S'inscrire
tracking
Shōkoroscope

Shōkoroscope : Votre horoscope du 18 au 24 mai

Publié par
Eva Yoro
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 8 min
Shōkoroscope : Votre horoscope du 18 au 24 mai

Découvrez votre horoscope de la semaine prochaine avec Shōko !

Après plus de 50 jours passés coincée entre les quatre murs de votre piaule, le déconfinement sonne comme une libération... mais l'heure n'est - hélas - pas encore à la fête. Ce que vous avez surtout retrouvé ces derniers jours ? Vos collègues relou, les gens stressés le matin et des pauses déj' chronométrées. Bref, vous avez bien besoin d'un petit remontant (et promis pas d'alcool, vous en avez un peu abusé ces deux derniers mois). Heureusement, le Shōkoroscope est là pour vous apporter un peu de clarté dans cette période bien trouble. Alors, que vous réserve la semaine du 18 au 24 mai ? Les astres sont au taquet !

Bélier

Le coeur a ses raisons : Toujours plus ou moins confinée à la maison, vous projèterez vos angoisses de « l'après » sur votre couple. Mais si vous craignez tant une tromperie post-confi, n'est-ce pas parce que l'idée vous trotte aussi dans la tête ? Célibataire, avant d'envisager un jeu de séduction, encore faut-il que vous réappreniez à vous apprécier. Ces 55 jours d'isolement ont définitivement laissé des stigmates psychologiques et physiques.

Mon corps, ma bataille : Vous ne l'aviez pas vu venir, mais elle est bien là, la déprime post-confinement. Finalement, vous n'êtes plus très sûre d'avoir envie de sortir, et ça risque de durer un moment.

Métro, boulot (dodo) : Si vous n'aviez pas envie de retourner bosser, après 2 mois à la maison, les images du métro bondé vous ont vaccinées. Ca y est, vous êtes à présent bien, bien immunisée contre la volonté.

Taureau

Le coeur a ses raisons : En couple, être à nouveau séparée de votre partenaire pendant quelques heures est une véritable bouffée d'air frais. Qui sait, vous pourriez même renouer avec l'envie de batifoler ! Célibataire, la personne avec qui vous aviez texté pendant tout le confinement confirmera votre coup de coeur au premier date post-confi. Exciting !

Mon corps, ma bataille : Ces gens qui veulent se « remettre en forme » vous foutent le cafard, c'est quoi cette pression à devoir réussir son confinement et son déconfinement ? Qu'on vous lâche la grappe !

Métro, boulot (dodo) : Les affaires reprennent sérieusement au boulot, et vous vous sentez déjà surmenée. Wesh, faut un temps d'adaptation quand on passe de la glandouille la plus totale à 8h de taff non stop, on est pas des bêtes !

Gémeaux

Le coeur a ses raisons : En couple, raconter à qui veut l'entendre que votre confi' s'est bien passé avec bae ne vous rend pas service, mais vous n'êtes pas encore prête à voir la vérité en face. Parce qu'elle peut faire très mal. Célibataire, sentir les regards sur vous rebooste votre confiance. Rassurez-vous, ce ne sont pas vos oreilles en forme de chou à cause des ficelles du masque qui attirent les regards, non vraiment, ce sont bien vos magnifiques yeux !

Mon corps, ma bataille : Vous remettre au sport ? Tsss, vous n'avez jamais abandonné, vous ! Vous n'avez d'ailleurs jamais été aussi fit, partagez-nous le secret de votre motivation, par pitié !

Métro, boulot (dodo) : Vous ne pensiez pas le dire un jour, mais le boulot vous manque. Ou tout du moins exercer une activité, car votre job actuel ne vous fait plus vraiment vibrer, on dirait.

Cancer

Le coeur a ses raisons : En couple, vous êtes à deux doigts du faux-pas. Prise pour acquise et peu estimée ces derniers mois, vous avez envie de vous prouver que vous pouvez toujours plaire, et vous risquez d'en avoir l'assurance. Attention, pente glissante. Célibataire, visiblement, le sexe n'était pas la réponse, c'est le constat que vous ferez en repensant à vos plans post-confinement, aussi plaisants fût-ils. Vous ne chercheriez pas l'amour, en fait ?

Mon corps, ma bataille : Ces dernières semaines vous ont transformée en beauty guru. Cure de sébum, repousse de poils, douches espacées, vous avez testé et adopté toutes les tendances de confinement, et le déconfi' n'est pas prêt de briser vos nouvelles routines, que ça plaise ou non !

Métro, boulot (dodo) : Burn, bore ou brown-out, quelle que soit la version de ton ras-le-bol professionnel, il sera plus présent que jamais après ce confinement. Tu n'as qu'une envie, tout plaquer pour élever des chèvres dans le Larzac !

Lion

Le coeur a ses raisons : En couple, si le déconfinement n'a rien changé à votre quotidien, quelque chose changera dans vos rapports avec bae : ça sera pour chacun la semaine de trop et cette fois, vous pourriez bien claquer la porte, puisque rien ne vous en empêchera. Célibataire, réactiver votre profil Tinder maintenant pourrait ne pas être la meilleure idée qui soit, la période est mal choisie si vous rêvez de romantisme et d'exclusivité.

Mon corps, ma bataille : Avec vos éruptions cutanés et vos soucis de transit, vous vous demandez quand même si vous n'avez pas chopé le Covid. Heureusement non, le coupable serait plutôt votre hygiène de vie !

Métro, boulot (dodo) : Retourner au boulot ? Boh, y'a le temps ! Grâce à Zoom, vous vous maintenez informée des potins, plus rien ne presse pour retrouver vos collègues en chair et en os.

Vierge

Le coeur a ses raisons : En couple, après avoir vécu ces 2 derniers mois comme une relation longue distance, les retrouvailles seront bouillantes. Et si la séparation était finalement la clé du bonheur à deux ? Célibataire, votre vibro restera votre gars sûr encore quelques semaines, c'est sans aucun doute le partenaire le plus safe qui soit pour l'instant !

Mon corps, ma bataille : Allelujah, un petit rdv chez le coiffeur vite-fait bien-fait rattrapera votre lubie de confinement, à moins que vous n'ayez un nouvel accès de folie, comme pour marquer le début d'une nouvelle vie post-confi'.

Métro, boulot (dodo) : Si vous pensiez que se concentrer était impossible en bossant depuis la maison, vous découvrirez que ce sera tout aussi difficile en retournant au bureau. Sans votre série Netflix en bruit de fond, vous n'y arrivez plus !

Balance

Le coeur a ses raisons : En couple, après avoir envisagé la séparation 469 fois depuis de début du confinement, vous retrouverez enfin une certaine tranquillité d'esprit. Et puis, c'est pas franchement le moment de déménager... Célibataire, finalement, vous préfériez Alex quand vous échangiez sur Messenger. Comme quoi, le virtuel ça sauve parfois les gens dotés d'un charisme d'une huître !

Mon corps, ma bataille : Vous ne vous êtes rarement sentie en si bonne forme qu'en ce moment. C'est con, c'est maintenant que vous avez de l'énergie à revendre que parcs et salles de sport sont fermés...

Métro, boulot (dodo) : Si vous avez envie de vous laisser tenter aux jeux, un conseil : repoussez plutôt cette lubie à plus tard. Comme l'état de la bourse en ce moment, vos finances tireront un peu la gueule ces prochains jours.

Scorpion

Le coeur a ses raisons : En couple, ces 50 jours passés collée à Bae vous auront rendu encore plus accro. Si bien que vous ne supporterez pas de le/la voir franchir le pas de la porte sans vous dire quand et où il a prévu d'aller. Ils veulent pas remettre les attestations de sortie ?! Célibataire, vous avez pas mal mythoné sur Tinder et l'heure sera venue d'assumer vos mensonges. Grillée !

Mon corps, ma bataille : Le confinement a foutu un gros bordel dans votre rythme de sommeil. Déjà que ce n'était pas jojo avant mais là, vos nuits ne ressemblent plus à rien...

Métro, boulot (dodo) : Après avoir glandé pendant deux mois, il va falloir rattraper le retard accumulé. Vous mettrez donc les bouchées doubles pour impressionner votre boss et lui faire oublier que le doss' sur lequel vous avez le plus planché ces derniers mois, c'est celui de Koh Lanta.

Sagittaire

Le coeur a ses raisons : En couple, le confinement aura boosté votre partenaire qui sera plein·e de projets pour la suite. Le problème, c'est que de votre côté, les vôtres se résumeront à trouver la solution pour stocker tous ces paquets de farine. Célibataire, après 2 mois de sextos endiablés, vous appréhendez de voir votre crush en chair et en os. Alors, on se dégonfle ?

Mon corps, ma bataille : Vous êtes encore emmerdée par vos allergies et en plus de devoir gérer les éternuements à tout de bout-de-champ, vous devez apprendre à vivre comme une lépreuse dans l'espace public.

Métro, boulot (dodo) : Le déconfinement a beau avoir eu lieu, de votre côté, vous continuez à travailler à la coule. 2-3 relances téléphone, 5 mails envoyés, une tête passée sur Zoom et vous ne répondez plus de rien !

Capricorne

Le coeur a ses raisons : En couple, si vous aviez une excuse pour ne pas voir Bae ces dernières semaines, il va bien falloir en trouver une plus solide pour expliquer à vos potes pourquoi vous ne voyez plus votre partenaire. Célibataire, vous ne saurez plus où donner de la tête, tellement vous avez de casseroles sur le feu. C'est ça de miser sur plusieurs chevaux...

Mon corps, ma bataille : Instagram post-confinement est encore plus déprimant qu'avant. On dirait que les gens ont encore plus besoin de prouver qu'ils n'ont pas une vie de merde. Seulement, vous avez beau en avoir conscience, cela n'empêche pas d'affecter votre moral.

Métro, boulot (dodo) : Ces mois passés à la maison vous auront permis de réaliser deux choses. Vous ne supportez vraiment plus votre boulot. Et le café du bureau est vraiment dégueulasse. Vous savez ce qu'il vous reste maintenant à faire...

Verseau

Le coeur a ses raisons : En couple, vous ne supportez plus d'entendre vos collègues parler de leurs histoires de cul. Surtout que ça vous rappelle que votre vie sexuelle ressemble aujourd'hui à celle d'une nonne. Célibataire, on sait que vous avez juste envie de faire l'amour mais faites au moins semblant de vous intéresser à vos prétendant·es !

Mon corps, ma bataille : C'est toujours comme ça. Si vous affichiez un teint zéro défaut quand vous étiez enfermée chez vous, c'est des boutons pleins la tronche que vous devez affronter le monde extérieur. Heureusement qu'il y a le masque pour vous sauver !

Métro, boulot (dodo) : Vous avez un retard fou dans votre boulot mais vous aurez la bonne excuse d'accuser la poste pour justifier ces courriers urgents qui n'ont toujours pas été envoyés. Sauvée !

Poissons

Le coeur a ses raisons : En couple, le confinement aura finalement eu raison de votre naturel jaloux et possessif. Mais vas voir tes potes, à 4h du mat' s'il le faut ! Inutile de préciser que Bae remerciera les dieux du Covid ! Célibataire, aucune envie de vous poser pour le moment. Si c'est pour être reconfinée dans 2 mois et supporter un·e relou H24, non merci !

Mon corps, ma bataille : Vous n'avez pas franchement l'envie de sortir. Plus que la peur de choper le virus, c'est surtout que vous êtes bien chez vous et tant pis si vous passez pour une dingue !

Métro, boulot (dodo) : Vous n'avez pas foutu grand-chose ces derniers mois mais en avez fait nettement plus que votre collègue Magalie. Et ça, vous mettez un point d'honneur à le rappeler à toutes les personnes qui approchent la machine à café. Non mais !

À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 25 au 31 mai
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 11 au 17 mai (spécial déconfinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 4 au 10 mai (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 27 avril au 3 mai (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 20 au 26 avril (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 13 au 19 avril (spécial confinement)
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Shōkoroscope : Votre horoscope du 18 au 24 mai
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible