S'inscrire
tracking
Santé & forme

Sober October, le challenge sans alcool qui fait du bien à notre corps

Publié par
Priscilla Brégeon-Minos
, le .
Sober October, le challenge sans alcool qui fait du bien à notre corps

Sans alcool, la fête est plus folle !

On connaît déjà le Dry January, qui consiste à ne pas consommer d'alcool durant tout le mois de janvier. Une campagne qui a été lancée en 2014 par l'organisme de bienfaisance Alcohol Concern afin de pallier aux problèmes de dépendance. Mais connaissiez-vous le Sober October ? Le principe est le même, il convient de renoncer à l'alcool pendant tout le mois d'octobre, soit 31 jours, mais le but est davantage caritatif. L'idée est de donner l'argent qu'on dépenserait en verres de vin ou autres cocktails à des œuvres de charité. En 2017, par exemple, l'association britannique Go Sober For October a collecté 5 millions de livres sterling pour la lutte contre le cancer.

Il n'est pas obligatoire de donner l'argent qu'on dépenserait en alcool, mais on peut s'inscrire et choisir de payer une sorte d'amende, reversée à des associations, si on en boit quand même pendant le défi. Il existe même des tickets d'or qui permettent de sauter une journée, pour un anniversaire, un mariage ou une fête spéciale par exemple, et qui coûte 16,45 €. Ou sinon, il est aussi tout à fait possible de relever ce défi d'un mois sans alcool sans aucun but caritatif, juste pour faire du bien à son corps. Parce que oui, les bienfaits d'un mois sans alcool sur le corps et l'esprit sont multiples !

Le principal effet positif quand on réduit sa consommation d'alcool, c'est qu'on dort beaucoup mieux. L'alcool a en effet tendance à perturber le sommeil avec de nombreux micro-réveils, à bloquer le sommeil paradoxal et à provoquer des sueurs nocturnes. Et comme on dort mieux, on a plus d'énergie et on arrive mieux à retenir les choses et à se concentrer ! Autres bénéfices sur la santé d'un mois sans alcool : on tombe moins malade car le système immunitaire est renforcé et on mange plus sainement et mieux, car l'alcool peut activer une partie du cerveau qui contrôle la faim. Et ceux qui ont tendance à boire régulièrement et/ou en grosse quantité peuvent également remarquer une perte de poids.

Sans alcool la fête est plus folle
Crédit : Unsplash

Enfin, au niveau psychique, cela permet de se rendre compte de la relation qu'on entretient avec l'alcool et de sa consommation, et cette prise de conscience peut inciter à moins boire sur le long terme. Et puis il y a également ce petit sentiment d'accomplissement qui fait du bien à l'esprit. On se sent fier, reboosté, motivé comme jamais pour prendre mieux soin de soi. Un sentiment de fierté qu'on retrouve également dans le fait d'avoir fait cela dans un but caritatif, pour ceux qui en ont profité pour faire des dons en tout cas. Bref, quoiqu'il en soit, ce mois d'octobre sans alcool ne peut pas faire de mal, surtout après un été à s'être bien lâché suite au confinement. Alors, ce mois-ci, ciao les mojitos, bonjour les soupes !

À lire aussi
Dis-moi à quoi ressemble tes pertes vaginales, je te dirais ce qu'elles signifient
À lire aussi
On sait ce qui se cache derrière tes réveils nocturnes (et selon l'heure où t'ouvres les yeux)
À lire aussi
C'est scientifiquement prouvé, moins tu dors, plus les gens t'insupportent
À lire aussi
Incroyable mais vrai (hum hum), dormir en couple améliorerait la qualité du sommeil
À lire aussi
Tu kiffes dormir 1h de plus, mais voici l'impact réel du changement d'heure sur ton sommeil
À lire aussi
En proie aux insomnies ? Essaie la respiration de la lune pour t'aider à retrouver le sommeil
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Sober October, le challenge sans alcool qui fait du bien à notre corps
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible