#TimeToAct #StopTorture, le mouvement Twitter contre les violences de guerre soutenu par Cara Delevingne

par

Suite au Sommet de Londres qui se tient actuellement pour lutter contre les violences sexuelles comme arme de guerre, des noms de la mode comme Cara Delevingne ou Stella McCartney se sont engagées sur Twitter aux côtés d'Angelina Jolie pour dénoncer ces pratiques barbares

Après #Bringbackourgirls, le hashtag qui mobilisait la mode de Cara Delevingne à Alexa Chung en mai dernier, c'est un nouveau mouvement féministe qui voit le jour sur Twitter. Jusqu'au 13 juin se tient dans la capitale anglaise l'un des plus grands sommets de la décennie autour du thème des violences sexuelles en temps de guerre. Inauguré par l'actrice Angelina Jolie et William Hague, chef de la diplomatie britannique, le sommet réunit pas moins de 50 ministres des Affaires étrangères ainsi que des ONG et associations humanitaires pour sensibiliser aux viols comme arme de guerre. Les hashtags #TimeToAct et #StopTorture ont rapidement été relayés sur la Toile, notamment par des célébrités et noms de la mode comme Stella McCartney, Vivienne Westwood ou Cara Delevingne. La mine grave, tenant devant elles une feuille sur laquelle sont inscrits les hashtags, des personnalités de divers horizons ont tenu à se photographier pour propager le mouvement.

#TimeToAct #StopTorture, le mouvement Twitter contre les violences de guerre soutenu par Cara Delevingne - photo
#TimeToAct #StopTorture, le mouvement Twitter contre les violences de guerre soutenu par Cara Delevingne - photo

Car les sévices sexuelles sont aujourd'hui un véritable fléau dans de nombreux pays en situation de guerre, parmi lesquels la République démocratique du Congo, le Rwanda, la Bosnie ou encore le Nigéria où presque 200 jeunes femmes sont encore retenues depuis plusieurs semaines. Les viols, actes de barbarie destinés à détruire les peuples et semer la terreur, sont aujourd'hui considérés par l'ONU comme crimes contre l'humanité. Il est donc temps d'agir, comme le dit le hashtag #TimeToAct, pour punir les auteurs de ces violences sexuelles et ainsi faire cesser ces pratiques "atroces et sauvages" qui font chaque année plusieurs milliers de victimes. Après les photos de Cara Delevingne ou Stella McCartney, on peut donc s'attendre dans les prochains jours à une mobilisation à l'image de celle d'Inès de la Fressange et Alexandra Lamy avec #BringBackOurGirls, une mobilisation où les femmes gagneraient à nouveau la rue pour faire entendre leur voix et celle de milliers de femmes dans le monde qui n'en sont aujourd'hui pas capables.

Source : instagram.com/caradelevingne / instagram.com/viviennewestwoodofficial / instagram.com/stellamccartney