S'inscrire
tracking
Shōkoroscope

Shōkoroscope : Votre horoscope du 25 au 31 mai

Publié par
Eva Y.
, le .
Temps de lecture : ~ 8 min
Shōkoroscope : Votre horoscope du 25 au 31 mai

Découvrez votre horoscope de la semaine prochaine avec Shōko !

L'été approche à grands pas et si nos envies d'évasion sont pour le moment mises à rudes épreuves, on a de quoi vous réchauffer le coeur. Non, on ne parle pas de spritz en terrasse, ni de farniente sur une plage paradisiaque mais bien de votre traditionnel Shōkoroscope ! Alors, qu'est-ce que vous réservent les astres cette semaine ? Un match prometteur sur Tinder ? Des ébats passionnés ? Un gros craquage ? Psssst, on vous laisse découvrir par ici ce que la semaine du 25 au 31 mai vous a concoctées !

Bélier

Le coeur a ses raisons : En couple, les engueulades risquent de repartir à la hausse. Avec les sorties à répétition de bae, vous l'accusez de mettre votre santé en danger et vous n'aurez qu'une envie : qu'il·elle ne revienne pas avant 14 jours. Célibataire, l'amour restera au point mort encore cette semaine, vos dates ayant maintenant de nouvelles excuses pour vous foutre des plans. « Je me sens un peu fiévreux, je crois pas que ce soit une bonne idée... »

Mon corps, ma bataille : Si vous aviez l'intention de reprendre votre santé en mains, un énième jour férié vous poussera à refaire des écarts. C'est une conspiration, c'est sûr !

Métro, boulot (dodo) : Bosser à la maison commence à vous faire chier, mais retourner au bureau vous ferait chier aussi. En fait, ce n'est pas le cadre qui vous emmerde, mais bien votre job, regardez la vérité en face.

Taureau

Le coeur a ses raisons : En couple, pas lassée de votre partenaire, vous déborderez de nouvelles idées pour passer du temps ensemble. Balades en forêt, pique-nique dans les parcs, shopping dans les magasins... c'est bien simple, vous resterez collée comme une moule à son rocher ! Vous pourriez peut-être couper le cordon, non ? Célibataire, une soirée un peu arrosée pourrait vous mener à déraper avec un·e pote. Et si l'amour se trouvait juste sous vos yeux pendant tout ce temps ?

Mon corps, ma bataille : Pour compenser ces semaines où vous ne trouviez plus de farine, vous vous mettrez à préparer tous les gâteaux possibles et imaginables. Vous briguez une place dans l'émission Le meilleur pâtissier, ou bien ?

Métro, boulot (dodo) : Si vous pensiez que ne plus voir vos collègues vous apaiserait, vous vous êtes trompée. Si l'un d'entre eux vous écrit encore « prends soin de toi » à la fin d'un mail, vous allez commettre un crime. Ah oui, vous êtes tendax du slip, dis donc.

Gémeaux

Le coeur a ses raisons : En couple, votre abstinence débutée en confinement se poursuivra et deviendra une nouvelle habitude dans votre vie après. Toutes ces histoires vous ont coupé l'envie, c'est grave docteur ? Célibataire, vous avez tellement idéalisé le dating post-confinement que vous ne pourrez qu'être déçue de vos rencontres. Et si vous arrêtiez de mettre la barre là où personne ne peut l'atteindre ?

Mon corps, ma bataille : Si vous aviez pris l'habitude de boire l'apéro chaque jour en confi', le retour de vos soirées entre potes vous colleront quand-même des migraines pas possibles. Bah alors, on tient plus l'alcool ?

Métro, boulot (dodo) : À 40% telle Aya Nakamura, vous êtes au top. Si votre direction s'avise de vous faire repasser à plein temps, vous risquez un petit mental breakdown ; vous n'êtes pas prête pour ça.

Cancer

Le coeur a ses raisons : En couple, vous passez tout à votre partenaire sous prétexte qu'il·elle a morflé pendant le confinement, et vous retrouvez à accepter sans broncher ses sautes d'humeur. À un moment, vous n'êtes pas venue ici pour souffrir, vous avez le droit de l'ouvrir ! Célibataire, tellement en manque, vous vous retrouverez à stalker tous vos matches Tinder. Vous faites flipper, mais en même temps vous êtes si douée qu'on ne peut que vous féliciter.

Mon corps, ma bataille : Maintenant que vous n'êtes plus contrainte par la loi de rester chez vous, vous allez mieux. Vous continuez de rester cloitrée devant votre télé, mais au moins c'est votre choix à vous, et tac.

Métro, boulot (dodo) : Vous êtes remontée comme un coucou. Comment ça, votre entreprise va vous faire revenir sur votre lieu de travail ? Ils n'ont pas bien compris que vous n'aviez plus l'intention d'y retourner un jour, en fait. C'est des oufs, eux.

Lion

Le coeur a ses raisons : En couple, vous êtes bien la seule personne agacée de pouvoir partir en vacs cet été. Quoi, vous coltiner bae H24 de votre plein gré ? Que nenni, ça attendra 6 mois ou 1 an, faut pas déconner. Célibataire, vous vous découvrirez d'incroyables talents d'organisation lorsqu'il faudra caler dans votre agenda les 8 dates Happn que vous aviez dealé en confinement.

Mon corps, ma bataille : Maux de tête, nausée... vous imaginerez le pire en constatant l'apparition de symptômes étranges mais nous, on croit que vous avez juste abusé du soleil, faites attention à l'insolation malheureuse !

Métro, boulot (dodo) : Bosser à 120% pour compenser les pertes de la crise sanitaire ? Vos boss vous ont mal regardée, plutôt démissionner que de vous tuer pour eux après les semaines éprouvantes vous avez traversées !

Vierge

Le coeur a ses raisons : En couple, vous justifierez touts vos petites crises par votre état émotionnel compliqué au sortir du confinement, mais cela risque de ne pas passer auprès de bae. Vous êtes une chieuse, vous êtes une chieuse, inutile de vous trouver des excuses ! Célibataire, la situation vous est favorable : plus besoin de raconter des mythos pour expliquer votre célibat à vos proches, la distanciation sociale est votre meilleur alibi.

Mon corps, ma bataille : Vous ne saviez pas que c'était possible, mais votre podomètre vous le confirmera : vous êtes à une moyenne de 25 pas par jour, vous méritez presque une place dans le Guinness des records.

Métro, boulot (dodo) : Vous vous pensiez carriériste, mais deux mois de confinement auront eu raison de votre ambition. Vous ne rêvez plus que d'une chose : rester à la maison toute votre vie !

Balance

Le coeur a ses raisons : En couple, après avoir passé 2 mois en tête à tête avec Bae, vous l'avouez, vous chercherez toutes les excuses possibles pour voir de nouvelles têtes. On préfère vous prévenir : vos allers-retours chez le primeur du coin commencent à éveiller ses soupçons. Célibataire, c'est toujours au moment que vous avez vos règles et des boutons pleins la face que votre crush rapplique. P*tain de karma.

Mon corps, ma bataille : On le sait, ces dernières semaines enfermée chez vous vont ont rendu complètement folle, mais ce trop-plein d'énergie que vous tentez d'évacuer en dévalant les escaliers de votre immeuble à fond la caisse font débat auprès de votre voisinage. Calmez-vous !

Métro, boulot (dodo) : Tout le monde autour de vous rêve de télétravailler à la campagne et ne plus jamais mettre les pieds dans un bureau. De votre côté, vous ne souhaitez que ça : retrouver votre rythme de travail !

Scorpion

Le coeur a ses raisons : En couple, l'ambiance sera un peu électrique et les disputes pourront partir pour un rien. Un conseil ? Tenez-vous à distance de la télé, il semblerait que les embrouilles à répétition dans les programmes vous donnent de mauvaises idées. Célibataire, freinée en plein vol, vous déciderez de mettre les bouchées doubles pour rattraper tout ce temps perdu. Tinder, Happn, OkCupid, plus le temps de niaiser !

Mon corps, ma bataille : Au moindre mal de tête, vous filez chez votre médecin pour qu'il vous fasse le test du Covid. Bon, c'est bien de prendre la menace du virus au sérieux mais qu'on se le dise, votre toubib commence à en avoir marre de voir votre tronche tous les quatre matins.

Métro, boulot (dodo) : Vos boss vont ont lâché la grappe ces dernières semaines, mais n'oubliez jamais à qui vous avez affaire. Dans votre milieu, les bons sentiments n'existent pas et seul l'appât du gain compte. Bref, en d'autres termes, les journées de feignasse, c'est TERMINE.

Sagittaire

Le coeur a ses raisons : En couple, le confinement vous a tellement bien réussis que vous avez décidé de vous imposer une semaine de quarantaine par mois pour le bien de votre relation. Célibataire, vous avez bien parlé ces deux derniers mois et même un peu trop à votre goût. Votre liberté retrouvée, vous ne passerez plus par quatre chemins pour pécho, « Ce soir chez moi ramène capotes à tte », comme au temps des SMS coûteux.

Mon corps, ma bataille : Vous ne vous êtes jamais sentie aussi bien ! En même temps, après avoir résumé votre quotidien à Netflix, aux apéros dès 15h et aux grasses mat', le contraire aurait été surprenant.

Métro, boulot (dodo) : Vous avez bien glandé comme il faut ces dernières semaines mais l'heure sera venue de vous remettre au boulot. La transition risque d'être difficile dans un premier temps mais ne vous inquiétez pas, vous allez vite retrouver vos petites habitudes.

Capricorne

Le coeur a ses raisons : En couple, à défaut de parler de vos problèmes de couple à vos potes - qui préfèrent encore garder leurs distances -, vous les confierez à votre partenaire. Au moins, le message aura le mérite de passer ! Célibataire, ces 50 jours à tourner en rond chez vous ne vous auront pas suffi à faire le point sur votre situation amoureuse. Allez, encore 50 jours de plus, et ça devrait le faire !

Mon corps, ma bataille : Vertiges, yeux qui piquent, migraines qui se pointent en plein milieu de la journée ? Non, ce ne sont pas les symptômes du Covid, juste le contre-coup des soirées à binge-watcher jusqu'à pas d'heure que vous avez accumulées.

Métro, boulot (dodo) : Quitte à se prendre une deuxième vague dans la gueule, vous préférez passer un nouveau confinement au vert, au calme. Si bien que vous envisagez dès à présent de tout quitter pour aller élever des alpagas en pleine cambrousse.

Verseau

Le coeur a ses raisons : En couple, au bord de la rupture, le confinement aura finalement sauvé votre relation de la catastrophe. Vous n'avez peut-être pas le mode d'emploi pour le couple parfait le reste de l'année, mais les crises sanitaires, ça, vous savez gérer ! Célibataire, concentrez-vous sur les targets qui en valent la peine. Oui, le temps nous est parfois compté.

Mon corps, ma bataille : Le rythme post-confinement sera dur à prendre. Certains objets avec qui vous avez lié une relation particulièrement intime durant cette période vous feront aujourd'hui horreur. Mais brûlez-le ce vieux jogging plein de taches !

Métro, boulot (dodo) : OK, vous avez bien compris qu'il faut vous remettre au boulot mais votre motivation est tout simplement au point mort. Au pire, si vous n'en pouvez vraiment plus, vous pourrez toujours jouer la carte Covid #bestexcuseever.

Poissons

Le coeur a ses raisons : En couple, après avoir passé haut la main l'épreuve du confinement et du déconfinement, vous avez réalisé que vous tenez là une vraie petite perle. Célibataire, il semblerait que votre crush soit plus un·e as de la parlote sur les applis que des dates, des vrais. Encore un·e qui s'est dégonflé·e !

Mon corps, ma bataille : Tous vos potes profitent de cette liberté enfin retrouvée en festoyant tous les soirs. Mais pour vous, c'est dead ! Vous préférez encore passée pour une asociale que choper ce maudit virus. Bande d'inconscients.

Métro, boulot (dodo) : Certaines expressions vous exaspéraient déjà mais depuis le confinement, vous êtes complètement devenue allergie à tous les « ASAP », « mission benchmark » et autres « brainsto » qui vous donnent des envies de meurtre.

À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 18 au 24 mai
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 1er au 7 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 8 au 14 juin
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 11 au 17 mai (spécial déconfinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 4 au 10 mai (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 15 au 21 juin
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Shōkoroscope : Votre horoscope du 25 au 31 mai
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible