J'ai testé la culotte menstruelle, la culotte qui révolutionne les protections hygiéniques

par

J'ai enfilé une culotte qui absorbe le sang des règles et je vous dit ce que j'en ai pensé

En début d'année 2017, je testais la coupe menstruelle et vous racontais mon ̶é̶p̶o̶p̶é̶e̶ expérience avec cet accessoire dont tout le monde parlait alors. Et puisqu'il semblerait que je sois devenue la Madame Ragnagna de la team Shōko (enchantée), j'ai décidé de me lancer un nouveau challenge pour terminer l'année en beauté : me procurer une culotte menstruelle et vous en parler en toute simplicité et en toute honnêteté. Pas que je sois particulièrement passionnée par les règles, mais je trouve intéressant de sortir de sa zone de confort et de donner un coup d'essai aux inventions créées spécialement pour nous, les meufs. Du coup, j'ai dégainé ma CB et passé commande d'une culotte menstruelle sur le site Thinx, THE marque de culottes de règles basée aux Etats-Unis et vantée par toutes nos consœurs outre-Atlantique. Et après l'avoir essayée durant deux cycles, je peux maintenant tout vous dire du produit en répondant aux questions que vous vous posez probablement sur le sujet...

Ça coûte cher ?

Franchement, un peu. Il faut savoir que la marque Thinx propose différents modèles de sous-vêtements (culotte classique, string, culotte taille haute, shorty etc.) et qu'il existe donc différents prix, allant de 24$ à 39$. J'ai pour ma part opté pour le modèle taille haute à 38$, auquel j'ai ajouté 9$ de frais de port pour la France, ce qui représente un petit budget. Sauf que si la culotte menstruelle est clairement plus onéreuse qu'une cup, elle est nettement plus économique que les tampons ou serviettes hygiéniques sur la durée ;)

Combien de temps ça dure ?

Si elle est correctement entretenue, elle peut avoir la même durée de vie que n'importe quelle culotte. Des années, donc, si on en prend soin !

Comment ça taille ?

Ça taille normal, MAIS... si j'avais un conseil à vous donner, je vous dirais de prendre vos mesures avant et d'utiliser le guide des tailles dispo sur Thinx, même si vous connaissez parfaitement votre taille de vêtements et sous-vêtements car la culotte doit se porter parfaitement ajustée. Moi qui me situais entre deux tailles sur l'e-shop, j'ai opté pour la plus grande des deux pour être à l'aise alors que j'aurais dû choisir la plus petite des deux : ma culotte m'irait très bien s'il s'agissait d'une culotte normale, mais parce qu'elle est destinée à recueillir du sang, elle doit vraiment faire office de seconde peau, quitte à serrer un peu au début (puisqu'elle se détend très légèrement).

Quelle quantité de sang ça peut absorber ?

Ça dépend des modèles. Par exemple, Le string peut recueillir l'équivalent d'un demi tampon, tandis que le slip correspond à 1 tampon et que la culotte taille haute vaut pour 2 tampons. La promesse est fidèle à la réalité puisque j'ai pu porter la mienne les jours de Grandes Eaux.

Est-ce qu'on porter une autre protection hygiénique en même temps ?

Oui, mais seulement des tampons (ou une cup) et non des serviettes ou des protège-slip, sinon le tissu absorbant perd tout son intérêt. Les jours de flux important, je vous conseille d'ailleurs d'avoir un back-up sous le coude histoire d'éviter tout débordement !

Est-ce que c'est confortable ?

Oui, c'est très confortable et c'est d'ailleurs même plutôt joli puisqu'elle ressemble à n'importe quelle culotte classique : pas de rembourrage "effet couche" ni de grosses coutures voyantes, ce qui est un plus sous les vêtements, mais aussi en sous-vêtements devant son mec ou sa meuf !

Est-ce que c'est humide ?

Je ne vais pas vous le cacher, oui c'est humide. Bien que le tissu soit très absorbant, c'est un peu comme avec une serviette hygiénique : le sang n'est pas absorbé à la seconde, et c'est un peu inconfortable de remonter sa culotte après être allée aux toilettes. En revanche, l'extérieur de la culotte n'est jamais humide si on respecte sa capacité d'absorption.

Les fuites, c'est possible ?

Oui, et je les ai d'ailleurs expérimentées, parce que le tissu absorbant de recouvre pas l'intégralité de la culotte (il va grosso modo du pubis aux fesses) donc il suffit d'être assise dans une mauvaise position pour que le sang s'écoule à côté. Aussi, les coutures de l'entre-jambes ne sont pas en tissu absorbant donc encore une fois, les fuites sont tout à fait possible si la culotte n'est pas parfaitement en place ou que le flux est trop important.

Est-ce qu'on peut dormir avec ?

Techniquement, on peut mais je le déconseille pour celles qui ont un sommeil agité ou un flux important, pour les raisons évoquées plus haut : on n'est jamais à l'abri d'un débordement !

Est-ce que ça sent ?

Malheureusement, c'est également possible avec un flux important. Le culotte menstruelle n'est pas le remède magique contre les odeurs : bien qu'elle soit composée de 4 couches de tissu, le sang est quand même "stocké" à l'extérieur et les matériaux techniques ne sont pas infaillibles. Pour la petite histoire, j'ai d'ailleurs lavé ma culotte 2 fois d'affilée en machine après ma première utilisation, car je trouvais que le tissu mouillé gardait une odeur. Mais rassurez-vous, une fois sèche, la culotte ne sentait plus rien !

C'est pas dégueu quand on la lave ?

C'est comme avec la coupe menstruelle, il faut s'y faire ! Evidemment, on a du sang qui nous coule entre les doigts donc ce n'est pas la chose la plus délectable au monde. Oui, parce que je n'ai pas précisé qu'il faut toujours rincer sa culotte à l'eau froide avant de la passer en machine (à froid aussi, pour éviter de bouillir le sang et de l'incruster !) donc forcément, il ne faut pas être révulsée par la chose.

Est-ce qu'on peut la porter plusieurs jours de suite ?

Je ne peux pas vous interdire de le faire si vous en avez envie, que vous l'avez bien rincée patati patata mais pour des questions d'hygiène (et de développement des bactéries), mieux vaut la passer en machine avant de l'utiliser à nouveau. D'ailleurs, Thinx suggère d'avoir une culotte menstruelle pour chaque jour du cycle et même s'il y a là-dessous un argument marketing, c'est effectivement pratique d'en avoir plusieurs quand on veut vraiment adopter ce système de protection hygiénique.

Est-ce que ça empêche le syndrome du choc toxique ?

Les chances de faire un choc toxique sont diminuées en comparaison avec le tampon ou la coupe menstruelle, mais le risque 0 n'existe pas puisque le sang reste plus ou moins au contact des muqueuses et que les bactéries ont toujours une chance de se développer. Mais entendons-nous bien, ça reste le must des protections hygiéniques si on aborde la question du SCT !

En conclusion, j'ai trouvé que la culotte menstruelle était une chouette invention et je suis convaincue qu'elle mérite une place dans le tiroir à culotte de chaque nana puisqu'elle est confortable, esthétique et plutôt pratique, surtout lorsqu'on connait le rituel fastidieux de la cup. En revanche, je continuerai pour ma part de l'utiliser les jours de flux moyen ou faible histoire d'être à l'aise dans mon corps toute la journée. Enfin, si elle reste un peu chère de prime abord, on l'amortit facilement dans le temps à condition de l'utiliser plus d'une ou deux fois par cycle. Et vous, serez-vous aussi téméraires pour vous mettre à la culotte menstruelle ?

Source : Shōko - Crédit : Thinx