S'inscrire
tracking
Shōkoroscope

Shōkoroscope : Votre horoscope du 11 au 17 mai (spécial déconfinement)

Publié par
Eva Yoro
, le .
Temps de lecture : ~ 8 min
Shōkoroscope : Votre horoscope du 11 au 17 mai (spécial déconfinement)

Découvrez votre horoscope de la semaine prochaine avec Shōko !

C'est à peine si vous vous souvenez de ce que c'est que de sortir de chez vous sans attestation, de prendre l'air quand ça vous chante, d'avoir un rythme de vie un peu cadré, ̶d̶e̶ ̶v̶o̶u̶s̶ ̶l̶a̶v̶e̶r̶ ̶t̶o̶u̶s̶ ̶l̶e̶s̶ ̶j̶o̶u̶r̶s̶ ̶. Aussi bizarre que cela puisse paraître, après des mois à avoir vécu sous le règne du confinement, vous avez fini par vous y soumettre totalement. Sauf que l'heure du déconfinement a sonné et quelque chose nous dit que vous avez bien besoin de l'aide des astres pour voir ce que la semaine du 11 au 17 mai vous a préparé. Go, place au Shōkoroscope !

Bélier

Le coeur a ses raisons : En couple, toute excuse sera bonne pour vous échapper du nid autant que possible. Maintenant que vous n'êtes plus restreinte à des sorties d'une heure par jour, c'est bae qui risque de ne vous voir qu'une heure par jour ! Ouf, enfin de l'air ! Célibataire, vous aviez peut-être mis trop d'espoirs dans votre premier date post-confinement. Oui, cette personne que vous textiez depuis 50 jours risque de s'avérer décevante, too bad.

Mon corps, ma bataille : Même s'il n'est que partiel, le déconfinement vous fera le plus grand bien au moral : la simple idée de pouvoir sortir vous mettra du baume au coeur. Ceci dit, vous avez encore des séries à finir, donc tranquille.

Métro, boulot (dodo) : Vous pensiez vous y être mentalement préparée, mais revoir les tronches de Sylvie, Jean-Michel et Carole vous foutra en PLS. En fait, 6 mois de plus auraient été nécessaires pour avoir plaisir à les revoir.

Taureau

Le coeur a ses raisons : En couple, tout le venin que vous cracherez sur bae auprès de vos potes devrait vous mettre la puce à l'oreille. En avoir autant sur la patate, après 50 petits jours, c'est peut-être un signe. Célibataire, si vous aviez imaginé mettre tous vos principes de côté et coucher dès le premier soir avec vos dates, les voir débarquer avec un masque vous refroidira. Faut croire que vous attendrez encore pour un rapprochement physique.

Mon corps, ma bataille : Vous l'avez attendu pendant 2 mois, et voilà que le déconfinement vous fait flipper. Et si vous attrapiez le Covid-19 ? Vous l'aviez presque oublié, celui-là.

Métro, boulot (dodo) : Reprendre le taff à plein temps vous foutra un cafard pas possible. Après avoir glandé autant de temps, vous ne savez même plus comment occuper vos 8h de boulot par jour !

Gémeaux

Le coeur a ses raisons : En couple, si vous étiez de nature plutôt jalouse et protectrice, les sorties de votre partenaire ne vous feront plus rien. C'est ça, va voir tes potes, tu peux même rentrer dans 3 jours si tu veux ! Célibataire, vos heures passées à chiner sur Tinder ne seront pas vaines, l'alchimie de votre relation épistolaire devrait se concrétiser lors de la rencontre tant attendue.

Mon corps, ma bataille : Tout comme vous aviez de grandes ambitions pour le confinement (faire du sport, mieux manger...), vous prendrez les mêmes résolutions pour l'après. Non mais c'est bien, hein, peut-être que vous les tiendrez cette fois !

Métro, boulot (dodo) : Si vous faites partie des petits chanceux à rester en télétravail, profitez du temps libre que vous avez pour peaufiner un plan de carrière B, quelque chose nous dit que le confinement vous a fait réfléchir.

Cancer

Le coeur a ses raisons : En couple, si vous pensiez que le confinement avait été cata pour votre relation, les récits de vos potes vous donneront envie de chérir ce que vous avez. Tout compte fait, ça ne s'est pas si mal passé ! Célibataire, vos requêtes Google en disent long sur vos intentions : « transmission coronavirus sexe ». Au pire, vous mettrez un masque, vous connaissez l'importance de se protéger !

Mon corps, ma bataille : Merde, maintenant que le confinement est levé, quelle excuse vous allez bien pouvoir trouver pour justifier que vous ne pouvez toujours pas vous remettre au sport ?

Métro, boulot (dodo) : Finalement, ce retour au taff ne sera pas si terrible que ça, vous n'aviez pas imaginé que voir la tronche de vos collègues avec des masques vous divertirait autant. Eh, t'as vu la gueule de Jean-Jacques ? On dirait un slip son truc !

Lion

Le coeur a ses raisons : En couple, malgré ce que vous aviez envisagé, vous ne profiterez pas du déconfinement pour larguer bae, il y a pire que de vivre avec lui·elle : c'est de retourner chez vos darons ! Ça, jamais ! Célibataire, retrouver vos potes sera d'un plus grand réconfort qu'un date avec un inconnu en rut, pour vous ça sera toujours bros before hoes !

Mon corps, ma bataille : Votre petit côté hypocondriaque aura au moins un avantage : résolue à ne pas prendre les transports en commun, vous retrouverez les joies des déplacements au grand air, à pieds ou à vélo. Roule ma poule !

Métro, boulot (dodo) : On dit qu'il faut au moins six semaines pour prendre une nouvelle habitude et clairement, les experts ne se sont pas trompés : vous êtes habituée à bosser à mi-temps et plus rien ne réussira à vous faire rebosser 35h !

Vierge

Le coeur a ses raisons : En couple, le déconfinement aura des bienfaits sur votre libido : ne plus vous voir H24 ravivera la flamme qui commençait à fatiguer. Célibataire, vous n'aurez plus le coeur à insulter les camionnettes qui vous klaxonnent dans la rue, ça fait du bien qu'on vous fasse à nouveau comprendre que vous êtes charmante mademoiselle. Deux mois en jogging, vous commenciez à perdre confiance en vous.

Mon corps, ma bataille : La pénurie d'élastiques, vous, vous vous en fichez ; tant qu'il y a encore du vin dans les rayons, vous avez tout ce qu'il faut pour aborder sereinement le stress des prochaines semaines.

Métro, boulot (dodo) : Le plus dur ne sera pas de retourner travailler, oh non. Après deux mois d'absence, votre principal challenge consistera à essayer de vous remémorer tous vos mots de passe. Bon courage.

Balance

Le coeur a ses raisons : En couple, vous vous êtes tellement appliquée à dégoûter Bae pour avoir la paix qu'il/elle a fini par décamper de chez vous dès qu'il/elle en a eu l'occasion. Vous pouvez dire merci à votre jogging dégueu, il y est pour beaucoup. Célibataire, vous avez réussi à vous faire ghoster avant la fin du confinement. Non vraiment, l'amour, c'est visiblement pas pour vous.

Mon corps, ma bataille : Tout le monde vous conseille le yoga pour calmer votre anxiété et vous avez envie d'appliquer ces recommandations. Mais votre truc, c'est plus l'alcool, les clopes et Netflix, qu'est-ce que vous y pouvez ?

Métro, boulot (dodo) : Les bars fermés auront réussi à vous faire économiser un sacré paquet de thunes. Vous n'avez jamais eu autant d'argent sur votre compte et avez envie de fêter ça dignement. Apérooooooo ?

Scorpion

Le coeur a ses raisons : En couple, la quarantaine a réveillé certains fantasmes obscurs que vous nourrissiez secrètement. Et vous n'avez aucune envie de les abandonner une fois le confinement levé. Faites-vous donc plaiz ! Célibataire, un premier rendez-vous un masque sur la gueule, c'est pas la meilleure façon de démarrer une relation sur des bases ultra sincères ?

Mon corps, ma bataille : Vous êtes d'excellente humeur. Vraiment, ces dernières semaines, vous avez appris l'italien, vous savez faire du pain, vous maîtrisez le yoga hatha. Enfin ça, c'est plutôt ce que vous raconterez à vos potes. La vérité, on la connait hein !

Métro, boulot (dodo) : Vous vous êtes un peu lâchée sur l'ordi portable du boulot et craignez que votre direction tombe sur vos récentes recherches Google. C'est possible ça ?!!!

Sagittaire

Le coeur a ses raisons : En couple, si vous pensiez que votre confinement avait été une catastrophe, écouter le détail des scènes de ménage de vos couples de potes vous fera dire que finalement, ce n'était pas si cata de votre côté. Célibataire, vous avez plusieurs casseroles sur le feu et avez hâte d'y passer. A la casserole.

Mon corps, ma bataille : Déjà que la monotonie de votre quotidien vous rendait perplexe mais l'expérience de ces dernières semaines aura totalement mis votre moral sans dessus dessous. Vous êtes totalement au BDR !

Métro, boulot (dodo) : Si tout le monde se plaint de devoir retourner bosser, vous, vous êtes plus enthousiaste à l'idée de retrouver la compagnie de votre ordi de bureau et de vos plantes en plastoc. C'est pas jojo mais c'est toujours mieux que le bordel de votre appart'.

Capricorne

Le coeur a ses raisons : En couple, l'expérience du confinement aura finalement eu raison de votre vie sexuelle trépidante, celle dont vous vous vantiez auprès de vos potes. Pas cool ! Célibataire, après avoir entretenu cette relation virtuelle à grands coups de sextos et de nudes, l'idée de passer aux choses concrètes vous excite beaucoup moins. Ah le charme des écrans...

Mon corps, ma bataille : 2 mois que vous aviez oublié ce que c'était de rentrer dans un jean. Vos fesses aussi visiblement, qui n'ont plus l'air de vouloir se soumettre à votre jeu sadique qui consistait à les contracter au max pour se glisser dedans. Là, elles ont définitivement déposé les armes.

Métro, boulot (dodo) : Après 50 jours de glande totale, vous vous êtes rendue compte que votre travail n'avait absolument rien d'excitant. Mais consciente de la galère que va probablement représenter le marché du travail ces prochains mois, vous préférez encore vous faire chier que de claquer la porte de votre boulot.

Verseau

Le coeur a ses raisons : En couple, l'expérience de ces dernières semaines aura été salvatrice pour votre relation amoureuse. Tous les tabous qu'une romance peut supposer ont été levés haut la main. C'est votre transit qui va pouvoir souffler ! Célibataire, vous ne savez pas encore si vous préférez vous passer d'une belle histoire d'amour ou dater avec un masque.

Mon corps, ma bataille : Vous êtes tellement flippée d'attraper ce maudit virus que vous espérez presque que le pays se prenne une seconde vague dans la tronche, histoire de voir tou·te·s ces inconscient·e·s rentrer fissa chez eux.

Métro, boulot (dodo) : L'idée de reprendre le boulot et de retrouver vos collègues relou vous rend particulièrement irritable. Voyez tout de même le bon côté des choses : vous avez enfin une bonne excuse pour ne pas taper la bise à Michel-haleine-de-fennec.

Poissons

Le coeur a ses raisons : En couple, après avoir supporté Bae H24 pendant des semaines, vous ne rêvez que d'une chose : ne plus voir sa tête. Et si ça doit passer par un retour chez Papa-Maman, qu'il en soit ainsi ! Célibataire, votre emploi du temps des 15 prochains jours est drôlement rodé : date avec Alex lundi, date avec Axel mardi, date avec Amel mercredi. Et la phase B arrive bientôt !

Mon corps, ma bataille : 2 mois à ne rien faire aurait pu vous remettre sur pied mais non, vous vous sentez encore plus fatiguée qu'avant. Faut dire que lever le coude tous les jours à 17h et applaudir tous les soirs à 20h, c'est usant à la longue.

Métro, boulot (dodo) : Vous l'avouez sans rougir : vous aviez pris un certain plaisir à assister aux réu' en petite culotte. Problème, si sur Zoom ça passait, pas sûre que ce nouveau dress code soit validé par votre boss dans les bureaux.

À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 18 au 24 mai
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 4 au 10 mai (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 25 au 31 mai
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 27 avril au 3 mai (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 20 au 26 avril (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 1er au 7 juin
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Shōkoroscope : Votre horoscope du 11 au 17 mai (spécial déconfinement)
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible