Si tu as du mal à dormir, voilà quelques conseils pour lutter contre les insomnies 

par

Quoi de plus horripilant que de ne pas arriver à dormir ? 

Environ 20% de la population française serait victime d'insomnie. Une personne sur 5 souffre d'insomnies dites chroniques, c'est-à-dire qu'elle met plus d'une demie-heure à tomber dans les bras de Morphée, qu'elle se réveille plus d'une heure par nuit, ou qu'elle souffre d'un sommeil pas assez récupérateur, au moins 3 fois par semaines pendant une période d'un mois ou plus. On sait tous que le sommeil est un paramètre indispensable à notre bien-être général : ne pas dormir a des conséquences directes sur notre santé (obésité, hypertension, risques de maladies cardio-vasculaire), notre moral et notre beauté (pendant que nous roupillons, nos cellules se régénèrent). L'insomnie est une chose difficile à traiter car elle n'est pas la résultante d'un seul facteur. De nombreuses raisons peuvent nous empêcher de fermer l'oeil sereinement. Voilà donc quelques conseils pour vous aider à trouver le sommeil, si vous aussi vous galérez.

Avoir un bon environnement de sommeil  

Il est important d'aborder le coucher comme un moment agréable qui se déroule dans un endroit confortable. Dans sa chambre il faut faire attention à bien s'isoler de toute source de lumière et se couper au maximum des nuisances sonores (si on n'a pas d'autre option, dormir avec des boules Quiès). Le choix de son lit est très important. Certaines chaînes d'hôtels revendent parfois leurs sommiers et matelas qui sont de super qualité. Ça vaut vraiment le coup et ça peut vous changer la vie (ou du moins la nuit). Niveau déco, il est primordial que notre chambre à coucher nous donne envie d'y rester. Favorisez les teintes douces comme le beige ou le blanc cassé. Il faut que ce lieu soit un havre de paix tout propret et bien douillet. 

Se vider la tête avant de dormir

Souvent, l'insomnie est liée à un état de stress. Il est important de se décontracter avant d'aller se coucher. Une tête trop préoccupée n'arrivera pas à trouver le sommeil. Faire du sport après le travail (attention, il faut au moins 4 heures d'écart entre la pratique et le coucher) est un bon moyen de décompresser. Pour les non sportifs, faire une petite séance de méditation ou de respiration avant le roupillon peut être une bonne option. On inspire du bas du ventre jusqu'en haut des poumons, on retient un peu son souffle et à l'expiration on fait le chemin inverse. 

Fermer les écrans

Les écrans dans le lit sont à bannir. Même si c'est tentant de regarder une petite série calée sous ses draps, ce n'est pas une bonne idée pour trouver le sommeil. Selon une étude de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, 91% des Français sont connectés dans leur lit. Pourtant la lumière bleue qui émane des écrans est très mauvaise pour notre endormissement. Elle a tendance a nous exciter et à perturber la création de la mélatonine, une substance chimique qui facilite le sommeil. En plus de ça, le côté addictif des séries n'aide pas du tout à se mettre dans de bonnes dispositions pour s'endormir. Un bon livre, il n'y a rien de plus efficace pour tomber comme une masse. 

Se nourrir correctement

Malgré le célèbre diction "qui dort dîne", il est important de ne pas trop se goinfrer avant d'aller se coucher (dîner au moins 3 à 4 heures avant de se rendre au lit). Certaines personnes aiment s'endormir le ventre rempli, mais sachez qu'un repas léger et équilibré est un gage de bonne nuit (et de perte de poids). Pour bien dormir, il faut aussi éviter de trop consommer d'alcool et arrêter d'ingurgiter des excitants du type café ou thé après 16h. Une bonne tisane à la camomille, ça pétille moins que le champ, mais niveau dodo c'est plus efficace. 

Ne pas hésiter à consulter

La nature est bien faite. Notre corps nous envoie des signaux lorsqu'il ne va pas bien et l'insomnie en est un. Si vous n'arrivez pas à dormir, rien ne sert de se gaver de somnifères, ils ne régleront pas le problème en profondeur. Il se peut que vous souffriez d'une maladie physique ou psychique. Souvent, l'insomnie est corrélée à un état dépressif. Si les symptômes persistent, il est important d'aller voir un médecin généraliste, qui si besoin vous guidera vers un spécialiste. Vraiment, cela n'est pas à prendre à la légère. 

Il est indispensable de dormir au moins entre 7 et 8 heures par nuit. Notre corps est notre plus fidèle allié, il est important de l'écouter. Lorsqu'il est fatigué, rien ne sert de tirer sur la corde et mieux vaut aller se coucher plutôt que de se forcer à aller à une soirée. On est tellement bien dans son lit...

Source : shoko.fr - Crédit : unsplash Avatar of user Kinga Cichewicz Kinga Cichewicz @all_who_wander Kinga Cichewicz