S'inscrire
tracking
Shōkoroscope

Shōkoroscope : Votre horoscope du 3 au 9 août

Publié par
Eva Y.
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 9 min
Shōkoroscope : Votre horoscope du 3 au 9 août

Découvrez votre horoscope de la semaine prochaine avec Shōko !

On le sait notre Shōkoroscope est votre rendez-vous chéri chaque semaine ! Qu'est-ce que l'avenir (très proche) vous réserve ? Vous brûlez de le savoir avouez-le ! L'amour, l'argent, la gloire... on ne sait jamais ce qui peut nous arriver, alors pour nous aider à y voir plus clair, s'en remettre au pouvoir des astres est plutôt ingénieux. Une chose est sûre, on vous souhaite la plus belle des semaines sous un soleil que l'on a longtemps attendu ! Allez, on laisse le climat astral vous annoncer ce qui vous attend du 3 au 9 août.

Bélier

Le cœur a ses raisons : En couple, vous en avez gros sur la patate et, lorsque vous ne taisez pas vos sentiments et intériorisez tout, vous déversez votre trop-plein #sansfiltre à votre partenaire. Dans un cas comme dans l'autre, rien ne va, apprenez les fondamentaux de la communication ou bae risque de vous le reprocher. Célibataire, si vous voulez notre avis (ou pas), vous feriez bien de laisser vos potes en couple jouer avec votre profil Tinder et swiper à votre place s'ils le veulent. Comment ça pourrait être pire que quand c'est vous qui choisissez ?

Mon corps, ma bataille : Si vos nausées matinales vous dérangent, envisagez plutôt de diminuer les beuveries jusqu'à 2h du mat en semaine, que de courir à la pharma faire un test de grossesse. It's not that, it's you.

Métro, boulot (dodo) : Si vous en avez marre de bosser, même à 50%, ne pensez surtout pas aux gens qui touchent comme vous tout en étant au chômage total. Ça ne ferait que remuer le couteau de la plaie. Non, n'y pensez pas on a dit. Stop.

Taureau

Le cœur a ses raisons : En couple, vous en êtes arrivée au point d'espérer un petit reconfinement local pour empêcher bae de sortir à longueur de temps. Oui, le·la voir kiffer sa vie et prendre un peu de plaisir dans cette année de merde vous est fort agaçant. Non mais, et puis quoi encore ? Célibataire, sentant la deuxième vague arriver pour la rentrée, vous vous demandez si vous mettre en couple ne serait pas plus raisonnable. Ces mois d'abstinence ont été trop difficiles, vous n'êtes pas prête à revivre ça. Des volontaires pour se reconfiner à deux ?

Mon corps, ma bataille : Quand toutes vos tentatives de régime se soldent par un bide, dans tous les sens du terme, il serait peut-être temps de revoir votre stratégie. Un peu de sport, à la place, peut-être ?

Métro, boulot (dodo) : Vous regretteriez presque de bosser de la maison. Avec votre belle peau hâlée par le soleil, c'est un vrai gâchis de ne l'exhiber que pour votre chat alors que vous pourriez faire des envieux à la machine à café.

Gémeaux

Le cœur a ses raisons : En couple, vous avez un nouveau dicton : ce n'est pas parce qu'on mange à la maison qu'on ne peut pas regarder la carte du resto. Et on est d'accord, il n'y a pas de mal à regarder quand on a des yeux, mais ça devient plus sérieux si vous avez envie, genre vraiment envie, de manger à l'extérieur une fois pour voir. Célibataire, si seulement les gens pouvaient avoir un drapeau comme à la mer. Ça vous éviterait de trop vous approcher quand le drapeau rouge est levé, tout le monde sait qu'il ne faut pas se baigner.

Mon corps, ma bataille : Au lieu de zapper le sport sous prétexte que vous êtes fatiguée, ne devriez-vous pas prendre le problème à l'envers ? A force de végéter à longueur de journée, c'est sûr, vous ne boostez pas votre niveau d'énergie !

Métro, boulot (dodo) : Une prime inattendue pourrait bien redorer vos finances en berne. Mais gardez-vous bien de le dire à vos potes s'ils ont tendance à mychtoner en soirée, ça serait con de tout balancer en reu-vés dont vous ne garderez aucun souvenir.

Cancer

Le cœur a ses raisons : En couple, si vous vous tapez des remarques sur votre récente prise de poids, n'hésitez pas à perdre les 60 ou 80kg qui vous pèsent sur le moral, vous vous sentirez effectivement plus sereine après vous être délestée de ce fardeau grossophobe. Célibataire, les gens heureux en amour vous donnent envie de gerber. Ah, à moins que ce ne soit votre petit retard de règles qui vous file la nausée. Ohoh.

Mon corps, ma bataille : On dormira quand on sera morts n'est peut-être pas la meilleure philosophie de vie qui soit. A un moment, prenez-les, ces vacances, vous avez vu votre tête de zombie dans la glace ?

Métro, boulot (dodo) : Et si la crise était l'opportunité de votre vie ? Avec vos envies de projet perso, prendre un plan de départ et le chèque qui va avec pourrait vous offrir l'apport dont vous avez besoin !

Lion

Le cœur a ses raisons : En couple, arrêtez donc de peindre le tableau aussi noir. Si les engueulades avec bae se réduisent à décider quoi mater sur Netflix le soir et si votre appart' a vraiment besoin d'une 20ème plante verte, croyez-nous, tout va bien. Chill out. Célibataire, vous voulez savoir pourquoi votre vie amoureuse ne va nulle part ? Non, ce n'est pas juste la faute au Covid : accusez votre terrible manque de confiance en vous ! Cheer up queen, apprenez à vous aimer, et vous les attirerez tous·tes comme un aimant.

Mon corps, ma bataille : Les poignées d'amour ? Check. La cellulite ? Présente aussi ! Les poils qui dépassent ? là ! Le maillot de bain ? C'est bon ! On a une bonne nouvelle pour vous : vous êtes bien beach ready, nul besoin de thigh gap et de taille dessinée pour rayonner à la playa. Restez comme vous êtes !

Métro, boulot (dodo) : Métro boulot dodo ? Pas pour vous ! Vous avez bien l'intention de passer en mode Vélo apéro repos : ce sont des vacances bien méritées qui vous attendent ! Un petit conseil pour la route ? Déconnectez totalement, c'est votre moment.

Vierge

Le cœur a ses raisons : En couple, vous n'allez pas pouvoir ignorer les problèmes indéfiniment. Vous avez des choses à régler et si vous continuez de faire l'autruche et d'éviter la fameuse mise au point, votre couple pourrait ne pas résister. À moins que ce ne soit précisément ce que vous cherchiez... Célibataire, vous êtes la plus heureuse des femmes. Grâce aux soldes, vous avez fait une super affaire sur un bel aspirateur. Un aspiro à clito, j'entends, what else ?

Mon corps, ma bataille : Comment est-ce possible d'être autant en eau quand tout ce que vous buvez, c'est de la bière et des mojitos ? Vous vous déshydratez à vue d'oeil, faites gaffe !

Métro, boulot (dodo) : Vous avez peut-être le seum contre ces gens qui partent en vacs et vous refilent tous leurs dossiers en dernière minute, mais voyez les choses du bon côté, c'est votre chance de prouver que vous savez gérer en toutes circonstances. Et vos boss s'en souviendront.

Balance

Le cœur a ses raisons : En couple, souvenez-vous : « Tout vient à point à qui sait attendre ». Inutile donc de lui rabâcher les oreilles avec cette île sublime sur laquelle vous fantasmez depuis des années. On vous y emmènera « par surprise » quand le moment sera le bon. Célibataire, le confinement aura eu du bon : finalement, ce·tte voisin·e qui paraissait sauvage est plutôt sympa... et canon, ce qui ne gâche rien !

Mon corps, ma bataille : Après avoir couru toute l'année, vous apprécierez ces jours plus calmes. On pourra vous reprocher votre manque de dynamisme voire votre fainéantise mais rappelez-vous que le slow life n'a jamais été aussi tendance qu'en ce moment. Vous êtes juste à la pointe de la mode, que voulez-vous...

Métro, boulot (dodo) : Un rayon de soleil, des corps bronzés et une légère odeur de crème solaire qui flotte dans les bureaux, y'a pas à dire, l'été réussit même à rendre agréable ces locaux pourtant tristes à pleurer. Puissant !

Scorpion

Le cœur a ses raisons : En couple, déjeuners au lit, billets doux cachés dans l'appart, petits cadeaux déposés sous l'oreiller, vous êtes traitée comme une reine. Et ce statut vous va plutôt bien ! Célibataire, vous allez faire des ravages en vacances. Epilation au top ou hasardeuse, abdos en béton ou petites poignées d'amour, on s'en fiche : ce sera vous la star de la plage !

Mon corps, ma bataille : Après cette moitié d'année compliquée et celle qui vous attend tout aussi floue, vous avez un mal fou à trouver le sommeil. La tête pleine de questions, vous passez vos nuits à faire le bilan de votre vie amoureuse, pro, amicale. Et on peut le dire, elle ressemble à un beau merdier !

Métro, boulot (dodo) : Dommage, vous étiez bien partie pendant le confinement : votre budget géré comme une boss, vous passiez les mois sans tomber dans le rouge. Seulement, depuis quelques semaines, on est sur un autre del'. On se calmerait pas deux minutes là ?!

Sagittaire

Le cœur a ses raisons : En couple, il pourrait y avoir quelques frictions ces prochains jours mais soyez pragmatique : laissez les conflits au retour des vacances. Vous aurez tout le temps de lui balancer vos reproches à la gueule quand vous serez en déprime post-vacances. Célibataire, votre caractère lunatique risque de froisser votre crush pour de bon. Attention, pente glissante !

Mon corps, ma bataille : L'atmosphère ambiante finit par réellement affecter votre moral. Complètement stressée à l'idée de choper ou de transmettre ce maudit virus, vous vous préparez d'avance à un nouveau confinement (et cette fois, vous mettrez le cap sur la campagne, on ne vous y reprendra plus).

Métro, boulot (dodo) : Les astres seront avec vous cette semaine ! Votre énergie, votre enthousiasme et surtout votre motivation seront fortement appréciés par vos boss. Il faut dire qu'à côté de vos collègues déjà en vacances (du moins mentalement), vous n'avez aucun mal à vous démarquer.

Capricorne

Le cœur a ses raisons : En couple, vous êtes de plus en plus titillée par l'envie d'adoucir les règles de votre relation amoureuse et pourquoi pas d'envisager la relation libre. Et ce sont pas ces corps bronzés sur la plage qui vont réfréner vos envies... Célibataire, votre libido est en on fire en ce moment. Ça tombe bien, vous allez faire la rencontre d'un·e dieu/déesse du sexe prochainement. Pensez à la bouteille d'oxygène !

Mon corps, ma bataille : Pas de répit pour votre estomac qui continue de se faire sévèrement malmené. Comme quoi, vos problèmes de bide ne semblent définitivement pas prêts à prendre quelques jours de congés, ce qui vous aurait au moins permis de souffler un peu...

Métro, boulot (dodo) : On vous parle d'offres d'emploi et d'opportunités taff intéressantes, vous faîtes mine d'être intéressée mais dans les faits, vous n'avez absolument aucune motivation en ce moment. Ne vous flagellez pas, il y a des périodes comme ça...

Verseau

Le cœur a ses raisons : En couple, tout se passe (un peu trop) bien dans votre relation, si bien que vous finissez par redouter le moment où elle finira par naturellement prendre l'eau. Oui, vous n'êtes pas du genre à profiter de l'instant présent. Célibataire, vous n'êtes pas d'humeur à batifoler en ce moment, trop préoccupée par vos dernières relations amoureuses qui vous ont bien retourné le cerveau.

Mon corps, ma bataille : Le soleil, les journées à rallonge, les apéros improvisés, vous vivez votre meilleure vie. Et ce sont pas ces malheureux boutons qui viendront vous saper le moral.

Métro, boulot (dodo) : Vous n'avez absolument aucune envie de travailler en ce moment. Les doigts de pieds en éventail, c'est à peine si vous filez chiller dans le hamac installé dans l'open space dès que votre boss a le dos tourné. La plage, c'est pas finalement un peu surcôté ?

Poissons

Le cœur a ses raisons : En couple, c'est l'heure de la remise en question. Ne vous prenez pas trop la tête, il suffit parfois d'un détail pour raviver la flamme. Célibataire, votre cœur balance. Mais ne cédez pas à la tentation de rappeler votre ex toxique. Et s'il était temps d'aller vers d'autres horizons ? Allez, vous n'êtes qu'à un swipe de votre futur crush.

Mon corps, ma bataille : Vous serez particulièrement sujette aux odeurs ces prochains jours. Voyez les choses du bon côté : si les températures en hausse n'arrangeront pas vos affaires, le port du masque vous sera d'une grande aide.

Métro, boulot (dodo) : Déjà que vous n'étiez pas une grande fan du métro mais en ces temps caniculaires, vous allez littéralement au boulot à reculons. Heureusement que l'open space est en ce moment déserté par vos collègues juilletistes.

À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 10 au 16 août
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 27 juillet au 2 août
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 17 au 23 août
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 20 au 26 juillet
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 24 au 30 août
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 13 au 19 juillet
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Shōkoroscope : Votre horoscope du 3 au 9 août
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible