S'inscrire
tracking
News mode

"Tenue correcte exigée ! Quand le vêtement fait scandale", l'expo parisienne que vous allez adorer

Publié par
Manon Roche
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Le Musée des Arts Décoratifs accueille une nouvelle exposition mode tout l'hiver ; une rétrospective des plus grands scandales de la mode du Moyen-Âge à aujourd'hui

Ah, la mode et ses scandaaaales. De Cokate à Galliano le facho en passant par Chalayan l'exhibo et Rick Owens le bastoneur, l'industrie du glamour a eu sa dose de tapages. Loïc Prigent en sait quelque chose, puisqu'il ressortait des cartons les plus grandes polémiques du milieu à l'occasion d'un documentaire inédit diffusé cet été. Mais le journaliste n'est pas le seul à s'être penché sur le sujet, puisque le commissaire d'exposition Denis Bruna a lui aussi apporté sa pierre à l'édifice en montant de toutes pièces la prochaine expo parisienne événement. Après avoir accueilli une rétrospective sur la poupée Barbie au printemps dernier, le Musée des Arts Décoratifs proposera au public de revenir sur les scandales de la mode avec "Tenue correcte exigée ! Quand le vêtement fait scandale", inaugurée le 1er décembre 2016.

Construite en trois parties, l'exposition s'intéressera d'abord aux normes vestimentaires imposées par la société - s'habiller pour sa morphologie, revêtir du noir à des funérailles, porter un habit modeste au Moyen-Âge, respecter un dresscode en fonction de son statut social... La deuxième partie se penchera sur les codes imposés en fonction du genre et fera notamment un clin d’œil à ceux qui les ont transgressés, j'ai nommé Coco Chanel et son allure garçonne, Yves Saint Laurent et son smoking pour femme ou encore Elsa Schiaparelli et sa combinaison pantalon. Enfin, la dernière partie de l'exposition du Musée des Arts Décoratifs sera dédiée à la provocation, illustrée aussi bien par les créations démesurées de Yohji Yamamoto que la collection "sans-abri" de Galliano pour Dior.

L'objectif : se questionner sur notre approche du vêtement et le message qu'il véhicule en (re)découvrant les moments marquants de l'histoire de la mode, qui ont façonné et continuent de forger notre société actuelle. Pendant cinq mois, le Musée des Arts Décoratifs vous donne donc rendez-vous pour admirer les vêtements, accessoires, portraits, caricatures et petits objets qui ont embrasé la sphère mode du 14ème siècle à nos jours. Un passage obligé pour toutes les passionnées de mode, jusqu'au printemps prochain.

INFOS PRATIQUES

  • "Tenue correcte exigée ! Quand le vêtement fait scandale"
  • Du 1er décembre 2016 au 23 avril 2017
  • Musée des Arts Décoratifs, 107 Rue de Rivoli, 75001 Paris
  • Du mardi au dimanche de 11h à 18h
  • Plein tarif : 11€
  • Tarif réduit : 8,50€
À lire aussi
Pantone dévoile la couleur de l'année 2017, et il va falloir s'y faire !
À lire aussi
Zara : Une cliente trouve une souris morte cousue dans sa robe !
À lire aussi
Les photographes de mode Mert & Marcus exposent leurs clichés à Paris
À lire aussi
Top 10 des hashtags mode sur Instagram en 2016
À lire aussi
Victoria's Secret : Le casting avec Bella Hadid dévoilé (VIDEO)
À lire aussi
Vetements plagiée pour son t-shirt Snoop Dogg à 900$ par Urban Outfitters
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
"Tenue correcte exigée ! Quand le vêtement fait scandale", l'expo parisienne que vous allez adorer
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible