Spider-Man Homecoming : Que vaut le nouveau reboot de l'homme-araignée ?

par

On peut être une fille et aimer les films de super-héros. C’est notre cas à la rédac’. Et devinez ce qui sort demain au cinéma ? Le nouveau Spider-Man ! Et voici notre avis.

Quand on a appris que les studios Marvel avaient racheté les droits de Spider-Man et qu’ils comptaient faire un reboot, on s’est tout de suite dit : “Oh noon, encore ? Sérieusement ?”. Et puis on a vu le film. Et il n’a clairement rien à voir avec les deux trilogies précédentes, portées par Tobey Maguire et Andrew Garfield. D’abord, on ne se tape pas tout le début, quand Peter Parker se fait piquer par une araignée et quand son oncle meurt. Celui de Tom Holland joue les hommes-araignées depuis un certain temps et il a même déjà combattu avec les Avengers - remember Captain America 3. Mais c’est surtout le personnage qui est complètement différent. Déjà, contrairement à Tobey Maguire et Andrew Garfield, c’est un vrai lycéen de 15 ans et Tom Holland, même s’il a 21 ans, a vraiment l’air d’un adolescent. D’ailleurs, on pourrait comparer le film à un teen-movie tant il reprend tous les codes : le meilleur ami geek, le crush pour la fille populaire du lycée et les fêtes. Mais pas que.

Spider-Man: Homecoming surfe aussi sur les tendances des nouvelles générations. Celles qui sont ultra-connectées et qui passent leurs temps à raconter leurs vies dans des stories sur Snapchat. Vous vous souvenez de l’arrivée de Spider-Man dans Captain America 3 : Civil War ? Dès le début du film, on découvre qu’il avait filmé tout son séjour, de son départ de chez lui à son combat avec les Avengers, en passant par son voyage en jet et son arrivée à l’hôtel. Un super-héros qui s’inscrit dans l’ère du temps et dans la tendance, on ne pouvait pas rêver mieux. Ajoutez à cela un adolescent très bavard, excité comme une puce, maladroit comme tout et à l’humour décapant, et voilà un Spider-Man vraiment rafraîchissant, qui change du côté plus sage et plus sombre de Tobey Maguire ou du côté trop péteux d’Andrew Garfield.

spider-man homecoming,ned leeds,jacob batalon,tom holland,peter parker

Au final, les scènes d’action et le méchant passent au second plan et on apprécie davantage ses histoires de lycéen et ses péripéties de super-héros adolescent qui tente d’aider son quartier comme il le peut, même si c’est juste pour faire traverser une grand-mère. La meilleure scène ? Quand il tente de comprendre comment marche son super costume ultra (trop?) high tech mais que rien ne va. L’humour ne manque pas dans Spider-Man Homecoming et on préfère davantage ces scènes plutôt que le grand moment final où il se bat vraiment avec le terrible Vautour, joué par Michael Keaton.

Oh, et on vous a parlé des acteurs ? Tom Holland est ultra convaincant et n’a clairement rien à envier à Tobey Maguire et Andrew Garfield. Mention spéciale aussi à Jacob Batalon, qui interprète Ned Leeds, le “geek en fauteuil” parfait. On déplore cependant le peu de place à l’écran de Zendaya. L’actrice n’a que quelques répliques mais elles sont tellement piquantes et son personnage est tellement à l’opposé de ce qu’on connaît d’elle. Impressionnante ! Bref, vous l’aurez compris, avec cette relecture plus moderne et plus fun, Spider-Man Homecoming nous a convaincues et on vous conseille donc d’aller le voir sans plus tarder.

Zendaya,Spider-Man Homecoming
Source : shoko.fr - Crédit : SonyPicturesFr, SonyPicturesFr - youtube, Marvel studios, Marvel Studios