S'inscrire
tracking
Shōkoroscope

Shōkoroscope : Votre horoscope du 4 au 10 mai (spécial confinement)

Publié par
Manon Roche
, le .
Temps de lecture : ~ 7 min
Shōkoroscope : Votre horoscope du 4 au 10 mai (spécial confinement)

Découvrez votre horoscope de la semaine prochaine avec Shōko !

Vous l'attendiez avec impatience, et voilà qu'elle commence à se concrétiser. La fin du confinement a été annoncée, et on voit enfin la lumière au bout du tunnel. Mais qui veut dire déconfinement la semaine prochaine veut aussi dire derniers instants pour profiter des grasses matinées, des choses qu'on remet toujours à plus tard, ou simplement des moments pour ne rien glander. Comment votre dernière semaine complète de confinement va-t-elle se passer ? Voici ce que les astres nous laissent entrevoir pour les 7 jours à venir.

Bélier

Le coeur a ses raisons : En couple, depuis l'annonce concrète du plan de déconfinement pour le 11 mai, vous avez enfin l'impression de voir la lumière au bout du tunnel. Si vous étiez au bord de l'explosion, vous vous montrerez plus patiente avec bae. Célibataire, vous craignez que votre commande de sextoys n'arrive pas avant la mi-mai, et c'est tout un planning de fin de confi' qui tombe à l'eau.

Mon corps, ma bataille : Vous avez plutôt le moral (vous êtes bien la seule), mais cela ne veut pas dire que c'est OK d'aller danser sur du Dalida dans la foule. Restez chez vous, c'est la dernière ligne droite !

Métro, boulot (dodo) : Vous savez, il ne suffit pas de rester assise 8h derrière son ordi pour dire qu'on a télétravaillé. Regarder des vidéos Youtube fait-il vraiment partie de vos missions ?

Taureau

Le coeur a ses raisons : En couple, l'entente s'améliorera un peu, votre partenaire sait comment vous apprivoiser - vous ramener un pot de Ben & Jerry's du Leclerc est la nouvelle manière de se dire je t'aime en confinement. Célibataire, à défaut de pouvoir bientôt re-dater dans les bars, c'est au coin snacking du Monop' que vous fixez rendez-vous à vos matches Tinder pour l'après confi'. Bah quoi ?

Mon corps, ma bataille : Voilà bientôt 50 jours que vous avez arrêté le sport. Comme ça, sans patch ni médoc, avec juste de la volonté. C'est beau.

Métro, boulot (dodo) : Vous êtes sous pression en ce moment. Comment finir toutes les saisons que vous avez de retard avant la levée du confinement ? Il va falloir faire preuve d'une grande capacité d'organisation.

Gémeaux

Le coeur a ses raisons : En couple, la distanciation sociale n'a pas lieu qu'avec les inconnus. Même au sein de votre foyer, vous respectez scrupuleusement une distance d'1m50 : ce n'est pas vous qui allez nous faire un p'tit en confi'. Célibataire, passer d'un rayon d'1km à 100km autour de chez soi ouvre le champ des possibles, vous êtes enthousiaste à l'idée de toutes les rencontres que vous allez pouvoir faire après le 11 mai.

Mon corps, ma bataille : La diète que vous vous étiez imposée pour éliminer les excès du confinement aura été d'une efficacité redoutable : vous l'avez terminée en seulement 4h, qui peut mieux faire ?

Métro, boulot (dodo) : Parfois, vous pensez à cette plante verte qui décorait votre bureau sur votre lieu de travail. La seule chose qui vous manque vraiment en pensant au taff.

Cancer

Le coeur a ses raisons : En couple, les meilleurs moments sont ceux que vous ne passez pas avec bae, quand il·elle est de sortie. À vous la liberté pour mater vos séries et faire ronronner votre rabbit en toute quiétude ! Célibataire, n'oubliez pas d'effacer vos nudes après envoi, ça serait con de les forwarder dans votre convo de famille entre deux mèmes de confinement.

Mon corps, ma bataille : Ce n'est pas grave si vous ressemblez à une patate, dans votre vieux jogging pas lavé : les patates ont beaucoup de potentiel. Frites, purée, rissolées, elles peuvent tout faire, ne l'oubliez jamais.

Métro, boulot (dodo) : Votre boss qui vous colle des conf call à 9h30 mérite d'être en pénurie de PQ. C'est tout le mal que vous lui souhaitez quand votre réveil sonne chaque matin à 9h25.

Lion

Le coeur a ses raisons : En couple, si vous vouliez partager davantage de choses avec votre moitié, vous êtes servie. Sauf que vous ne pensiez pas que ça irait jusqu'au caca mais bon, soit, il vous fallait de nouveaux sujets de discussion de toute façon. Célibataire, vous n'avez jamais été aussi heureuse d'être seule, quand vous pensez que vous auriez pu être confinée avec votre ex, vous remettez les choses en perspective.

Mon corps, ma bataille : La seule chose qui vous aide à tenir le coup en confi' ? Toutes les commandes que vous passez, et qui vous tiennent en vie 5 à 7 jours ouvrés supplémentaires chaque semaine.

Métro, boulot (dodo) : Une bonne nouvelle que le soleil soit parti. Ça vous redonne de la motiv' pour t̶é̶l̶é̶t̶r̶a̶v̶a̶i̶l̶l̶e̶r̶ regarder vos séries Netflix sans avoir à fermer les volets.

Vierge

Le coeur a ses raisons : En couple, la situation vous résigne tellement que vous n'avez même plus le coeur à engueuler bae pour les gouttes sur la lunette des toilettes. Ah oui, vous devez vraiment être déprimée. Célibataire, votre animal est bien le seul qui fait encore sa toilette quotidiennement. Heureusement qu'il est là pour compenser votre laisser-aller !

Mon corps, ma bataille : Comme les femmes enceintes, vous avez entrepris de prendre une photo de vous chaque jour en confinement. Et comme les femmes enceintes, votre ventre s'arrondit à vue d'oeil, félicitations !

Métro, boulot (dodo) : Retourner au bureau après le 11 mai, d'accord, mais seulement si votre bar à salade préféré peut rouvrir, les Tupperware devant votre écran, c'est encore pire que le confinement !

Balance

Le coeur a ses raisons : En couple, le Kamasutra n'a plus aucun secret pour vous, après plus de 50 jours de confinement. Le problème, c'est que vous vous êtes contentée de le lire, bae n'avait pas envie de se mettre à la pratique. Célibataire, on vous aurait engueulée en temps normal mais pour cette fois, on laisse pisser, décider de revoir votre ex après le confi' est une erreur tolérable après 2 mois d'abstinence.

Mon corps, ma bataille : Vous seriez pas en train de nous faire une petite déprime ? Doit-on s'inquiéter que vous n'ayez pas eu le coeur à faire votre pain cette semaine ? Ça ne vous ressemble pas...

Métro, boulot (dodo) : L'idée de revoir vos potes du taff après le 11 mai est la seule chose qui vous excite niveau boulot. Qui sait, vous pourriez bien leur annoncer votre intention de démissionner.

Scorpion

Le coeur a ses raisons : En couple, s'il y a bien une chose sur laquelle vous arrivez à vous entendre, c'est sur le choix des séries à mater. Ça laisse donc beaucoup de sujets pour se clasher ! Célibataire, cette période de confinement vous aura fait prendre conscience qu'il est important de ne pas effacer le numéro de ses anciennes conquêtes, ça peut toujours servir.

Mon corps, ma bataille : Vous avez décidé de vous mettre au yoga et la bonne nouvelle, c'est que vous maîtrisez parfaitement la position allongée. Qu'est-ce que c'est bénéfique, le yoga, dis !

Métro, boulot (dodo) : Avec toutes ces ventes Vinted et Leboncoin qui fusent, ça vous laisse peu de temps pour bosser à côté ; bah oui, faire des photos, poster des annonces et emballer des produits, c'est une occupation à part entière !

Sagittaire

Le coeur a ses raisons : En couple, vous comprenez mieux pourquoi il y a tant d'embrouilles dans les télé-réalités. Collée à bae depuis 50 jours, vous avez l'impression d'avoir été propulsée dans une mauvaise émission d'enfermement, sauf que vous n'avez pas de piscine pour vous détendre après une embrouille. Célibataire, vous ne saviez pas que c'était possible, mais vous avez découvert qu'on peut se lasser de la masturbation. Qu'est-ce qu'il vous reste, si ça aussi ça vous emmerde ?

Mon corps, ma bataille : En confinement, vous vous êtes donnée pour objectif de faire plus d'efforts pour la planète. Et ça commence avec les économies d'eau, en arrêtant les douches et privilégiant le Coca. Mais en cannette hein, pas en bouteille plastique, vous connaissez vos fondamentaux.

Métro, boulot (dodo) : Gagner de l'argent sans aller travailler, vous ne pensiez pas cela possible et pourtant, le confinement a réalisé votre rêve. Vous êtes sur un petit nuage.

Capricorne

Le coeur a ses raisons : En couple, tourner votre langue 7 fois dans votre bouche avant de balancer des trucs à bae ne fait plus partie de vos délicates attentions. Vous videz votre sac comme s'il n'y avait pas de lendemain ; YOLO est votre nouvelle philosophie désormais. Célibataire, même dans vos convo Tinder, vous tenez à la distanciation sociale. C'est quoi ces gens qui vous disent « bonjour ma belle » et « bonne nuit » au bout de 2 jours ?

Mon corps, ma bataille : Le proverbe dit qu'il faut faire au moins une chose qui nous effraie chaque jour, et vous êtes heureuse d'y parvenir même en confinement. Bah quoi, appuyer sur le bouton de l'ascenseur avec son doigt et payer en CB avec contact, ça compte, non ?

Métro, boulot (dodo) : Vous avez pris goût au travail à la maison. Enfin, travail. Vous avez pris goût de ne rien foutre à la maison, et le retour à la vie réelle risque de piquer.

Verseau

Le coeur a ses raisons : En couple, vous êtes arrivée à court d'idées de reproches à adresser à votre partenaire. Se renouveler tous les jours pendant 7 semaines, ce n'est pas si facile, vous savez. Célibataire, vous n'étiez pas du genre à faire des stocks de PQ au début du confi', mais l'éventuellement d'une pénurie de préservatifs vous a fait revoir votre comportement. Il s'agirait pas d'aborder le déconfi' sans ce produit de première nécessité.

Mon corps, ma bataille : Après 50 jours de confinement, vous ne faites plus la fière, à crier sur tous les toits que vous êtes matinale et que c'est génial. Alors, elles sont pas trop chiantes vous journées de 17h ?

Métro, boulot (dodo) : Une vraie question vous trotte dans la tête, et ça mérite bien un coup de fil à la RH. Qu'est-ce qu'il advient des tickets restos avec le confinement ? Non mais vraiment ?

Poissons

Le coeur a ses raisons : En couple, si vous aviez su que bae faisait partie de ces gens qui ne changent pas tous les jours de slip, vous auriez fui il y a bien longtemps. Comment les gens peuvent-ils cacher leur vraie nature autant de temps ? Célibataire, on n'est tout de même pas en train de vivre l'apocalypse, envisager vos potes comme de potentiels coups ne semble pas vraiment raisonnable.

Mon corps, ma bataille : Oh, vous, le ciel gris vous rend chafouinette. Vous ne pouvez plus vous foutre en maillot de bain devant le rayon de soleil de 15h10 qui passe devant votre fenêtre de cuisine. Maudite météo.

Métro, boulot (dodo) : Si vous aviez jadis (à cette époque lointaine d'avant-confinement) la capacité de concentration d'un enfant de 5 ans, vous tenez maintenant plus du poisson rouge. Entre chaque ligne écrite sur vos mails, vous regardez les mouches voler.

À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 11 au 17 mai (spécial déconfinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 27 avril au 3 mai (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 20 au 26 avril (spécial confinement)
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 18 au 24 mai
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 25 au 31 mai
À lire aussi
Shōkoroscope : Votre horoscope du 13 au 19 avril (spécial confinement)
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Shōkoroscope : Votre horoscope du 4 au 10 mai (spécial confinement)
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible