Selon PornHub, les femmes préféreraient le porno lesbien et on les comprend

par

Pussy power

Chaque année, le site de films et vidéos X PornHub mène des études sur la consommation de contenus pornographiques à travers le monde et fait la lumière sur les goûts de ses utilisateurs.ices en la matière. Pour son édition 2019, la plateforme s'est intéressées aux femmes, elles aussi consommatrices de porno - faut pas croire - et PornHub a confirmé l'engouement des nanas pour le porno lesbien, "de loin la catégorie de vidéos la plus populaire chez les femmes" depuis plusieurs années.

Bien entendu, des divergences existent dans les différentes régions du monde, avec un attrait pour le Hentai en Russie par exemple, la catégorie Ebony en Afrique ou encore l'anal dans certains pays du Moyen-Orient - mais le porno lesbien s'impose, selon l'étude PornHub, comme la catégorie majoritaire en Europe Occidentale, Amérique du Nord et du Sud mais aussi en Océanie.

ordinateur,lit,femme

Mais alors, comment expliquer la popularité du porno lesbien auprès des femmes, quand une étude Ifop de 2016 annonçait que seulement 4% des femmes françaises se définissaient comme homosexuelles ou bisexuelles ? Comment expliquer l'attrait pour le porno lesbien alors qu'une majorité des utilisatrices de la plateformes serait hétéro, si l'on en croit la démographie ?

Il y a quelques années, bien avant que la parole ne se libère autour de la sexualité féminine, on aurait peut-être avancé des arguments comme l'ouverture d'esprit et la curiosité des femmes ; les femmes sont plus à-mêmes d'expérimenter des relations homosexuelles ou bisexuelles que les hommes, c'est bien connu. Clichés ! En 2019, à l'heure où les femmes osent de plus en plus s'exprimer sur leur sexualité, on peut plus facilement avancer les thèses du plaisir et de l'identification des femmes.

Si le porno lesbien n'est pas exempt de clichés (gémissements intempestifs, orgasmes bruyants...) et mises en situations incongrues (scène de casting, relation mère-fille...), il reste toujours plus identifiable que le classique porno hétéro puisqu'un chouilla moins tiré par les cheveux.

Surtout, le porno lesbien tourne moins autour de la pénétration (même si elle est possible avec l'utilisation d'accessoires) et davantage autour de la stimulation, ce à quoi les femmes s'avèrent plus réceptives ; quand on sait que la plupart des femmes ne peuvent pas atteindre d'orgasme uniquement avec la pénétration, on comprend qu'elles trouvent leur compte dans le porno lesbien, plus proche de leurs envies.

Le porno lesbien tend à mettre ses protagonistes sur un pied d'égalité (même si les situations de domination existent dans le genre) mais surtout à traiter leur plaisir de façon égale : la femme n'est pas laissée pour compte et reçoit caresses et baisers, ce qui reste rare dans le porno hétéro. A travers le porno lesbien, l'utilisatrice trouve au moins une chose qui manque au porno hétéro : une attention particulière au plaisir féminin et à ce petit bouton magique dénommé clito.

Regarder du porno lesbien n'a donc rien d'anormal lorsque l'on se définit comme hétérosexuelle - et le plaisir que l'on en tire ne doit pas forcément remettre en question notre orientation ! S'il y a une chose que cette pratique peut (et devrait) remettre en question, c'est ce que l'on devrait attendre du sexe : un échange de plaisir et le respect mutuel. Que le porno hétéro en prenne de la graine, et les femmes se mettront peut-être à en consommer davantage !

Source : Shoko / pornhub.com/insights/ - Crédit : Unsplash @Charles Deluvio, Nicole Honeywill via Unsplash