S'inscrire
tracking
Shōkoroscope

Shōkoroscope : Votre horoscope du 13 au 19 avril (spécial confinement)

Publié par
Eva Y.
, le .
Mis à jour le .
Shōkoroscope : Votre horoscope du 13 au 19 avril (spécial confinement)

Découvrez votre horoscope de la semaine prochaine avec Shōko !

Un mois. Voilà bientôt un mois que nous sommes prisonnier·e·s de notre quatre murs, déambulant tel un zombie de la salle de bain au salon, du salon à la cuisine, de la cuisine à la chambre. Lundi, mardi, merc... oui, tous les jours se ressemblent et donnent l'étrange impression d'avoir été parachutés dans un mauvais épisode de Black Mirror. Vendredi oblige, le Shōkoroscope ne vous perd pas de vue et vient vous apporter quelques précisions quant à cette nouvelle semaine qui se profile. Et voilà ce que les astres vont ont réservé du 13 au 19 avril (ne nous frappez pas, prenez-vous en à eux s'il le faut).

Bélier

Le coeur a ses raisons : En couple, vous commencez à envier tous ces célibataires confinés seuls chez eux. Ils se plaignent, mais ils ne savent pas la chance qu'ils ont. Célibataire, vous vous dites qu'avec ce laisser-aller, vous ne pourrez plus compte que sur votre personnalité pour pécho après le confinement.

Mon corps, ma bataille : Tête qui tourne, maux de tête, diarrhée... attention, ce sont les premiers signes de la gueule de bois. Vous y êtes probablement allé un peu fort pendant cet apéro en visio.

Métro, boulot (dodo) : Si cette semaine, vous vous êtes lavé les cheveux, c'est uniquement pour cette fameuse réu vidéo avec votre manager. Finalement, ça a du bon le boulot.

Taureau

Le coeur a ses raisons : En couple, si vous adoptiez la méthode Marie Kondo aujourd'hui, vous trouveriez que votre partenaire ne spark pas trop de joy chez vous. Vous pourriez prochainement vous en débarrasser. Célibataire, votre gars sûr à vous s'appelle Roger, votre rabbit et vous êtes la plus heureuse des femmes.

Mon corps, ma bataille : Si vous ne savez plus quel jour on est, un événement ne vous a pas échappé : Pâques. Et chez vous, on peut dire que les cloches ont sonné, bien sonné !

Métro, boulot (dodo) : Même à distance, vos collègues réussissent à vous agacer. Si quelqu'un vous redit « prends soin de toi » dans un mail, vous allez riposter à base de « cordialement ».

Gémeaux

Le coeur a ses raisons : En couple, à ce rythme-là, vous allez nous faire un petit confiné d'ici 9 mois. Votre libido est au max, on voit qu'il y en a qui ne s'emmerdent pas en confinement ! Célibataire, tout ce qui vous manquait, c'était bien de vous amouracher d'un match Tinder localisé au Brésil. Vous avez fait fort !

Mon corps, ma bataille : Ooooh, quel dommage que votre ville ait interdit le footing, vous aviez justement envie de reprendre la course après 5 ans de pause. Trop trop dommage.

Métro, boulot (dodo) : Vous bossez dur en confinement ! Rattraper les 3 saisons de Grey's Anatomy et les 2 dernières de The Walking Dead vous demande une implication de tous les instants.

Cancer

Le coeur a ses raisons : En couple, c'est pas beau de feindre le Corona pour vous débarrasser de bae. Ceci dit, vos talents d'actrice vous vaudront des petits plats livrés directement dans le lit et ça, c'est cool. Célibataire, le confinement vous fait perdre la raison, voilà que vous idéalisez la vie de couple, ça ne vous ressemble pas !

Mon corps, ma bataille : Si vous avez du mal à respirer, regardez plutôt du côté des allergies que des symptômes du Covid-19, c'est la pleine saison du pollen. No stress !

Métro, boulot (dodo) : Il semblerait que vous fassiez partie de ces rares personnes à avoir hâte de reprendre le taff physique. Quelle mouche vous pique ?

Lion

Le coeur a ses raisons : En couple, les choses sont en train de tourner au vinaigre. Si votre partenaire continue de regarder des épisodes sans vous, vous allez finir par lui lâcher un spoil sur sa série pref', il·elle va le regretter. Célibataire, « aller voir son plan cul régulier » n'entre pas dans la section « motif impérieux » de votre attestation de déplacement dérogatoire, sachez-le.

Mon corps, ma bataille : Le footing, très peu pour vous. Votre nouveau sport quotidien consiste plutôt à reproduire toutes les chorés à la con qu'on trouve sur TikTok. Attendez, ça brûle des vraies calories, médisez pas !

Métro, boulot (dodo) : Si seulement vous travailliez aussi dur que votre Sim en pleine ascension sociale, vous seriez au niveau 10 de votre carrière d'ici la fin du confinement.

Vierge

Le coeur a ses raisons : En couple, si vous envisagiez des vacances d'été à deux il y a quelques mois encore, vous reverrez un peu vos plans. C'est plutôt avec vos potes que vous avez envie de partir au mois d'août ! Célibataire, voir que votre ex vit son pire confinement vous remonte le moral, c'est au moins ça de pris.

Mon corps, ma bataille : Si vous ne vous douchez pas, changez au moins votre jogging. Ça va bien faire trois semaines que vous le portez, dites.

Métro, boulot (dodo) : Cette histoire de distanciation sociale vous va bien ; rien que l'idée de revoir prochainement la tronche de vous collègues vous fout en PLS. Oh non, pas ces cons !

Balance

Le coeur a ses raisons : En couple, le contexte actuel fait chuter votre libido. Ça tombe bien, elle est en down depuis des mois mais ça vous donne au moins une excuse pour que Bae vous laisse tranquille. Célibataire, hier soir, vous vous êtes demandée si une masturbation, genre très excessive, peut endommager votre petit corps. Vous êtes toujours sur le doss'.

Mon corps, ma bataille : Vous n'avez jamais autant maté de séances de stretching sur Youtube. Par contre, qu'on vous demande pas de reproduire les mouvements chez vous, votre sport à vous consiste à mater les vidéos en tapant dans le pot de Nutella.

Métro, boulot (dodo) : Vous avez tellement de taff en retard que vous vous dîtes qu'à ce stade, il est même préférable de repousser encore d'une semaine. Bah quoi, ça paaaaaaasse.

Scorpion

Le coeur a ses raisons : En couple, votre relation ne s'est jamais aussi bien portée qu'en ce moment, si bien que vous envisagez très sérieusement de prolonger le confinement d'encore quelques semaines une fois qu'il sera levé. Célibataire, le coup de foudre se produira 259 fois cette semaine. Ouais, à chaque jogger qui passera sous votre fenêtre en fait.

Mon corps, ma bataille : Votre nouvelle passion du moment ? Enchaîner les puzzle et si possible, sans modèle sous les yeux. On peut dire que vous vous faites bien chier vous.

Métro, boulot (dodo) : Vous avez toujours eu cet esprit de compét' au taff. Et entre votre collègue Magalie et vous, c'est ultra serré. Bon, elle sera pour qui cette victoire de la glande totale ?!

Sagittaire

Le coeur a ses raisons : En couple, vos scènes en plein d'un restaurant vous manquent. Nostalgique de votre vie d'avant, vous vous endormez en pensant à ces moments pleins de vie et de rage. Célibataire, vous avez très manifestement contribué au record de Swipes enregistrés par Tinder récemment.

Mon corps, ma bataille : Vous implorez à la pluie d'enfin tomber. C'est vrai quoi, depuis quand il fait super beau en avril ?

Métro, boulot (dodo) : Vous alternez gros pic de concentration et phases de relâchement total. Votre baromètre ? Les temps de connexion sur Slack de votre boss.

Capricorne

Le coeur a ses raisons : En couple, vous avez trouvé un moyen de tromper l'ennui tout en brûlant un max de calories : faire du sexe matin, midi, soir. Bae est au bout du roul' mais il/elle vous doit bien ça. Célibataire, vous angoissez déjà à l'idée de dater avec un masque. Seriously ?!

Mon corps, ma bataille : A défaut de pouvoir faire du jogging à n'importe quelle heure, vous montez les marches de votre immeuble 138 fois dans la journée. Vos voisins n'en peuvent plus, mais ils ne peuvent pas vous dénoncer au gouvernement. Déso pas déso.

Métro, boulot (dodo) : Votre coworker n'en fout pas une depuis que vous bossez en télétravail. Tant mieux, ça vous donne (enfin) une bonne raison de le critiquer.

Verseau

Le coeur a ses raisons : En couple, vous vous êtes rendu·e·s compte que votre quotidien n'avait pas franchement changé depuis le confinement. Mais au moins, personne ne peut juger votre vie de patachon. Célibataire, vous pensez au sexe jour et nuit. Et craigniez de devenir complètement folle.

Mon corps, ma bataille : Vous avez hâte que vos allergies vous lâchent un peu la grappe. Vous ne supportez pas ce regard suspect que l'on vous lance dès que vous éternuez dans la rue.

Métro, boulot (dodo) : Vous avez 3000 idées de projets en ce moment mais aucun moyen de les réaliser, à défaut d'équipements que vous ne pouvez hélas pas vous procurer. Too bad.

Poissons

Le coeur a ses raisons : En couple, vous testez Bae en permanence, en titillant ses nerfs pour voir quelles sont ses limites. Oh, faut bien s'occuper hein ! Célibataire, vous e-datez en mode shlagos. Même pour faire des rencontres vous n'avez pas envie de "vous faire belle". Et ceux qui ne sont pas contents, c'est pareil.

Mon corps, ma bataille : Vous savourez tellement ces moments passés à la maison, si bien qu'égoïstement, vous rêvez que le confinement dure jusqu'en septembre. Mais bien sûr, vous ne le dîtes à personne.

Métro, boulot (dodo) : Votre compte en banque ne s'est jamais aussi bien porté. Ça risque de changer : les envois Vinted sont repartis de plus belle. Adieu richesse.

À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 6 au 12 avril (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 20 au 26 avril (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 30 mars au 5 avril (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 27 avril au 3 mai (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 4 au 10 mai (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 23 au 29 mars
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Shōkoroscope : Votre horoscope du 13 au 19 avril (spécial confinement)
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible