S'inscrire
tracking
Shōkoroscope

Shōkoroscope : Votre horoscope du 22 au 28 juin

Publié par
Manon Roche
, le .
Temps de lecture : ~ 8 min
Shōkoroscope : Votre horoscope du 22 au 28 juin

Découvrez votre horoscope de la semaine prochaine avec Shōko !

Vas-tu trouver l'amour ? Claquer la porte au nez de bae ? Déprimer en télétravail, ou te tuer à la tâche au boulot ? Cette 26ème semaine de l'année, et 7ème semaine de confinement en a encore sous le capot pour t'en faire voir de toutes les couleurs. Découvre vite ce que les astres te réservent avec ton Shōkoroscope du 22 au 28 juin 2020.

Bélier

Le coeur a ses raisons : En couple, même après 3 mois de (dé)confinement, vous ressentez le besoin de partir en vacances. Mais sans votre conjoint·e, il·elle est la raison de votre épuisement émotionnel... Et si c'était un break de lui·elle dont vous aviez besoin ? Célibataire, vous n'êtes pas encore prête pour le dating : vous n'avez même pas revu vos potes depuis la fin du confi', alors c'est pas pour tailler une bavette avec des inconnu·e·s !

Mon corps, ma bataille : Depuis que vous avez arrêté de vous servir l'apéro tous les soirs, vous vous endormez et réveillez beaucoup mieux. Coïncidence ? Je ne pense pas.

Métro, boulot (dodo) : Vous êtes en roue libre, chez vous, depuis le 17 mars : pas une réu, pas un compte rendu, pas un débrief... c'est à se demander si votre boîte n'a pas mis la clé sous la porte sans qu'on vous le dise. Oh hé, y'a quelqu'un ?

Taureau

Le coeur a ses raisons : En couple, alors que vous pensiez ne plus voir bae à la fin du confinement tant il·elle passerait ses soirées dehors avec ses amis, il·elle semble s'être épris·e de la vie d’ermite à la maison. Pour ne pas dire de larve. Super. Célibataire, vous n'avez jamais autant daté que depuis la levée du confinement. Y'en a une qui veut rattraper le temps perdu, on dirait !

Mon corps, ma bataille : N'essayez pas de mythoner et d'incriminer le podomètre défectueux de votre téléphone pour expliquer votre nombre de pas quotidien au ras des pâquerettes. Lui, à la différence de vous, marche très bien !

Métro, boulot (dodo) : Il a suffi que vous repassiez à temps complet pour avoir l'impression de ne plus avoir de vie en dehors du boulot. Meilleure excuse ever pour ne pas vous remettre au sport, vous avez dit ?

Gémeaux

Le coeur a ses raisons : En couple, vous regarderez bae d'un air suspect : depuis quelques semaines, il·elle vous sort des nouvelles positions du Kamasutra sorties du nulle part, on dirait bien que quelqu'un a bingé Youporn dernièrement. Célibataire, vous prenez un plaisir étrange à constater que votre ex regarde toutes vos stories. La personne ne vous manquerait-elle pas, par hasard ?

Mon corps, ma bataille : Trois mois de télétravail vous ont laissé le dos en compote. Oui, votre poste manque d'ergonomie : allez hop, filez chez l'ostéo' avant de vous mouvoir comme Robocop !

Métro, boulot (dodo) : Arrêtez de crier à qui veut l'entendre que vous vivez votre meilleure vie en bossant de chez vous, vous-même savez que vous n'en pouvez plus d'avoir votre chat capricieux comme seul collègue.

Cancer

Le coeur a ses raisons : En couple, la réouverture des restos viendra attiser la flamme au sein de votre couple. Vous apprêter et dîner en vous regardant droit dans les yeux, voilà un jeu de séduction qui vous avait manqué ! Célibataire, vous êtes rendue à chiner le·la nouveau·elle du taff sur Hangout. Bah oui, faut bien lui réserver un accueil chaleureux, dans les circonstances actuelles !

Mon corps, ma bataille : Non, vos problèmes de transit ne sont pas symptomatiques du Covid-19 ! Avec toutes les merdes que vous mangez depuis 3 mois, c'est votre flore intestinale qui vous fait des appels de phare. Les fibres, vous connaissez ?

Métro, boulot (dodo) : Le seul plaisir que vous tirerez de votre retour au bureau sera de déjeuner dans votre bar à salades préféré. Dix balles pour trois grains de quinoa préparés par quelqu'un d'autre que vous, ça les vaut bien.

Lion

Le coeur a ses raisons : En couple, vous essaierez de faire bonne figure devant la famille, refusant de montrer à quel point ces trois derniers mois ont endommagé votre relation. Et si vous arrêtiez cette mascarade ? Vous avez bien besoin d'une oreille attentive et des conseils de vos proches. Célibataire, n'importe quelle personne qui vous manifestera de l'intérêt trouvera le chemin de votre plumard. Y compris les beaux parleurs ! Auriez-vous perdu votre radar à queutards pendant la crise ?

Mon corps, ma bataille : Être privée du chant des oiseaux vous sape le moral. Toute la journée, ce ne sont que klaxons et sirènes dans vos oreilles : vous étiez mieux à la campagne dis !

Métro, boulot (dodo) : Votre projet de tout abandonner pour aller élever des chèvres dans le Larzac vous trotte toujours dans la tête. À moins que ce ne soit des alpagas, c'est mignon ça les alpagas.

Vierge

Le coeur a ses raisons : En couple, bae vous demande si vous avez des projets de rénovation, à passer votre temps libre sur les sites de Leroy Merlin et Maisons du Monde. Non, que nenni, c'est plutôt un projet de séparation que vous aviez à l'esprit. Célibataire, vous êtes tellement flippée de choper en Covid pendant vos ébats que vous en oubliez presque que vous pourriez attraper autre chose. Se protéger, ce n'est pas juste avec un masque, nondidiou !

Mon corps, ma bataille : Vous interpréterez votre dernière foulure comme un signe que faire du sport est une mauvaise idée. Tutut, vous croyez pas que vous vous blessez justement parce que vous êtes trop sédentaire ?

Métro, boulot (dodo) : Et dire que s'il n'y avait eu la crise, c'était la période des entretiens annuels et des demandes d'augmentation. Vous vous sentez flouée. Game over, try again next year !

Balance

Le coeur a ses raisons : En couple, vous avez beau avoir passé 2 mois sur le dos l'un·e de l'autre, les quelques jours de congés que vous prendrez ensemble loin de votre domicile vous feront le plus grand bien. Après avoir vécu d'engueulades et de vin, quel plaisir de vivre d'amour et d'eau fraîche ! Célibataire, vous pourriez bien avoir trouvé the one. M'enfin, on voudrait pas casser votre délire, mais c'est pas ce que vous aviez dit pour vos 17 dernières aventures ? Soyez plus mesurée si vous ne voulez pas répéter le même schéma.

Mon corps, ma bataille : Où sont donc passées vos résolutions healthy et votre détermination de confinement ? Maintenant que la vie reprend son cours, vous retombez dans vos travers, c'est dommage, vous étiez si bien partie !

Métro, boulot (dodo) : Retourner au boulot ne vous fera pas changer vos habitudes de confinement : si vous arriviez à abattre tout votre taff en 4h, y'a pas de raison pour que vous en bossiez à nouveau 8. Quelle série vous allez bien pouvoir regarder, cet aprem ?

Scorpion

Le coeur a ses raisons : En couple, vous jouerez la fragilité pour obtenir toutes les faveurs de bae. « Tu veux bien vider le lave-vaisselle ? j'ai mal au dos... » Mais à vrai dire, les corvées que vous lui refourguerez ne feront qu'équilibrer la balance de la charge mentale, yass gurl ! Célibataire, déçue par chacune des applis que vous avez téléchargées, vous vous résignerez à envoyer CONFI au 71212 pour rencontrer les (dé)confinés chauds de votre région.

Mon corps, ma bataille : Maux de dos, myopie, ballonnements et pieds plats, voilà ce que vous récolterez de vos 14 semaines passées à rien glander à la maison. Continuez comme ça et vous devrez vraiment rester alitée !

Métro, boulot (dodo) : Vous qui refusiez catégoriquement d'activer votre webcam lors de vos réus Zoom, vous ne ferez même plus l'effort de la désactiver. Que tout le monde voit votre tête pas coiffée et votre vieux pyj, vous en êtes arrivée à ce stade de je m'en foutisme.

Sagittaire

Le coeur a ses raisons : En couple, chaque jour sera désormais comme un jour de règles. Vous ne tolérerez plus ni les bruits de respiration de bae, ni même sa présence... sauf que ça risque de ne pas vous passer au bout de 7 jours. Houston, on a un problème. Célibataire, si vous voulez stalker votre ex, essayez au moins de faire les choses proprement, ce sont les amateurs qui lâchent des likes sans faire exprès.

Mon corps, ma bataille : Vous l'avez enfin obtenu, votre six pack. Il ne vous a coûté que 4€ à la supérette en bas, et il vous rend bien plus heureuse que des abdos dessinés. À la vôtre.

Métro, boulot (dodo) : Sans votre petite sieste d'après-dej, vous ne serez plus bonne à rien chaque après-midi devant votre ordi. Un vrai bébé, manquerait plus que vous demandiez à votre ma ̶m̶a̶n̶nager « c'est quand qu'on rentre à la maison ? »

Capricorne

Le coeur a ses raisons : En couple, vous pensez peut-être que prendre un nouvel animal sauvera votre relation mais croyez-nous, avec la privation de sommeil et votre mauvaise humeur au réveil, c'est le clash assuré. Et vous voulez vraiment avoir à vous disputer la garde de Poupy ? Célibataire, les doigts fripés sont désormais votre quotidien. Vous aimez trop prendre des bains, on dirait ;)

Mon corps, ma bataille : Vous n'êtes plus habituées au doses d'alcool qu'on sert dans les bars. Eh chef, tu peux pas en mettre un peu plus ? J'aime quand mon verre de Chardonnay manque de déborder, moi.

Métro, boulot (dodo) : Avec tous les tickets resto que vous avez récupérés, vous pourriez bien sauver tous les commerces autour du boulot. Forcément, en foutant 27 balles de tickets à chaque pause dej'...

Verseau

Le coeur a ses raisons : En couple, vous n'en pouvez plus d'entendre bae raconter à tous ses potes à quel point son confinement a été génial. A t-il·elle au moins conscience de la plaie qu'il·elle a été avec vous durant 2 mois ? La personne est clairement dans le déni, zéro remise en question quoi ! Célibataire, vos récents dates n'ont peut-être pas abouti en romance, mais ils auront au moins eu le mérite de servir de booty call. C'est bien, faut pas se laisser abattre, ma Brenda.

Mon corps, ma bataille : En véritable fashionista, vous avez vos masques préférés. Ceux qui serrent l'arrière du crâne, oui ; ceux qui passent derrière les oreilles, c'est non. Vous ne tenez pas à vous les décoller l'espace d'un été !

Métro, boulot (dodo) : Ah ça pour bosser, vous bossez. Oui, mais pas pour votre employeur : pour vous-même. Vous vous êtes - malgré vous - reconvertie en agent d'entretien. Pas de doutes, ça resplendit chez vous, c'est votre boss qui doit être content.

Poissons

Le coeur a ses raisons : En couple, c'est comme si toutes les difficultés de la vie vous passaient au-dessus sans vous atteindre. Confinement, déconfinement, assembler un meuble IKEA, descendre les poubelles... vous relevez toutes les épreuves sans accroc, et elles vous soudent même encore plus, c'est beau. Célibataire, vous songez à arrêtez de dater. Personne ne vous a rendue autant heureuse que votre dernier sextoy, alors pourquoi persister à faire une rencontre humaine ?

Mon corps, ma bataille : Attention, votre dry déconfinement pourrait soulever des interrogations. Si vous ne voulez pas que les gens vous croient enceinte, vous feriez mieux de vous resservir un petit verre. Ou pas.

Métro, boulot (dodo) : Votre travail semble encore plus porter ses fruits depuis que vous bossez depuis la maison. Voilà qui pourrait convaincre votre hiérarchie de vous laisser davantage piloter à distance !

À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 15 au 21 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 29 juin au 5 juillet
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 6 au 12 juillet
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 8 au 14 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 1er au 7 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 13 au 19 juillet
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Shōkoroscope : Votre horoscope du 22 au 28 juin
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible