S'inscrire
tracking
Shōkoroscope

Shōkoroscope : Votre horoscope du 15 au 21 juin

Publié par
Eva Y.
, le .
Temps de lecture : ~ 8 min
Shōkoroscope : Votre horoscope du 15 au 21 juin

Découvrez votre horoscope de la semaine prochaine avec Shōko !

Ça y est, après l'avoir imploré toute l'année, le voilà qui débarque plus trouble que jamais. On l'a rêvé grandiose, on l'a imaginé confiné, on l'attend plein de promesses, bref, l'été 2020 nous prépare encore de jolies surprises. Alors, comment va-t-il débuter ? Avec un nouveau voyage au soleil ? Une rencontre inattendue ? Un marathon Netflix ? On le sait, tu trépignes d'impatience à l'idée de découvrir ce que la semaine du 15 au 21 juin te réserve. Ça tombe bien, le Shōkoroscope te dégaine ses prédictions !

Bélier

Le coeur a ses raisons : En couple, vous passerez de tout à rien : ensemble H24 en confinement, vous vous voyez désormais à peine quelques heures par soir à cause du boulot, juste le temps de dîner et se mater un épisode. C'est limite si bae ne vous manque pas ! Célibataire, depuis la déception de votre dernier flirt, vous n'avez plus le cœur à dater. Personne ne pourra lui arriver à la cheville, alors autant ne pas chercher.

Mon corps, ma bataille : Vous aviez l'intention de reprendre une bonne hygiène de vie, mais les 6 jours de courbatures après votre premier entrainement sportif vous donneront envie de tout arrêter avant même d'avoir vraiment commencé.

Métro, boulot (dodo) : On espère que vous avez bien profité de votre oisiveté en confi', parce que vous allez devoir vous donner à 150%. Enfin, c'est ce qu'attend votre direction, par sûr que vous soyez aussi efficace après 2 mois de glandouille.

Taureau

Le coeur a ses raisons : En couple, les remarques incessantes de votre partenaire sur votre prise de poids en confinement commencent à vous agacer au plus haut point. Si ça continue, vous allez effectivement vous délester de 70 kilos, mais pas ceux qu'il·elle croit. Célibataire, vous n'avez pas le moral. Vous misiez tout sur les rencontres estivales mais si les clubs ne rouvrent pas et que Miss Camping est annulé, comment vous allez choper ?

Mon corps, ma bataille : Vous n'irez bien que les jours de pluie, quand le pollen retombe au sol et vous laisse enfin respirer. Hé ho 2020, tu veux pas nous foutre un peu la paix, à un moment ?

Métro, boulot (dodo) : Être payé 84%, ça allait tant que c'était le confinement, mais vous avez un train de vie à reprendre quand même, ils vont pas se payer tout seuls ces mojitos à 9 balles.

Gémeaux

Le coeur a ses raisons : En couple, le confinement ne vous a pas suffi : vous envisagez à présent un roadtrip en van aménagé pour vos vacances d'été. Décidément, vous aimez vivre l'un·e sur l'autre ! Célibataire, un peu comme dans le milieu du travail, vous préférez attendre septembre pour recruter au poste de petit·e ami·e, mais vous ne crachez pas non plus sur les candidatures spontanées.

Mon corps, ma bataille : Pourquoi c'est toujours quand vous enfilez un masque que ça vous démange subitement le visage ? Ceci n'est pas une question rhétorique, vous avez 4h.

Métro, boulot (dodo) : Depuis que votre routine ne se résume plus qu'à boulot et dodo, vous vous sentez revivre. Vous n'êtes pas prête à vous recoltiner ces gens qui marchent lentement dans le métro ou tiennent leur gauche dans les escalators, ça non !

Cancer

Le coeur a ses raisons : En couple, vous ne vous êtes pas lavée depuis 4 jours et bae ne s'en est même pas rendu compte. Soit il·elle ne vous calcule plus, soit son odorat est en cause et il faudrait s'en inquiéter. Quoi qu'il en soit, quelque chose ne tourne pas rond. Célibataire, vous avez beau afficher votre immunité sur votre profil Tinder, les matches ne déferlent pas. Qu'est-ce qui leur faut de plus aux gens, merde ?!

Mon corps, ma bataille : Le déclenchement de la caméra frontale de votre tel vous laissera paro. Désormais, c'est toujours avec un masque que vous ferez vos selfies, c'est plus raisonnable.

Métro, boulot (dodo) : Comment ça, y'a des gens qui ont reçu une prime de pouvoir d'achat et pas vous ? Vous songez à changer de boîte, c'est pas des manières ça.

Lion

Le coeur a ses raisons : En couple, bae ne verra pas d'un très bon œil l'organisation de vos vacances d'été avec vos potes. S'il·elle craint quoique ce soit, c'est peut-être qu'il·elle a conscience de ne pas vous avoir rendue heureuse ces derniers mois ! Célibataire, si pénurie de capotes il y a, ça sera uniquement de votre faute à vous : vous écoulez vos stocks à une vitesse incroyable. Y'en a qui s'amusent, dites-moi ;)

Mon corps, ma bataille : Grâce aux stocks que vous aviez faits en début de crise, vous avez pu faire un benchmark complet des PQ vendus sur le marché. Et vous savez désormais lequel convient à votre peau sensible, bravo.

Métro, boulot (dodo) : Après avoir expérimenté les nouvelles règles d'hygiène sur votre lieu de travail, vous n'avez pas l'intention que les choses reviennent « à la normale » : garder vos collègues hors d'un périmètre 4m² est d'un plaisir exquis.

Vierge

Le coeur a ses raisons : En couple, le sexe rythmera vos soirées. Enfin, dans les films et les séries que vous bingez sur Netflix, cela va sans dire, ça va bien faire 3 mois que vous le vivez par procuration. Célibataire, le self-love, ça va 5 minutes. À un moment, la masturbation ne remplace pas une bonne partie de jambes en l'air, qu'on se le dise clairement.

Mon corps, ma bataille : Si vous entamez un rééquilibrage alimentaire, il va falloir arrêter de considérer que la bière, c'est du blé, et donc des fibres et des protéines. Enfin, on dit ça pour vous, hein.

Métro, boulot (dodo) : Au moins, retourner au boulot aura le mérite d'augmenter votre nombre de pas quotidiens. Heureusement que votre montre connectée est là pour vous encourager, elle au moins.

Balance

Le coeur a ses raisons : En couple, votre partenaire sera tout love to love. C'est bien simple, alors que ce n'est pas à le genre à vous appeler par des petits noms d'amour, il/elle n'arrêtera pas cette semaine. Méconnaissable ! Célibataire, vous enchaînerez les dates Tinder mais vous vous lasserez vite de cette routine. Allez, désertez-nous cette appli là !

Mon corps, ma bataille : Si vos maux de tête vous avaient laissé tranquille pendant un moment, ils reviendront en force cette semaine. C'est con, c'est maintenant que bars, restos et apéros entre potes se déconfinent que vous ne pourrez plus boire une goutte d'alcool sans avoir l'impression d'être sur le Titanic en plein naufrage.

Métro, boulot (dodo) : Ça y est, vous commencez déjà à vous faire chier dans votre boulot ! Ces mois au ralenti ont confirmé vos impressions : non, ce n'est pas ce que vous avez envie de faire toute la vie. Alors, pensez à préparer votre sortie en douceur sans contrarier vos boss et vos collègues.

Scorpion

Le coeur a ses raisons : En couple, on ne sait pas si c'est ce climat un peu anxiogène qui joue sur vos nerfs mais vous devenez de plus en plus relou. Les blagues vous ciblent, les compliments sont suspicieux, les mots doux insupportables. Bref, Bae est bien patient·e pour supporter autant de négativité ! Célibataire, vous avez peut-être envie de rencontrer quelqu'un mais soyez plus modeste en date. Vous faites plus fuir qu'autre chose...

Mon corps, ma bataille : Vous serez particulièrement sur les nerfs ces prochains jours. Un rien vous rendra irritable ! Ça tombe bien, le yoga appris pendant le confinement vous servira enfin à autre chose qu'à faire genre sur Instagram...

Métro, boulot (dodo) : Vous avez eu très peur pour vos fesses mais heureusement, la crise sanitaire vous a épargné ! Depuis que vous vous savez saine et sauve, vous êtes rayonnante. C'est limite si vous passez dans les bureaux, les doss' sous le bras, en sifflotant.

Sagittaire

Le coeur a ses raisons : En couple, après avoir déraillé pendant le confinement, rêvant de retrouver votre vie de célibataire, vous vous investirez à nouveau dans votre relation amoureuse. C'est fou comme un jean peut tout changer ! Célibataire, alors que vos potes enchaînent les dates foireux, vous, vous ne tombez que sur des perles. Le truc ? Vous vous êtes rendue compte que vous n'avez pas envie de ça finalement...

Mon corps, ma bataille : OK, les restos ont réouvrent gentiment, oui, vous avez raison d'inviter les potes autour de cette table qui s'est sacrément fait chier ces derniers mois avec votre unique compagnie, mais allez-y mollo avec la bouffe. Votre estomac n'a rien demandé, alors inutile de le charger !

Métro, boulot (dodo) : Vous êtes de plus en plus préoccupée par l'avenir. Ces mois de pause vous ont convaincu de vivre à fond, sans ne plus perdre de temps. Finalement, vous pouvez dire un peu merci au Covid.

Capricorne

Le coeur a ses raisons : En couple, vous vous êtes déchiré·e·s, désaimé·e·s, dégoûté·e·s pendant le confinement, mais vous misez bien sur ces petites vacances en Normandie pour retrouver la passion des débuts. Chelou, vous faîtes déjà comme les couples de 60 ans ! Célibataire, vous venez de comprendre que vous avez misé sur le mauvais cheval pendant le confinement. Et merde...

Mon corps, ma bataille : A chaque fois, c'est pareil, vous promettez à vos potes que non, non, ce soir, vous restez tranquille et qu'après une heure, vous rentrerez chez vous. Et puis on vous retrouve à 2h du mat' complètement pétée à taper la discut' avec vos voisins de table. Incorrigible !

Métro, boulot (dodo) : L'idée de reprendre votre rythme métro-boulot-dodo vous déprime d'avance. Sérieux, on se mangerait pas une deuxième petite vague - mais pas trop méchante hein - juste pour profiter encore un peu du télétravail ?

Verseau

Le coeur a ses raisons : En couple, vous avez réussi à passer le test confinement haut la main. Ce que vous gardez de cette période de malheur ? Les parties de sexe improvisées à n'importe quelle heure ! Célibataire, vous êtes sur plusieurs dossiers mais l'un semble présenter davantage d'atouts. Une maison à la campagne, c'est pas le meilleur truc du monde sérieux ?

Mon corps, ma bataille : De 63 pas par jour, vous ferez péter le score en avoisinant les 20 000 pas quotidiens. Bah ouais, ça a du bon finalement la panique des transports, au moins, ça vous oblige à vaincre votre autre phobie du sport.

Métro, boulot (dodo) : Votre taff ne vous a jamais vraiment passionné mais vous le trouvez encore plus vide de sens. Mais bon, tous vos potes galèrent en ce moment, donc vous vous rassurez en vous disant que vous n'êtes pas la plus à plaindre.

Poissons

Le coeur a ses raisons : En couple, vos vacances planifiées, vous voilà en train de plancher sur d'autres projets bien plus concrets. Votre vie de couple est peut-être réglée comme du papier à musique mais au moins, vous savez où vous serez 28 mars 2021. Et tout le monde ne peut pas en dire autant ! Célibataire, vous êtes ravie de cette double histoire. Au moins, quand ça merde d'un côté, vous pouvez vous consoler de l'autre. Best plan ever !

Mon corps, ma bataille : Alors que vous étiez bien partie pour vous mettre au zéro déchet, voilà que le confinement a sérieusement compromis votre motiv' ! Bon, maintenant que le déconfinement a eu lieu, il va falloir vous trouver une excuse plus convaincante. Personne n'est dupe !

Métro, boulot (dodo) : Vous avez envie de faire flamber votre carte bleue mais votre situation pro ne vous permet plus de boire des pintes à 10 balles. Du moins, plus de les boire comme de l'eau...

À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 8 au 14 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 22 au 28 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 1er au 7 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 29 juin au 5 juillet
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 6 au 12 juillet
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 25 au 31 mai
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Shōkoroscope : Votre horoscope du 15 au 21 juin
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible