Le pays de l'amour est en crise : Les Françaises seraient insatisfaites de la qualité de leurs galipettes sous la couette !

par

Let's talk about sex baby 

Les Françaises ont la réputation d’être très libérées en matière de sexualité. Le fameux « Plan à trois » est un fantasme qui s’exporte au-delà des frontières hexagonales. Pourtant, selon une récente étude menée par l’Ifop sur 6000 femmes, concernant le « degré de bien-être sexuel des Européennes », il semblerait que ce ne soit pas tous les jours la fête du string pour les Françaises. Elles arrivent même en tête du classement des Européennes les moins épanouies sur le plan sexuel, avec plus d’une française sur trois (31%) qui se plaint à ce niveau là. Les résultats nous laissent croire que, plus il fait froid plus les relations sont chaudes, car seulement 21% des Allemandes et 24% des Néerlandaises se disent insatisfaites alors qu’elles sont 27% en Espagne et en Italie. L’image de l’amant méditerranéen ardent se retrouve là méchamment égratignée.

Un contexte global médiocre

Ces chiffres sont les résultats d’un tout. Les femmes qui sont les moins épanouies au lit sont aussi celles qui ont le plus de rapports sexuels non désirés (24% en Espagne, 20% en France et 18% en Italie contre 11% en Hollande et 16% en Allemagne) et qui ont par la même occasion la vie sentimentale qui leur convient le moins bien (28% des Françaises contre 16% des Allemandes). 

Ce n’est pas la quantité qui fait la qualité

En moyenne, les Françaises déclarent avoir environ 7.5 partenaires au cours de leur vie, ce qui est plus qu’en Italie (5,8) et en Espagne (6,4). Et selon les résultats de l’étude, elles seraient dans la moyenne haute en terme de fréquence. 10% d’entre elles auraient plus de trois rapports par semaine.

Des rapports de cause à effet ?

Toujours selon les résultats de l'étude, il y aurait un lien entre épanouissement et sexe oral. Et pas que pour les hommes... Les pays qui engrangent les plus forts taux de femmes sexuellement épanouies sont ceux où la langue ne sert pas qu'à parler. En Hollande, 84% des femmes interrogées pratiquent la position du 69 et aux Pays-Bas 90% d'entre elles ont déjà tenté de faire une fellation. Ce n'est donc peut-être pas un hasard si les Néerlandaises sont celles qui se disent les plus "très satisfaites" de leur vie sexuelle (38% des femmes interrogées). En plus des plaisirs buccaux, l'importance donnée à l'éducation sexuelle dans ce pays, dès le plus jeune âge, aurait un rapport avec ce résultat. 

Les pays méditerranéens eux ne sont donc pas très bien placés sur l'échelle de l'extase (pourtant c'est en Espagne que l'on recense le plus fort taux de biffles). Ce sont eux aussi qui comptabilisent le plus de pratiques anales.  Rapport ou pas ?  Ce n'est pas moi qui le dit mais bien les chiffres. 

Ce qu'il faut donc retenir pour être épanouie au lit: on favorise le cunni plutôt que la sodomie. 

Source : département « Genre, sexualités et santé sexuelle » de l'Ifop - Crédit : unsplash Avatar of user Nick Karvounis Nick Karvounis @nickkarvounis Nick Karvounis