Si tu fais crever toutes tes plantes, voilà qui devrait t'aider à avoir la main (un peu) plus verte

par

Retour sur quelques fondamentaux que tu ne connaissais peut-être pas

Dans la vie, il y a deux types de personnes. Celles qui ont la main verte, et celles qui font crever toutes les plantes qui leur tombent sous la main. Et si t'es ici aujourd'hui, ce n'est certainement pas parce que ton salon ressemble à une forêt verdoyante et que Micheline, Bébert et Rico (tes plantes) se portent comme des loir. Non, toi t'es plutôt celle qui achète une plante et la fous à la poubelle deux mois plus tard ; celle qui balaye les feuilles mortes tous les jours dans son salon et n'arrive pas à faire germer un noyau d'avocat. Bref, ta main est plus marron que verte (la couleur des feuilles fanées) et malgré tous tes efforts, tes jolies plantent vertes décèdent toutes les unes après les autres. Mais t'inquiète, parce que t'es tombée sur la bonne personne : on va te briefer sur les fondamentaux à connaître pour prendre soin d'une plante parce qu'on est sûre qu'en dépit de tes efforts acharnés, y'a une couille dans le pâté.

Elles n'ont pas toutes les mêmes besoins en eau

La principale distinction à faire entre les plantes pour déterminer leurs besoins en eau est celle entre plante grasse (succulentes, cactus...) et plante verte. Les plantes grasses, comme leur nom l'indique, sont des plantes qui retiennent l'eau dans leurs tissus : elles peuvent donc survivre plus longtemps que les autres sans arrosage grâce aux stocks qu'elles gardent dans leurs feuilles. La fréquence d'arrosage de ces deux types de plantes ne doit donc surtout pas être le même, au risque de faire pourrir les plantes grasses.

Mieux vaut les arroser une fois par semaine qu'un peu tous les jours

Certaines personnes pensent à tord qu'arroser tous les jours leurs plantes est une manière de prendre bien soin d'elles. Sauf qu'en procédant ainsi, les racines des plantes sont constamment humides voire mouillées et elles ont plus de chances de pourrir et de tuer la plante. De l'eau, oui, mais pas en permanence ! Repose cet arrosoir. Repose, on a dit.

La terre doit sécher entre chaque arrosage

Si la terre n'est pas encore sèche en surface (la surface étant les 5cm de terre du dessus), c'est qu'il n'est pas encore l'heure de l'arroser : des arrosages trop fréquents ne sont pas bons pour les plantes. Pour le savoir, le mieux reste encore de gratter la terre avec son doigt pour sentir l'humidité. Attention, il ne faut néanmoins jamais attendre que la terre craquelle et se rétracte sur les bords du pot avant d'arroser : c'est déjà le signe d'une trop grande sécheresse.

Nb : ceci est une généralité mais il existe aussi des exceptions : certaines plantes apprécient une terre toujours bien humide et d'autres ont besoin de souffrir pour s'épanouir.

Trop d'engrais peut les tuer

Mettre de l'engrais des ses plantes, oui, mais pas n'importe comment ! Quelque soit le type d'engrais utilisé (engrais liquide, engrais en bâtons...), il convient toujours de suivre la notice fournie avec : respecter les doses, les intervalles entre les utilisation mais aussi et surtout les saisons propices. Parce que les plantes sont au repos en hiver, ce n'est pas le bon moment pour stimuler leur pousse avec de l'engrais - cela se fait toujours dès le printemps lorsqu'elle se réveille.

Elles ont besoin de l'hiver pour mieux pousser au printemps

Si de nombreuses plantes aiment avoir des conditions climatiques stables toute l'année, bien d'autres apprécient les changements de températures, les saisons marquées. Il ne s'agit pas forcément de plantes qui peuvent survivre au froid, mais de plantes qui ont besoin du froid ou tout du moins de tranquillité, d'une luminosité moins importante pour mieux repartir au printemps ; d'une période de "repos" où leur activité diminue afin d'être plus performantes au retour des beaux jours.

Elles ne s'arrosent pas pareil en été qu'en hiver

En été, lorsque l'air ambiant est chaud, l'humidité s'évapore plus rapidement et les plantes ont besoin d'être arrosées plus régulièrement afin qu'elles ne dessèchent pas à la vitesse de l'éclair. En hiver, la terre garde l'humidité plus longtemps, ce qui permet d'espacer les arrosages. Aussi, si on arrose moins les plantes en hiver qu'à la belle saison, c'est parce qu'elles sont dans une période de repos et que leurs besoins sont moindres. Pour qu'elles s'épanouissent de saison en saison, il faut toujours respecter leur cycle de vie !

Elles n'apprécient pas toutes les mêmes conditions climatiques

Sur ce point, il n'y a pas de vérité générale : certaines plantes aiment les atmosphères tropicales, humides et chaudes, d'autres préfèrent le climat ambiant, d'autres s'épanouissent dans des conditions arides avec un soleil important et un air sec... bref, les plantes ont toutes leurs spécificités et il est important de les connaître dès l'achat pour savoir où les installer chez soi (près de la fenêtre ? dans la salle de bain ? dans un coin pas trop lumineux ?) et savoir même si on sera capable de subvenir à leurs besoins.

Elles doivent être plantées dans le bon substrat et le bon pot

Non, de la terre n'est pas de la terre, et un pot n'est pas un pot. Parce qu'elles aiment chaque différentes conditions de vie, les plantes doivent toujours être plantées dans une terre spécifique à leur espèce, et dans un pot adapté. Le plantes grasses, par exemple, n'aiment pas les excès d'eau : elles préfèrent donc un substrat qui draine bien l'eau comme un mélange de terreau et de sable, et un pot perforé en-dessous afin que l'excédent s'écoule. Les plantes qui apprécient l'eau, comme la plupart des fougères, aimeront un bon terreau fertile et se satisferont d'un pot même s'il n'est pas perforé (à condition tout de même de mettre des billes d'argile au fond pour que l'eau ne pourrisse pas les racines).

Les arroser n'est pas la seule façon de les hydrater

En plus d'arroser les plantes, de nombreux botanistes conseillent de les brumiser de temps en temps. En effet, en été avec le soleil et en hiver avec les radiateurs qui tournent à plein régime, l'air ambiant manque parfois d'humidité et les feuilles peuvent pâtir de cette sécheresse. Les vaporiser d'eau (de pluie, de préférence) permet donc de conserver leur taux d'humidité, mais aussi accessoirement de les nettoyer, ce qui leur fait le plus grand bien pour un fonctionnement optimal de la photosynthèse.

Le rempotage est à double tranchant

Lorsque les plantes s'épanouissent et qu'elles poussent à un bon rythme, on conseille généralement de les changer de pot tous les deux ans pour leur permettre de grandir davantage. Néanmoins, le rempotage doit être fait dans les règles de l'art ! Tout d'abord, on ne rempote jamais une plante en automne ou hiver - elle dort, elle ne veut pas qu'on l'embête et qu'on lui envoie le message de se mettre à pousser alors que ce n'est pas le moment. Aussi, on la rempote dans un pot d'un diamètre légèrement supérieur : nul besoin de viser grand, surtout que certaines plantes aiment se sentir à l'étroit.

Il existe des applis pour suivre les soins de ses plantes

Heureusement pour celles qui n'ont pas trop la main verte (aka toi) il existe pléthore d'applications dédiées aux plantes et à leur entretien ; des applis qui permettent de suivre l'arrosage, l'ajout d'engrais, parfois même la température et les conditions météo. Chez Shōko, on te recommande Koubachi, qui donne tout un tas d'informations utiles sur l'espèce, sa floraison, son environnement, son entretien, et permet même aux utilisateurs iOS de trouver le nom d'une plante inconnue en répondant à quelques questions ludiques.

Certaines espèces sont plus faciles que d'autres

Enfin, la dernière chose à savoir lorsqu'on n'a pas forcément la main verte, c'est qu'il existe bel et bien des espèces de plantes plus faciles d'entretien que les autres, et qu'on a nous-même des prédispositions avec certaines espèces plus que d'autres. Pas de panique si tu fais crever toutes tes aloe vera, que tes lierres ne tiennent pas 1 mois ou que tes palmiers finissent toujours par tirer la gueule : il y a forcément dans les parages une espèce dont tu sauras prendre soin et qui te le rendra bien !

Source : Shoko - Crédit : Lizzie via Unsplash