Toutes ces phrases agaçantes que l'on entend systématiquement quand on approche la trentaine

par

Plus on approche 30 ans, plus notre entourage nous envoie des signaux de détresse sur tous les sujets qui concernent notre vie. Quelles sont ces phrases qu'on a plus envie d'entendre ?s

La trentaine, cet âge où tu peux te faire un peu plus plaisir, ne devoir rendre des comptes à personne, et surtout construire ce que tu as envie, quand tu as envie et sans contraintes particulières. Oui, sauf la famille et certains ami(e)s qui semblent bon de te rappeler qu'il y a certaines choses qu'il faudrait faire bouger plus vite, et qui te conseillent de te poser un peu plus, parce que "bon, tu as l'âge maintenant". Alors même si on essaye de leur dire qu'on rencontre l'amour au moment où l'on s'y attend le moins, voici les phrases typiques que vous entendrez, quand même, en approchant fatidiquement de la trentaine. 

1. "Tu es toujours célibataire ? Il faudrait penser à te trouver quelqu'un"

Cette phrase magique sort généralement de la bouche de la grande tante et de la grand-mère, qui, inquiètent de ne pas vous voir aux bras d'un(e) charmant(e) jeune homme/femme, se posent en juges, et vous font votre procès dès le début du repas de famille. A la seule énonciation du mot "célibataire", les yeux exorbités de votre entourage vous fixent comme si vous veniez de dire un gros mot, et vous ne pourrez avoir la paix qu'une fois que votre cousine enchainera sur son futur mariage. 

2. "Il va falloir se dépêcher pour les enfants"

Ah, les enfants, ce sujet qui arrive toujours à point nommé dans une conversation avec sa mère, sa grand-mère, ou même l'amie de la mamie qui trouve aussi son mot à dire. Mise sur le compte de "l'horloge biologique", cette phrase, toujours bien placée, est un pic lancé à nos ovaires aka "il ne te reste plus autant d'années, tu ferais mieux de te dépêcher".  A moins de chanter à tue-tête la chanson "Elle a fait un bébé toute seule", vous essayez de faire dériver la conversation sur le temps qu'il fait...mais c'est peine perdue. 

3. "Ta cousine a déjà fait ça, ça et ça" aka la comparaison de l'extrême

RIEN DE PIRE AU MONDE que d'être comparée à un autre membre de sa famille, et qui plus est, à sa cousine parfaite, celle qui a déjà tout fait : Mariée, un super job, un enfant en route, une grande maison et des vacances aux quatre coins du monde. Au milieu de cette comparaison, vous lâchez prise, et répondez juste des "ah oui" avec la tête et vous criez intérieurement pour ne pas gâcher la soirée. Si madame parfaite existait, ça se saurait. 

4. "Le voyage n'est pas un métier"

Sauf si tu es blogueur, ou que tu as la chance de travailler dans le tourisme. A mettre toutes vos plus belles photos sur votre compte Instagram, votre entourage commencer à penser que vous passez votre vie en vacances, et que vous n'avez pas de job à côté. Jalousie ou simple message à faire passer pour vous faire comprendre que vos photos, ça va 5 minutes hein, cette remarque est de plus en plus présente quand on arrive vers les 30 ans (vous gagnez un peu plus donc profitez un peu plus). C'est un peu le revers de la médaille.

5. "Tu vis toujours dans ton 20m2" ?

Sauf si vous gagnez au Loto ou que vous tombez amoureuse d'un millionaire plein aux as, vous vous plaisez dans votre petit cocon au milieu de la capitale, sans prise de tête et avec une vue magnifique sur les toits de Paris. Mais quand tes deux potes, en couple et récemment proprios, n'hésitent pas à t'afficher lors d'un verre en terrasse, c'est tout de suite moins glamour. Et quand grande tatie en rajoute une couche le week-end en te lançant un "Ca va, tu survis dans ce petit espace" ?, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

6. "Il faudra penser à t'acheter ta première crème anti-rides"

Cette phrase peut vouloir dire deux choses : Soit s'y mettre rapidement pour éviter le désastre cutané, soit que vous avez vraiment une sale tête en rentrant de la soirée de la veille à 3H du mat'.  Si, en apparence, cela semble être un conseil amical, on essaye de vous faire passer un message clair, net et précis : Tu vieillis ma grande, il va falloir te prendre en main.  Pas sur que vous ayez encore envie de l'entendre une nouvelle fois. 

7. "Tu as passé l'âge pour porter des baskets"

Votre look a toujours été au coeur des discussions dans la famille, et vous ne comptez plus le nombre d'heures d'engueulades avec maman qui vous reproche de ne jamais vouloir porter ci ou ça, juste sous prétexte que vous préférez être casual. Si on a vous laissé respirer dans votre vingtaine, il semblerait que les remarques reviennent au triple galop en approchant les 30 ans. L'objet du conflit ? Cette paire de baskets que vous chérissez tant, et qui donne de l'urticaire à votre mère. Le prétexte de l'époque et des nouveaux styles n'arrivent pas à la convaincre, et vous voila entrain d'essuyer une remarque sur vos petites beautés qui vous "donnent un look d'ado". Merci maman. 

9. Mais ce qui compte vraiment :
Source : Shokos - Crédit : Ilya Yakover