Toutes ces réalités à accepter quand tu vois tes premières rides, pour te préparer psychologiquement

par

Réalité n°1 : tu es humaine.

Ça ne se fera probablement pas du jour au lendemain, mais un beau matin, tu n'y échapperas pas : tu constateras des plis de peau qui n'étaient pas sur visage auparavant - ça s'appelle les rides et au cas où tu ne serais pas au courant, c'est généralement ce qui arrive quand on vieillit (à moins que tu ne sois Benjamin Button). Les rides, c'est inéluctable même si certaines personnes essaient de nous faire croire qu'elles y ont miraculeusement échappé et au risque de froisser quelques susceptibilités, on va mettre les pieds dans le plat : va falloir que tu fasses (plus ou moins) avec. Pour t'aider à processer leur arrivée (c'est peut-être déjà le cas), on t'a préparé une shortlist des réalités à accepter dès maintenant, en passant en revue quelques bons gestes à mettre en pratique sans plus tarder pour les garder à distance le plus longtemps possible, si vraiment tu les redoutes. Ça arrive.

Tu peux prévenir, mais pas (vraiment) guérir

Une fois qu'un sillon s'est installé sur ton visage, autant te dire que ça va être très compliqué de le déloger - enfin, pas si compliqué, tu ne peux tout simplement pas le déloger. C'est bien d'en prendre conscience rapidement, ça t'évitera les désillusions (voir ci-dessous). Par contre, si tu veux t'éviter la rencontre fortuite de tranchées creusées sur ton front, c'est (à peu près) possible, la prévention fonctionne plutôt bien.

Ta crème anti-rides n'est qu'un vulgaire placébo

Imprime-le maintenant dans ton esprit, ça t'épargnera des espoirs brisés et des thunes envolées : les crèmes anti-rides ne combleront pas tes rides comme dans les animations qu'on voit dans les pubs. A la rigueur, elles peuvent avoir un rôle préventif intéressant, mais elles n'ont certainement pas le pouvoir de lisser ta peau comme quand t'avais 20 ans.

Ton seul espoir pour "guérir" s'appelle injection

Pour combler les sillons et stopper la formation des rides, ton seul espoir s'appelle Botox ou acide hyaluronique. L'acide hyaluronique, lui, vient plumper la peau et donc lisser les rides. Le Botox paralyse quant à lui les muscles, empêchant la formation de rides d'expression au coin des yeux, de la bouche ou du front aka empêchant bien souvent d'avoir quelconque expression du visage. Les deux injections sont temporaires et il faut les renouveler tous les 6 mois environ pour garder les rides sous contrôle. Te voilà prévenue !

Tes ancêtres sont en partie responsables, merci à eux

On prend des pincettes avec cette réalité, car on ne voudrais pas que tu te brouilles à vie avec tes vieux pour quelques rides sur le front ! La génétique joue indéniablement un rôle dans le vieillissement de la peau, renseigne-toi sur l'âge auquel tes parents voire tes aïeux ont commencé à rider et tu auras une idée de ce qui t'attend. Pour schématiser, on pourrait dire de 50% est prédéterminé par la génétique, et 50% par le mode de vie.

Ta production de collagène et d'élastine a commencé à décroître

On estime qu'à partir de l'âge de 20 ans, l'organisme ne produit plus autant de collagène et d'élastine qu'avant, deux protéines qui jouent un rôle dans la souplesse et l'élasticité de la peau. Chaque année, leur production ralentit un peu plus et d'autres défaillances entrent en jeu - le renouvellement cellulaire peine, le taux d'hydratation de la peau baisse - jusqu'à 40-50 ans, âge auquel le corps cesse de produire du collagène. Dès 20 ou 30 ans, il devient donc intéressant de booster la production de collagène de son organisme et de lui apporter les protéines dont il vient à manquer pour garantir la santé de la peau, mais aussi de compenser les autres insuffisances.

Tes rides sont dues aux expressions de ton visage...

En partie, tes rides sont des rides d'expression : l'anatomie de ton visage entraîne la formation de sillons aux endroits les plus sollicités et à moins de paralyser les muscles de ton visage avec du Botox, ou d'arrêter de ressentir quelconque émotion, tu ne peux rien y faire. Fais quelques grimaces devant ton miroir, exagère les expressions de ton visage, et tu auras un aperçu des endroits qui marqueront avant les autres, et de la manière dont ils vont marquer.

...Mais surtout aux agressions extérieures auxquelles tu t'exposes

Il n'y a pas que les expressions de ton visage qui soient la cause de tes (futures) rides : ton mode de vie et les agressions auxquelles tu t'exposes - volontairement ou non - pèsent en réalité bien plus dans la balance. En premier lieu, il y a le soleil. Sans protection convenable (indice 50), ta peau subit des dommages à chaque exposition, que tu le constates ou non, c'est à lui que tu doit la plupart des signes de vieillissement cutané. La cigarettela pollution, l'alcool jouent eux aussi en ta défaveur, big time. Enfin, plus bizarrement, ton sommeil est lui aussi cause de rides, que ce soit le manque de sommeil que la manière que tu as de poser ta tête sur ton oreiller. C'est notamment pour cela que les dermatos recommandent de dormir sur une taie d'oreiller en soie !

L'état de ta peau est un facteur aggravant

Par-dessus le marché, il te faut prendre conscience que l'état de ta peau a un impact sur la formation des rides. Sèche et déshydratée, la peau a tendance à plisser et les ridules qui se forment peuvent à terme se transformer en rides incrustées, alors que les peaux à tendance plus grasse bénéficient d'une sorte de bouclier naturel contre l'affaissement. C'est injuste, mais c'est comme ça !

Il va falloir mettre en place une routine bien rodée si tu veux les garder sous contrôle

Enfin, c'est comme ça, c'est comme ça... pas forcément ! La morale de l'histoire est de compter religieusement sur les soins du visage, les crèmes hydratantes, les sérums et les masques pour poursuivre ta quête de la jeunesse éternelle (mais surtout de boire de l'eau, qui participe d'autant plus à l'hydratation cutanée). Entre outre, il te faudra être plus à cheval sur l'exfoliation : en débarrassant les peaux mortes de manière mécanique ou chimique, tu permets aux actifs cosmétiques de mieux pénétrer l'épiderme et donc d'être plus efficaces. A-t-on également mentionné les massages du visage qui stimulent la micro-circulation et oxygènent les cellules ? Et les derma-rollers qui favorisent la production de collagène ? Pfiouuuu, le monde de la beauté est finalement plein de réponses !

Ce n'est pas un drame

Voilà la meilleure réalité qui soit : ce n'est pas un drame d'avoir des rides. C'est tout à fait normal, tout le monde finit par en avoir, ce n'est ni un "problème" ni un "défaut", simplement le signe que tu es humaine et que tu vis ta vie sans trop te prendre la tête. Alors relax et aborde-les avec plus de sérénité ;)

Source : Shoko - Crédit : mapodile,Getty Images