Le kombucha est la nouvelle boisson favorite des américaines, voici tout ce qu'il faut savoir sur elle

par

A la base c'est du thé, mais ensuite tu ne veux pas savoir

Impossible de mener une healthy life et de n'avoir jamais entendu parler de kombucha. De New York à L.A. en passant par Paris plus récemment, le phénomène kombucha s'est répandu comme une épidémie mais de quoi s'agit-il vraiment et pourquoi tant de hype autour de cette étrange boisson ? Réponses.

Le kombucha, qu'est-ce que c'est ?

Le kombucha est un thé fermenté aka un thé qui a subi une transformation et a ainsi développé des micro-organismes (des bactéries, pour être tout à fait transparent). Il s'agit d'une boisson vieille comme le monde que l'on associe souvent à la Chine, où elle est utilisée depuis plus de 2000 ans comme boisson santé, mais aussi en Russie et en Allemagne. Parce qu'elle est élaborée à partir de thé (vert ou noir) fermenté, la boisson devient gazeuse dans son processus de fermentation, et son goût évolue également : le kombucha ressemble de près ou de loin à du vinaigre et contient - il fait bon le préciser - un pourcentage minime d'alcool dû à la fermentation.

Et la mère de kombucha, on en parle ?

Le thé ne devient pas kombucha comme par magie, en le laissant moisir trois mois chez soi : il fermente grâce à l'ajout d'une colonie de bactéries. C'est ce que l'on appelle en français la mère de kombucha ou la souche, ou bien encore SCOBY en anglais - acronyme pour Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast.

Comment obtenir de la mère de kombucha ?

Cette colonie de bactéries, qui ressemble à un gros pancake visqueux, ne se développe pas naturellement dans le thé. Bien souvent, les personnes qui disposent d'une souche l'ont obtenue par leurs connaissances qui fabriquent leur propre kombucha maison. En effet, durant le processus de fermentation, la souche se multiplie, ce qui permet de créer plusieurs SCOBY. Si personne autour de toi ne peux te donner de SCOBY, il suffit d'acheter du kombucha dans le commerce et de le mettre dans de bonnes conditions de culture pour qu'il développe une souche nouvelle.

Petite précision : le kombucha se boit après avoir enlevé la souche, elle se réutilise ensuite à l'infini dans d'autres préparations de thé fermenté !

Quels bienfaits sur la santé ?

On prête au kombucha de nombreuses vertus santé, grâce à la présence des "bonnes" bactéries qui vivent dans la boisson. En effet, notre estomac et nos intestins sont eux aussi peuplés de bactéries qui participent au bon fonctionnement de notre système digestif et de notre organisme plus globalement. Ingérer ces micro-organismes vivants (bactéries, probiotiques, ils sont plusieurs petits noms) vient donc renforcer le microbiote intestinal. Mais concrètement, quels sont les multiples bienfaits que l'on prête à ce thé fermenté ?

  • Le kombucha rééquilibre la flore intestinale
  • Il améliore la digestion
  • Il a un impact positif sur la constipation
  • Il alcalinise l'organisme, c'est à dire qu'il rééquilibre le pH du corps
  • Il augmente le métabolisme
  • Il apporte un coup de fouet
  • Il booste le système immunitaire
  • Il réduit la pression artérielle
  • Il améliore l'humeur
  • Il détoxifie le foie
  • Il lutte contre les radicaux libres
  • Il aurait un effet anticancéreux
Comment boire du kombucha ?

Le kombucha peut être bu nature, tel quel, mais on peut aussi l'associer à du jus ou des cocktails pour twister son goût. Au départ, il convient de consommer de petites quantités de kombucha (de 10cl à 20cl par jour) pour permettre à ses intestins et à son organisme de s'adapter à cet apport en micro-organismes. Les gros buveurs de kombucha n'en boivent pas plus d'un litre par jour, au risque d'avoir les effets inverses que ceux escomptés. Le mieux reste encore de n'en boire qu'un verre par jour : les bienfaits seront visibles avec juste cette quantité, et il faut avouer que le goût n'est pas des plus ragoutants !

Y a-t-il des dangers à consommer du kombucha ?

Il est déconseillé aux personnes ayant des problèmes de foie de boire du kombucha, et à celles porteuses du VIH d'en consommer également au risque de développer des bactéries néfastes dans l'organisme. Aussi, des cas de réactions allergiques, nausées, accidents cardiaques et intoxication aux métaux ont été reportés en lien avec la consommation de kombucha. En outre, la préparation de kombucha maison n'est pas la méthode la plus safe : dans de mauvaises conditions de culture, la fermentation peut développer des moisissures et ainsi mettre la santé en danger. D'où la nécessité de prendre ses précautions avec le kombucha et de privilégier des petites doses ainsi que des produits industriels sur lesquels des tests sanitaires ont été effectués ! Enfin, le kombucha est une boisson très sucrée : c'est grâce au sucre (blanc, raffiné) que la souche parvient à fermenter le thé, autant dire que ce n'est pas ce qu'il y a de plus healthy !

Outre-Atlantique, le kombucha a bel et bien remplacé le célèbre thé vert, par lequel tout le monde jurait ! Après de nombreuses célébrités comme Meghan Markle, Kourtney Kardashian ou encore Madonna qui ne jurent que par cette boisson fermentée, la chaîne Starbucks s'est elle aussi lancée dans le game avec une nouvelle boisson fraîche à base de kombucha sur sa carte (uniquement aux US). Bref, la folie du kombucha est loin d'être terminée puisque c'est à présent en France qu'elle commence à se faire un nom, reste à savoir si elle fera autant d'adeptes chez nous qu'au pays de l'oncle Sam !

Source : Shoko / mindbodygreen.com - Crédit : Nathan Dumlao via Unsplash