Masse graisseuse et musculaire, hydratation... j'ai testé la balance connectée Xiaomi pour une pesée ultra poussée

par

Les balances à impédancemètre sont le nouveau must-have.

Il y a quelques mois encore, j'étais sceptique quant à l'utilité des montres connectées (et aujourd'hui, je ne pourrais plus m'en passer !) et de manière générale, on peut dire que je ne suis pas une grande amatrice de produits connectés. Mais quand j'ai découvert qu'il existait sur le marché des balances connectées (un peu à la bourre, je sais), j'ai quelque peu revu mon jugement quant aux appareils intelligents, très curieuse de découvrir ce dont ces pèse-personnes modernes étaient capables de raconter.

Mais après quelques recherches rapides sur les Internets, j'ai vite déchanté : alors OK, les balances connectées ça coûte la peau du Schtroumpf, je peux faire une croix dessus. Avec un prix moyen autour de 70€ et certains produits vendus jusqu'à 150€, je me voyais déjà condamnée à utiliser ma balance déréglée jusqu'à la fin de mes jours. Et puis j'ai découvert la Mi Body Composition Scale de la marque Xiaomi, principalement connue pour ses smartphones ultra-performants. Proposée au prix de 37€ chez la plupart des retailers, la balance connectée de la marque asiatique se révélait étonnamment abordable, sans compromis sur les 1001 fonctionnalités que peuvent offrir les références les plus sophistiquées. Ni une ni deux, j'ai donc mis la balance connectée de Xiaomi à l'essai et succombé aux sirènes des datas wellness toujours plus poussées.

Une initialisation éclair

Même dans son carton d'emballage ultra slim, la Mi Body Composition Scale de Xiaomi avait tout de même une autre allure que ma vieille balance grise achetée au même prix il y a même pas trois ans ! En sortant l'objet de son étui, j'ai découvert un plateau au design minimaliste mais aux détails hyper soignés : un revêtement en verre trempé légèrement agrippant, des coins arrondis pour la sécurité et une couleur blanche mat immaculée, tout à fait digne d'être exhibée dans une salle de bains.

J'ai inséré les piles (non fournies), téléchargé l'appli Mi Fit (disponible sur Play store et Apple store), activé mon bluetooth et c'est à peu près tout ce qu'il m'a fallu faire pour initialiser la balance connectée - même pas besoin de synchroniser les appareils, c'est dire ! En montant dessus, elle a affiché mon poids (bien sûr) sur son écran intégré, mais elle a surtout envoyé tout un tas de données sur mon téléphone, que je me suis empressée d'aller étudier.

La mesure des données

Au total, la balance connectée Xiaomi a mesuré pas moins de 13 données : le poids, l'IMC, la masse graisseuse, la masse musculaire, la masse osseuse, la graisse viscérale, la teneur en eau, le métabolisme de base, les protéines, l'âge corporel, le score global du corps, la corpulence et le poids idéal grâce à ses quatre électrodes en acier.

Sur le marché des balances à impédancemètre, les données mesurées peuvent aller jusqu'à une dizaine et comparativement aux modèles plus onéreux, j'ai noté que la balance Xiaomi ne permettait (juste) pas de mesurer sa fréquence cardiaque, ce qui me semble peu important compte tenu du fait que de nombreuses montres connectées proposent déjà cette fonctionnalité.

Avec une marge d'erreur de 50g seulement (contre 300g à 2kg pour les pèse-personnes), j'ai trouvé la mesure du poids très juste : elle s'est avérée exacte dans mon cas, ce qui est évidemment le premier critère lorsque l'on se pèse. Sans élément de référence pour les 12 autres données, il m'est difficile de juger si celles-ci sont exactes mais j'ai pu voir certains éléments évoluer (l'eau, la masse graisseuse, la masse musculaire) lorsque je me laissais plus aller ou lorsque j'avais pratiqué une activité sportive, mais j'ai été bluffée de découvrir autant d'informations sur la composition de mon corps.

Et parce que la balance est très intelligente, elle sait faire la différence entre la chair et les vêtements : elle ne prend pas en compte le poids des vêtements lors de la pesée, ce qui est très appréciable ! (du coup, n'essayez pas de peser votre valise en partant en vacances, ça ne marchera jamais !)

Une appli mobile ludique

Enfin, et pas des moindres, l'interface de l'application mobile Mi Fit est complète et ludique. Elle manquait un peu d'ergonomie selon moi lorsque je l'ai prise en mains les premières fois (on peut avoir du mal à comparer ses données d'une pesée à l'autre, ou visualiser ses courbes) mais elle est visuellement agréable et surtout très explicative - chaque mesure est expliquée par une définition brève et une échelle colorée permettant de se situer (faible, normal, élevé, très élevé...). Pour celles et ceux qui le souhaitent, l'appli permet aussi de recueillir les informations d'un bracelet, d'une montre ou d'une paire de baskets connectées de la marque Xiaomi pour ainsi analyser la qualité de son sommeil ou ses résultats de course par exemple.

Définitivement, j'ai été très satisfaite de la balance à impédancemètre de Xiaomi qui, pour un prix deux à trois fois moins élevé que la concurrence, propose un produit d'un excellent rapport qualité-prix avec un très joli design ainsi que les fonctionnalités les plus importantes et intéressantes lorsque l'on souhaite surveiller son poids et sa santé. Surtout, grâce à ce test, j'ai été totalement embarquée par le concept de la balance à impédancemètre, qui s'impose comme un indispensable en matière d'objets connectés pour suivre précisément toute ses données santé.

Alors oui, la Mi Body Composition Scale n'affiche pas le bulletin météo (who cares?), elle ne compense pas la gravité (pardon ?), elle n'a une autonomie (que) de 8 mois environ, elle ne se décline pas dans différents coloris et ne se connecte pas en wifi mais je crois pouvoir dire sans trop m'avancer que cela n'a guère d'importance pour un utilisateur lambda habitué à un pèse-personne tout ce qu'il y a de plus classique. Et vous, prêt.es à craquer ?

Source : Shoko - Crédit : Xiaomi, Amazon,Xiaomi