Topshop Reclaim : La nouvelle ligne responsable

par

Topshop prend ses responsabilités en lançant une capsule anti gaspillage ! Confectionnée à partir de chutes et de surplus, la ligne trendy Reclaim est un bel exemple à porter

On parle beaucoup de gaspillage alimentaire mais qu'en est-il du côté textile ? Il y a quelques mois, nous vous présentions dans les Fashion Hunters la créatrice Louise de Testa et sa marqueterie écoresponsable. Son mode de production lui permet de ne générer aucun déchet et donc de revendiquer zéro gaspillage. Si cette initiative nous avait épatées, quelle ne fut pas notre surprise de voir un géant de la mode se lancer sur la même voie. Aujourd'hui Topshop lance Reclaim, une capsule toute particulière, confectionnée à partir des rebuts de production et des surplus de stocks. Avec Reclaim, Topshop se positionne contre le gaspillage et donne l'exemple dans l'univers des marques internationales de fast fashion. 20 pièces en tout sont issues de la collection Topshop Reclaim. Tendance et complète, la capsule se compose de pièces de prêt-à-porter et d'accessoires qui, en plus d'être responsables, n'ont pas oubliés d'être stylés.

Topshop Reclaim : La nouvelle ligne responsable - photo
Topshop Reclaim : La nouvelle ligne responsable - photo
Topshop Reclaim : La nouvelle ligne responsable - photo

Que ce soit l'impact sur la nature avec par exemple les t-shirts Save the Arctic, les mauvaises conditions de travail ou le gaspillage, on assiste à une prise de conscience bienvenue de la part de la mode. Avec la capsule Reclaim, Topshop poursuit un projet écoresponsable initié dès 2012. En effet, la marque a depuis cette date collaboré à trois reprises avec Reclaim to Wear, marque engagée contre le gaspillage textile. Après le succès de ces trois lignes, Topshop se consacre carrément à retravailler ses chutes et surplus pour leur donner vie dans des pièces à l'allure trendy propre à la griffe. Un cropped top imprimé orchidées néon, une petite robe en jeans ou encore un chemisier sans manches rose poudré, les pièces chassent les idées reçues en ne portant aucun stigmates de recyclage type patchwork approximatif. Rejoignez le mouvement dès à présent sur Topshop, de 16€ à 80€, ça coûte pas plus cher d'être engagées.