S'inscrire
tracking
Hygiène menstruelle

Tu portes des tampons ? On te conseille de mater cette vidéo sur le choc toxique

Publié par
Eva Y.
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Tu portes des tampons ? On te conseille de mater cette vidéo sur le choc toxique

Une vidéo pédagogique pour sensibiliser les femmes aux risques du syndrome du choc toxique. 

Victimes de désinformations, nous sommes nombreuses à ne pas être au courant des risques que peuvent causer certaines protections périodiques, notamment celui du syndrome du choc toxique. Provoqué par la présence d'une bactérie staphylocoque doré dans le microbiote vaginal de certaines femmes, il peut en outre être favorisé par un mauvais usage des protections intravaginales, comme les tampons mais aussi les cups menstruelles.

Des responsables pointés du doigt par une récente étude française publiée en mars dernier dans eClinicalMedecine. En plus de mettre en cause la mauvaise utilisation de certaines protections hygiéniques, l'équipe de chercheurs indiquait que les risques de SCT étaient deux fois plus grands lorsqu'un tampon était porté 6 heures d'affilée et pouvaient même tripler pendant une nuit de 8 heures.

Pexels
Crédit : Pexels

En France, on compte une vingtaine de victimes par an, un chiffre flou qui pourrait en réalité avoisiner la centaine de cas annuels selon des estimations de l'Inserm. Si le phénomène est donc rare, il n'en reste pas moins dangereux, voire fatal pour certaines femmes, surtout les plus jeunes, lorsque le choc toxique n'est pas traité à temps. Les signes qui doivent alerter sont une très forte fièvre, une chute de la pression artérielle, des éruptions cutanées et des troubles digestifs.

Parce que les femmes restent encore trop peu informées sur les risques qu'elles encourent et des moyens dont elles disposent pour éviter le choc toxique, l'Inserm a publié cet été une vidéo à visée pédagogique afin de les « sensibiliser et rassurer les femmes concernées par le port du tampon ». Intitulée « Tampons et choc toxique : quels sont les risques ? », la vidéo, qui est disponible sur Youtube, explique à l'aide d'illustrations ce qui se passe dans le corps en cas de choc toxique menstruel.

En plus des données chiffrées, l'équipe de chercheurs délivre plusieurs conseils afin d'aider les femmes à s'en protéger, comme lire attentivement la notice des boites de tampons, bien se laver les mains avant chaque manipulation, en parler avec ses proches et demander de l'aide auprès d'un spécialiste en cas de doute. Notamment les jeunes adolescentes, plus touchées par le SCT, comme le note le Dr Gérard Lina, auteur principal de l'étude.

« Souvent, ce sont les mères qui s'en chargent, et si elles sont tout à fait capables d'expliquer l'usage du tampon à leurs filles, elles ne sont pas toujours bien informées sur le risque de choc toxique et sur comment le prévenir » précise-t-il. Voilà pourquoi il est plus qu'urgent que davantage d'éducation à ce sujet soit faite auprès des jeunes mais aussi des moins jeunes. A bon entendeur...

À lire aussi
L'endométriose bientôt au programme des études de médecine, l'avancée qu'on attendait
À lire aussi
Tu souffres pendant tes règles ? Cette position pour dormir est parfaite pour atténuer la douleur
À lire aussi
Si tu n'aimes pas les cup menstruelles, cette cup façon tulipe va te faire changer d'avis
À lire aussi
Une pub montrant comment bien mettre un tampon a été censurée, et c'est abusé
À lire aussi
Pourquoi notre libido est-elle au max pendant nos règles ?
À lire aussi
La gratuité des protections hygiéniques est (enfin) testée dans des lycées de France
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Tu portes des tampons ? On te conseille de mater cette vidéo sur le choc toxique
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible