S'inscrire
tracking
Rasage - épilation - coiffure

Semaine de l'hyperpilosité : zoom sur ce problème féminin

Publié par
Myriam Zerioh
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Du 20 au 25 septembre vous le savez peut être déjà c'est la semaine de l'hyperpilosité féminine, qu'es- ce que c'est, quelles femmes ça touche, pourquoi sont autant de questions que l'on se pose. Pour comprendre meltyFashion a essayé de s'y intéresser

Pour la plupart des femmes la beauté est essentiel et est un atout majeur, seulement voilà parfois elle peut être gâchée par une pilosité anormale, encore plus quand elle touche le visage. Selon une fédération dermatologique nommé l'Almirall il y aurait plus de 10% des femmes qui seraient touchées par ce phénomène plus que gênant, tentons alors de comprendre ce phénomène surprenant.

  • D'où vient ce problème ?

Le problème en fait est d'origine hormonale, il est dû à une hyperandrogénie c’est-à-dire une surproduction d'hormones mâles ce qui expliquerait une croissance anormale de poils ce qui ne choque pas tellement sur un homme (enfin tout dépend) mais qui est très difficile à assumer pour la femme qui pense avoir perdu toute part de féminité. Pour ce qui est des termes médicaux l'hyperpilosité prend des appellations différentes, elle est effectivement appelée hirsutisme quand les poils sont présents sur le visage en grande quantité (très glam' vous me direz) ce qui devient alors moralement difficile à assumer et elle prend le nom d'hypertrichose quand elle se situe sur les jambes et les bras. C'est un fléau qui, aussi surprenant que cela puisse paraître, est de plus en plus fréquent chez la femme et on imagine que ça doit être un gros frein dans les relations sentimentales. La question ici n'est pas de savoir comment on doit épiler son maillot pour bien porter son bikini mais de savoir quel traitement on doit prendre pour en finir une bonne fois pour toute avec ce problème

  • Quelles solutions ?

Il faut avant tout consulter un dermatologue qui tentera de détecter l'origine même du problème d'hyperpilosité. S'il s'agit d'un problème sévère il faudra consulter un gynécologue-endocrinologue qui prescrira un traitement destiné à rétablir le déséquilibre hormonal et ainsi diminuer la pousse des poils. C'est le dermatologue qui peut proposer ce genre de traitements hormonaux en proposant des pilules destinées à limiter la production d’androgène dans le corps mais il faut souligner que la patiente devra s’armer de patience car les résultats sont visibles sur le tard. Si l'hyperpilosité n'est pas si alarmante il existe bien évidement des traitements esthétiques à savoir l’épilation électrique ou l'épilation au laser.

  • Et aussi :

Il faut savoir aussi que pour les femmes qui en souffrent on imagine bien que cela ne doit pas être psychologiquement facile, et c'est pour cela qu'on insiste et vous prévient qu'une semaine, organisée entre autre par la FFCEDV, est consacrée à ce problème vous trouverez plus d'informations sur le site de la fédération Almirall. Du 20 au 25 septembre les femmes qui le souhaitent pourront rencontrer des dermatologues participants à l'évènement.

À lire aussi
Extensions capillaires, comment ça marche ?
À lire aussi
Tendance : les stars portent leurs cheveux en bicolore
À lire aussi
Fructis Store : le bon plan beauté et relooking du 6 au 9 octobre
À lire aussi
Extensions capillaires : Emilie (e-lie) a testé pour vous !
À lire aussi
Épilation : l'épilateur électrique
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Semaine de l'hyperpilosité : zoom sur ce problème féminin
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible