plus de mal à atteindre l'orgasme par pénétration. 

Et si notre morphologie influençait notre capacité à avoir certains types d'orgasmes ? C'est la théorie défendue en 2008 par Kim Wallen, chercheur de l'université d'Emory en Georgie. Selon lui, l'orgasme par pénétration dépendrait de la distance entre le clitoris et le vagin, qu'il nomme la « C-V distance » ou la « règle du pouce ». La distance de cet écart devrait, selon l'auteur, mesurer 2,5 cm, soit la taille de la première phalange du pouce. Si la distance qui sépare le clitoris et le vagin est plus importante que 2,5 cm, alors l'orgasme par pénétration serait plus difficile à atteindre.

via GIPHY

Comme le rappelle Los Angeles Times, cette théorie avait d'ailleurs déjà été étayée en 1920 par la psycho-analyste Maria Bonaparte, l'arrière petite-nièce de Napoléon et proche amie de Freud. Ayant elle-même des difficultés à avoir des orgasmes, elle s'est penchée sur la question en étudiant l'anatomie de plusieurs de ses patientes qui se plaignaient de ne pas réussir à avoir d'orgasmes. Résultat : celles qui n'arrivent pas à jouir ou uniquement par stimulation du clitoris présenteraient des difficultés à être stimulées par le pénis, à cause du trop grand écart qui séparerait leur clitoris de l'entrée du vagin.

Cela dit, comme le rappelle Kim Wallen, si tu fais partie de cette catégorie-là, il existe des tas d'autres façons de prendre ton pied au pieu et d'avoir des pelletées d'orgasmes, car « la pénétration seule n'est pas l'ultime moyen d'avoir une sexualité épanouie ». A toi de te montrer plus créative !

Source : Shoko - Crédit : Netflix