Selon cette étude, voilà la fréquence à laquelle on devrait voir nos potes pour être en bonne santé

par

Quand on dit que l'amitié est importante ! 

Le moral dans les chaussettes, tu files retrouver ta bande de potes et là, comme par magie, ta peine et tes soucis se font doucement la malle. Rien d'étonnant : l'amitié permet de rester en bonne santé. C'est ce que montre une récente étude réalisée par des chercheurs de l'Université d'Oxford en Angleterre. Celle-ci révèle en effet que celles et ceux qui voient régulièrement leurs ami·e·s se remettent plus vite d'une maladie, d'un accident, d'un coup au moral... et vivraient même plus longtemps !

via GIPHY

« Pour les deux sexes, le fait d'être bien entouré par ses amis a un impact significatif sur la santé physique et émotionnelle. Les personnes disposant de réseaux plus vastes ou étant plus intégrées socialement souffrent moins de maladies, se rétablissent plus rapidement après une opération et ont tendance à mourir plus tard » explique le Docteur Robin Dunbar, professeur de psychologie évolutionniste au Huffington Post US. Il précise également qu'avoir beaucoup de gens autour de soi lorsqu'on est parent est également bénéfique pour la santé de ses enfants.

Selon les chercheurs, la fréquence idéale pour voir son entourage s'élèverait à deux fois par semaine, « car selon les données, c'est typiquement le temps que l'on a tendance à passer avec nos amis proches et notre famille » précise l'auteur de l'étude. Et si l'amitié fait du bien au moral, c'est parce qu'une hormone est boostée et sécrétée dans le cerveau lorsqu'on est avec des gens que l'on aime. Il s'agit de l'ocytocine qui permet de réduire le stress.

Les chercheurs précisent en outre que les contacts à privilégier sont bien sûr « les vrais », c'est-à-dire que des appels ou des conversations SMS auront moins d'effets positifs sur l'humeur que des rencontres IRL. Bon à savoir !

Source : Shoko - Crédit : NBC