Travailler 4 jours par semaine au lieu de 5 serait meilleur pour la productivité

par

Qui veut créer la pétition tout de suite maintenant ?

On savait déjà que trop travailler pouvait avoir des conséquences sur le bien-être et menacer la (bonne) santé mentale des actifs mais parce que cet argument ne semble pas recevable pour nombre d'employeurs, en voici un qui devrait davantage les faire tiquer. Selon une récente étude menée par l'entreprise Microsoft itself (si ça, c'est pas un gage de sérieux et de pertinence de l'enquête !), travailler moins aurait également un impact positif sur la productivité des employés.

Durant tout le mois d'août 2019, l'antenne japonaise de Microsoft a décidé d'expérimenter la semaine de quatre jours (du lundi au jeudi) sur quelques 2300 employés afin de voir comment cela pouvait impacter la productivité des salariés. Contre toute attente, la firme s'est rendue compte que, grâce à cette initiative baptisée « Work Life Choice Challenge », la productivité avait grimpé de près de 40% par rapport à l'année précédente, permettant de conclure sans l'ombre d'un doute à la pertinence d'une telle mesure au sein de ce service.

En plus de gagner en efficacité, l'entreprise a également réalisé des économies non négligeables, notamment sur l'électricité (baisse de 23,1% de la consommation par rapport à l'année précédente) et l'impression de documents (-58,7%).

Visiblement, les semaines intensives et le présentéisme ne seraient pas la clé de l'efficacité (en tout cas chez Microsoft), loin de là : la réponse se trouverait plutôt dans des week-ends prolongés d'une journée, bénéfiques pour le moral des salariés si l'on en croit l'expérience. L'idée d'une semaine de quatre jours n'a pas seulement été évoquée au Japon, puisque d'autres pays comme la Suède ont déjà expérimenté la mesure par le passé, avec succès. À quand la mise en place de ce système chez nous ?

Et vous, favorables à la semaine de 4 jours ?

Source : Shoko / Microsoft - Crédit : Hinterhaus Productions,Getty Images