S'inscrire
tracking
Shōkoroscope

Shōkoroscope : Votre horoscope du 1er au 7 juin

Publié par
Eva Y.
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 8 min
Shōkoroscope : Votre horoscope du 1er au 7 juin

Découvrez votre horoscope de la semaine prochaine avec Shōko !

Libérééééé, délivrééééé ! Après des mois de confinement et de restrictions en tout genre, c'est déconfinée comme jaja que tu vas pouvoir pique-niquer dans les parcs, aller rendre visite à notre libraire adoré et boire (enfin !) ce fameux Spritz en terrasse. Si les nouvelles sont donc plutôt bonnes, on a encore quelque chose qui devrait t'intéresser : le Shōkoroscope. Eh oui, ton rendez-vous hebdomadaire préféré, celui que tu attends avec impatience, est là pour te révéler ce que les astres t'ont réservé pour la semaine du 1er au 7 juin. Une escapade au vert ? Une proposition de taff ? Des ébats passionnés en pleine nature ? Trêve de suspens, on te dit tout !

Bélier

Le coeur a ses raisons : En couple, ça ne sera visiblement pas votre semaine. Lorsque votre partenaire est à la maison, vous aimeriez qu'il·elle soit moins présent et quand il·elle sort avec ses potes, vous lui reprochez de vous abandonner. Et si vous preniez du recul ? Célibataire, un rendez-vous galant post-confinement vous hissera sur un petit nuage. Mais essayez de garder ça pour vous pour l'instant, au risque de vous porter la poisse en racontant tout aux copains.

Mon corps, ma bataille : Les habitudes prises en confinement ont la vie dure : le grignotage rythme vos journées. Saucisson, chocolats, biscuits, tout y passe, et ce quel que soit le moment de la journée : on vous appelle désormais l'ogre.

Métro, boulot (dodo) : L'éventualité de ne pas retourner sur votre lieu de travail avant septembre vous met en joie. Pourvu que ce ne soit pas des bruits de couloir, ou la chute risque de vous faire très mal au moral.

Taureau

Le coeur a ses raisons : En couple, vous en êtes maintenant certaine : vous n'avez plus aucune envie de concrétiser quelque projet emménagement que ce soit. Chacun chez soi, et les vaches seront bien gardées, comme on dit. Célibataire, pas le temps pour les amours, vos potes vous ont trop manqués. Après deux mois sans les voir, vous n'avez pas l'intention de dédier votre temps libre à des inconnus rencontrés sur Tinder !

Mon corps, ma bataille : Plus de soutif, plus de culotte, parfois même plus de p̶a̶n̶t̶a̶l̶o̶n jogging, vous vivez libre comme l'air. A ce rythme-là, vous vous proclamerez naturiste dès juillet.

Métro, boulot (dodo) : Votre lettre de démission est prête, enregistrée en PDF sur votre bureau. Mais si chaque jour qui passe vous donne toujours plus envie de la dégainer, chaque jour qui passe vous dégonfle un peu plus aussi. Arf, dure décision.

Gémeaux

Le coeur a ses raisons : En couple, vous vous sentez plus unis et amoureux que jamais. Qui sait, vous pourriez même bien avoir une bonne nouvelle à annoncer lors de la prochaine réunion de famille. Et oui, y'en a qui ne se sont pas emmerdés en confinement ! Célibataire, voir tous ces couples se déchirer autour de vous vous conforte dans votre choix de rester seule.

Mon corps, ma bataille : Vous savez, les glaçons dans vos cocktails ne comptent pas vraiment comme une ration d'eau. Et le blé dans la bière, ce n'est pas non plus une portion alimentaire !

Métro, boulot (dodo) : Doucement le matin et pas trop vite le soir, c'est un rythme qui vous convient très bien. De toute façon, vous ne pourriez pas faire autrement même si vous le vouliez, le confinement vous a lobotomisée.

Cancer

Le coeur a ses raisons : En couple, votre partenaire s'étonnera du niveau du tube de lubrifiant alors que les dernières folies que vous avez faites de votre corps remontent au mois de mars. Oopsie, ayez la main plus légère lors de vos sessions masturbation, ou vous allez vous faire cramer ! Célibataire, si votre petit bouton à vous pouvait parler, il vous dirait « mais lâche-moi donc la grappe, tu peux ressortir maintenant, pourquoi tu t'acharnes sur moi ? ». Ah ouais, il en a gros sur la patate.

Mon corps, ma bataille : Tel un chat, vous ne vous levez de votre lit ou canapé que pour manger et faire vos besoins. Et cette nouvelle routine vous fait ronronner de plaisir.

Métro, boulot (dodo) : Une idée a germé dans votre esprit, et elle a bien pris racines. Demander un mi-temps à votre boite est votre projet post-confinement, votre bien-être mental est plus important que vos finances.

Lion

Le coeur a ses raisons : En couple, si votre activité est réduite côté boulot, elle ne l'est pas à la maison. La charge mentale s'est alourdie sur vos épaules ces derniers mois mais plutôt que d'imploser, optez pour la communication, surtout si vous croyez en l'avenir de votre relation. Célibataire, pas motivée à faire de nouvelles rencontres, vous ressortirez le num de votre bon vieux PQR. En espérant qu'il·elle ne se soit pas casé depuis le confinement.

Mon corps, ma bataille : Maintenant que les déplacements sont autorisés au-delà de 100km, vous retrouvez le goût de vivre. Qui sait, une plage se trouve peut-être même dans votre nouveau périmètre... alléluia.

Métro, boulot (dodo) : Du taff par-dessus la tête, voilà ce qui vous attendra pour cette nouvelle semaine. Et inutile de préciser que vous serez sous l'eau dès la reprise, le mot travail avait quitté votre vocabulaire ces dernières semaines.

Vierge

Le coeur a ses raisons : En couple, le confinement vous aura permis de retrouver le goût des choses simples. Une sortie à Intermarché, une virée chez le boucher, une bière dans le canapé, vous n'avez pas besoin de faire des choses extravagantes pour être épanouie avec votre partenaire. Célibataire, après avoir saigné Tinder, vous placez beaucoup d'espoirs dans l'appli StopCovid, sur un malentendu y'a peut-être des rencontres à faire.

Mon corps, ma bataille : Rassurez-vous, vous êtes en parfaite santé, c'est le constat que vous ferez en vous asphyxiant avec vos flatulences. Enfin, en tout cas votre odorat va bien, votre transit peut-être moins.

Métro, boulot (dodo) : On ne vous a jamais vue aussi active. En tout cas sur Linkedin ; réseauter et vous dégoter un nouveau job occupera une grande partie de vos journées. C'est bien de vous bouger !

Balance

Le coeur a ses raisons : En couple, finalement, c'est encore pire d'avoir le choix de voir votre partenaire seulement quand vous le souhaitez. Bah ouais, au fond, vous n'en avez jamais vraiment envie. Célibataire, aïe, aïe, aïe, le confinement vous a complètement fait perdre la tête. Voilà que vous repensez à votre ex maintenant !

Mon corps, ma bataille : Plus de bars, plus de restos, plus de clubs, on peut dire que la crise sanitaire a assaini aussi votre style de vie. Bon, on les reprend ces mauvaises habitudes là ? Vous commencez à devenir une meuf chiante.

Métro, boulot (dodo) : Vous regrettez un peu d'avoir chambré vos potes qui ont tout lâché pour retrouver une meilleure qualité de vie à la campagne. Ouais, vous enchaînez peut-être les contrats mais vous mourrez à petits feux sous le poids de la pollution.

Scorpion

Voir cette publication sur Instagram

Two mood

Une publication partagée par amandla stenberg (@amandlasponsored) le

Le coeur a ses raisons : En couple, après vous être (presque) entretué·e·s coincé·e·s dans 25 m2, vous n'avez envie que d'une chose : des vacances, loin, très loin. Et ça fera aussi des vacances à vos voisins ! Célibataire, vous avez bien envie de réactiver votre compte Tinder mais en vacances dans la Creuse, vous n'êtes pas certaine que la pêche sera bonne.

Mon corps, ma bataille : Vous ne savez vraiment pas comment vous arrivez toujours à avoir aussi peu de chance. C'est maintenant que tout se déconfine que vous vous chopez la crève de l'enfer. C'est quoi ce karma sérieux ?!

Métro, boulot (dodo) : OK, vous sortez à peine de mois plutôt flex' niveau boulot mais en juin, c'est pas censé être le début des vacances ? Oui, bon bah qu'elle vous lâche la grappe votre dir' commerciale.

Sagittaire

Le coeur a ses raisons : En couple, votre partenaire prévoit de partir tout l'été avec ses potes et vous n'avez jamais été autant excitée à la planification de vacances. Enfin l'appart pour vous, rien que pour vous !!! Célibataire, c'est bête, après des mois d'échanges endiablés, votre crush a prévu de vadrouiller tout l'été. Bon bah le date, ce sera pas pour tout de suite...

Mon corps, ma bataille : Ces derniers mois, vous étiez plus sur un rythme de 4 gros repas par jour (et encore, on ne compte pas le goûter en plein milieu de la nuit). Ah, ça va être dur de réhabituer votre corps aux petits plats équilibrés.

Métro, boulot (dodo) : La crise sanitaire n'a pas épargné votre secteur et c'est en serrant les dents que vous vous apprêtez à reprendre le chemin du boulot et à redresser la pente. Allez, courage, vous n'en avez que pour quelques ̶m̶o̶i̶s̶ ̶ semaines de galère.

Capricorne

Le coeur a ses raisons : En couple, petits repas devant la télé, escapades en amoureux chez l'épicier du coin, jogging à deux dans le parc du quartier, vos habitudes de confinement vous ont rendus chiants à mourir. Personne n'ose vous le dire, mais il faut bien voir la vérité en face. Célibataire, ce premier rendez-vous ne se passera pas tout à fait comme prévu. On préfère vous éviter de fausses joies !

Mon corps, ma bataille : Bizarrement, alors que tout le monde autour de vous se réjouit de reprendre sa vie sociale, vous, vous n'avez envie que d'une chose : que l'on vous foute la paix. Et vous êtes même prête à invoquer l'excuse Covid pour éviter les apéros entre potes qui se multiplient.

Métro, boulot (dodo) : Pendant que tous vos potes ont binge-watché jusqu'à pas d'heure et enchaîné les Skype apéros, vous, vous bossiez sur un projet secret. Alors, ouais, vous êtes peut-être à la bourre côté Casa de Papel, mais niveau dinero, c'est vous qui risquez de toucher le gros lot. Cheh !

Verseau

Le coeur a ses raisons : En couple, vous êtes un peu jalouse de ces couples qui racontent combien leur confinement a été éprouvant et électrique. De votre côté, c'était plutôt le calme plat. Chéri, on s'embrouillerait pas là, juste pour le fun ?! Célibataire, vous avez envie de vous amuser. Votre truc ? Dater des inconnu·e·s puis disparaître sans jamais laisser de traces. Bah ouais, simple retour de bâtons pour tous ceux qui vont ont lâchement ghostée !

Mon corps, ma bataille : Ah, apparemment les salles de sport vont rouvrir leurs portes ? Et merde, il va falloir vous trouver une excuse béton pour expliquer pourquoi vous continuez à déserter votre cours de fitness...

Métro, boulot (dodo) : Vous n'avez plus aucune motivation. C'est bien simple, vous ne faîtes que le minimum syndical. Votre objectif du moment ? Booker une petite semaine pépouze au soleil. Les trucs relou, ce sera pour plus tard.

Poissons

Le coeur a ses raisons : En couple, vous serez dans une petite bulle, heureux·ses de pouvoir retrouver votre petite vie de couple parfaite. Votre vie ressemble à une pub pour dentifrice, mais tant que vous kiffez, yallah ! Célibataire, vous en avez chié avec les dates foireux mais vous serez bien décidée à vous remettre dans la course et à dénicher la perle rare. Gardez la pêche.

Mon corps, ma bataille : On le sait, vous êtes très contente d'avoir retrouvé vos potes et les apéros qui vont avec mais à ce rythme-là, il va bientôt falloir vous racheter un foie...

Métro, boulot (dodo) : Vous voilà face à un choix cornélien. Accepter cette proposition de taff qui vous fait de l'oeil ou profiter du déconfinement et partir loin, très loin ? Oui, parce que tant que les nouvelles sont bonnes, autant en profiter...

À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 25 au 31 mai
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 8 au 14 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 15 au 21 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 18 au 24 mai
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 11 au 17 mai (spécial déconfinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 22 au 28 juin
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Shōkoroscope : Votre horoscope du 1er au 7 juin
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible