S'inscrire
tracking
Soins & Bien-être

Si tu recommences à t'exposer au soleil, voici l'erreur classique à ne plus commettre

Publié par
Manon Roche
, le .
Si tu recommences à t'exposer au soleil, voici l'erreur classique à ne plus commettre

On va pas se mentir, tout le monde le fait.

Certain·e·s ont peut-être eu la chance de se dorer la pilule durant les belles et chaudes semaines de confinement qui viennent de s'écouler mais pour beaucoup, il aura fallu attendre le déconfinement pour savourer les premiers rayons de l'année.

Quoiqu'il en soit, le retour des beaux jours signe aussi et surtout le retour des mauvaises habitudes lorsqu'il s'agit de bain de soleil. Certes, la principale erreur que l'on commet avec le soleil est d'oublier de s'en protéger avec de la crème, mais ce n'est pas sur celle-ci que l'on veut revenir aujourd'hui - est-il vraiment nécessaire d'argument en faveur de la crème solaire en 2020 ? Je ne crois pas.

Non : s'il y a bien un faux-pas plus pernicieux encore que de ne pas mettre de crème solaire, c'est d'en appliquer une périmée. C'est classique : parce que les tubes de crème sont généralement coûteux et qu'on ne les finit pas toujours à la fin des vacances, on les range soigneusement dans nos tiroirs pour les réutiliser la saison suivante... Et c'est là qu'il faut se méfier !

Comme tous les produits cosmétiques, les crèmes solaires sont estampillées d'une date de péremption effective à partir du moment où elles sont ouvertes, pouvant aller de 6 mois à 24 mois dans les meilleurs cas. Et à l'instar de nos mascaras, shampoings et compagnie, utiliser une crème solaire périmée peut s'avérer néfaste ! S'il est toujours question de potentielles irritations avec des cosmétiques passés, c'est avant tout l'efficacité de la protection qui est en cause avec un écran solaire daté.

Parce qu'elles contiennent de nombreuses molécules chimiques (à défaut de mieux, même en 2020), les crèmes solaires sont des cosmétiques plutôt instables dans le temps, surtout si les flacons sont stockés dans de mauvaises conditions. À l'épreuve de la chaleur, de la lumière et du temps, les formulations se dégradent, les textures et odeurs tournent, et les crèmes ne protègent plus aussi bien des UV.

Une vieille crème solaire traine dans tes affaires, et tu as l'intention de l'emporter pour ta séance de bronzette au parc ? Abstiens-toi : si tu n'es plus sûr·e de la date à laquelle tu l'as ouverte, ne prends pas de risque et procure-toi un nouveau tube. À l'avenir, penses à inscrire sur la date sur le flacon, ça t'évitera du gaspillage ou de méchants coups de soleil (au mieux) !

À lire aussi
10 gestes beauté à faire tant que c'est le confinement
À lire aussi
T'as du mal à choisir le bon parfum pour toi ? Ce wiki t'aide en fonction des odeurs que tu aimes
À lire aussi
Les meufs, on oublie le gel hydroalcoolique pour se nettoyer le visage, merci !
À lire aussi
C'est quoi le microneedling, cette technique avec des aiguilles qui améliore la qualité de la peau ?
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Si tu recommences à t'exposer au soleil, voici l'erreur classique à ne plus commettre
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible