Tout comme Marie Kondo, on se plie à l'art du rangement pour notre plus grand bien 

par

Nettoyer, astiquer, balayer, kaz la toujou penpan...

Netflix n'arrêtera jamais de nous surprendre avec ses programmes originaux. Sur la plateforme, on peut pleurer devant une rom-com, flipper lorsque l'on binge-watch une série comme You, mais aussi se détendre en regardant L'art du rangement avec Marie Kondo. Ce petit bout de femme, qui sautille de joie dès qu'elle arrive dans un endroit sans dessus dessous, en disant "j'adore le désordre", est une ponte du rangement. Cette japonaise a écrit de nombreux ouvrages sur les joies que procure le ménage.  Dans la série qui lui est consacrée, elle va à la rencontre de parents débordés ou de couples à bout, qui vivent dans un foutoir pas possible. Avec ses petites mains de fées, sans jamais s'énerver, elle va s'atteler à tout ranger. Le fait de la regarder a un véritable effet apaisant et cela donne envie de tout cleaner chez soi. D'ailleurs, saviez-vous que le fait de nettoyer est source de nombreux bienfaits (non ce n'est pas un argument de vieux macho qui ne veut pas lever le petit doigt) ? C'est testé et approuvé. 

C'est bon pour son moral 

Rentrer dans une maison bordélique a de fortes chances de nous faire déprimer. On ne se sent pas bien chez soi quand le chaos règne. L'amoncellement d'affaires, les piles de couverts sales, tout cela a tendance à nous tendre plus qu'autre chose. Souvent, on dit que sa maison est un représentation de son état intérieur. En plus, d'avoir le sentiment de vivre dans un perpétuel bazar et dans la crasse (souvent l'un va avec l'autre), c'est la croix et la bannière dès que l'on cherche quelque chose, ce qui conduit immanquablement à nous énerver. Arriver dans un appartement rangé, c'est comme pénétrer dans un antre de paix, où l'on a envie de se poser et de se reposer. Pour résumer: ranger, c'est être apaisée. 

C'est bon pour sa santé

Aucun médecin ne recommande à ses patients de vivre dans un univers rempli de poussières et d'acariens. Le fait de faire régulièrement le ménage permet d'évoluer dans une atmosphère propre. Et logiquement, mieux c'est rangé, plus on peut facilement récurer. Attention, de nombreuses études ont prouvé que le fait d'utiliser les mauvais produits pouvait avoir des conséquences néfastes sur notre santé. C'est la raison pour laquelle il faut bien faire attention à ce que l'on met sur son éponge. Savez-vous que le vinaigre blanc et le savon de Marseille suffisent à garder une maison nickel. 

Cela permet de se défouler

Le ménage a un double avantage: il permet de se défouler à l'intérieur et à l'extérieur. Je m'explique. Lorsque l'on range, on est obligée de bouger, de se baisser, de balayer... tout cela c'est du sport caché. Mine de rien, on se dépense et on brûle des calories. Au niveau mental, cela procure également des sensations positives. Venir à bout du désordre a des vertus apaisantes. On ressent un sentiment de bien-être (oui ma vie est peut-être triste si c'est le ménage qui me fait me sentir bien, mais on ne juge pas), de fierté et de satisfaction quand on se retrouve dans son univers tout propret, après avoir bien sué à trier, astiquer et ranger. 

On peut déconnecter 

Même si cela fait vieille ménagère, je l'assume, j'aime faire le ménage (mais je déteste faire la cuisine). En prenant soin de mon appartement, je me fais du bien. C'est comme le sport, il ne faut pas envisager ça comme une corvée mais plutôt essayer d'en tirer des côtés positifs. C'est un moment où je peux déconnecter, l'aspect répétitif des tâches m'offre la liberté de penser à autre chose et j'éprouve une réelle satisfaction à habiter dans un endroit propre et rangé et comme on n'a rien sans rien, il faut s'y atteler. Selon l'art millénaire du feng shui chinois, il est important d'avoir un espace ordonné pour que l'énergie puisse circuler et que l'on se sente bien chez soi. 

Si vous voulez une solution: ne vous laissez jamais déborder. En faisant un peu régulièrement, la tâche vous semblera moins insurmontable et votre intérieur sera toujours en ordre. 

Source : shoko.fr - Crédit : netflix