S'inscrire
tracking
Épanouissement personnel

Tu rencontres les parents de ton mec et tu paniques ? 7 tips pour passer l'épreuve comme une pro

Publié par
marine Pineau
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
No thumbnail

Votre mec a décidé (comme ça, d'un coup) qu'il était temps que vous rencontriez sa famille et vous êtes déjà en insuffisance respiratoire ? On sait ce que c'est. Du coup, on a quelques tips. 

"On déjeune chez ma mère dimanche ?". Qu'on se le dise : cette simple question -qui pourtant devrait nous faire sauter de joie parce que symbole d'une relation qui semble tenir- nous fait l'effet d'une douche froide. Déjeuner chez sa mère. Avec ses parents, donc. Evidemment. Pour la première fois. Clairement, il y a de quoi paniquer, surtout quand le peu de choses que l'on sait de sa maman chérie nous vient de ses appels quotidiens. Bref, rencontrer les parents, c'est pire que de passer l'oral du bac. Et non, on n'exagère pas. Au bac, si on se plante, on hausse les épaules en se disant qu'on ne reverra JA-MAIS le prof en face de soi. Par contre, la Reine Mère, on doit se préparer à vivre avec à perpétuité. Alors pour passer l'épreuve haut la main, voici quelques tips. 

#1. ON INSPIRE, ON EXPIRE

D'accord, c'est facile à dire. C'est angoissant d'imaginer qu'on va être observée et jugée (si, un peu) pendant tout un repas. Pour peu qu'on soit végétarienne dans une famille de carnivores par exemple, il y a de quoi vouloir rester dans son lit. Sauf que plus vous serez angoissée, plus votre stress sera communicatif. On ne vous dit pas non plus d'y aller en mode "ultra détendue" mais essayez de donner le change. Respirez correctement, détendez-vous avant et vous verrez, tout se passera bien. 

#2. ON LIMITE LES DEMONSTRATIONS PUBLIQUES 

Vous l'aimez, il vous aime, les oiseaux chantent et vous vivez un Disney. Alors évidemment, vous avez envie de le montrer (et parfois, vous n'en n'avez même pas conscience). Toujours est-il qu'il vaut mieux réfréner ses ardeurs. Vraiment, mettez-vous à la place de sa mère : dans vingt ans, vous n'avez pas envie d'assister à la même scène. Vraiment pas

#3. LA SUISSE, VOUS ETES LA SUISSE

Les repas de famille, c'est LE théâtre des disputes et des débats. Un oncle qui ne partage pas les mêmes idées politiques, une vieux conflit qui ressort à tous les repas... les motifs ne manquent pas. Le truc, c'est qu'il faut rester neutre, comme la Suisse. Ce que raconte l'oncle déjà un peu bourré vous fait voir rouge et vous auriez bien envie de lui balancer votre verre en pleine tête ? On vous comprend. Mais mieux vaut se mordre la langue, laisser passer l'orage et se défouler sur Jules dans la voiture. On appelle ça la diplomatie et croyez-nous, la route pour devenir une vraie diplomate est longue. 

#4. NON, ILS NE VOUS DETESTENT PAS 

Parfois (ce n'est pas partout pareil, on vous rassure), la potentielle belle-famille peut paraître froide. Mais rassurez-vous : non, ils ne vous détestent pas. En fait, c'est normal de se méfier au début et croyez-le ou non, belle-maman luttera toute la soirée pour vous demander un extrait de votre casier judiciaire. Parce que bon, il s'agit de SON fils quand même. 

#5. NON, TOUTES LES BELLE-MERES NE SONT PAS DES MONSTRES

Et puisqu'on parle des belles-mères, non, elles ne sont pas toutes des monstres. Bon, certaines mériteraient qu'on leur fasse avaler leur livre de cuisine (rien que pour le nombre de fois où elles nous ont reproché de ne pas savoir faire cuire un poulet) mais on vous le promet, elles ne sont pas toutes des réincarnations de Satan. 

#6. INVERSER LES RÔLES

Crédit : Tumblr

Vous allez peut-être vous asseoir à la table où il mangeait ses purées quand il était petit mais on vous rassure, votre mec n'en mène pas large non plus. Et pourtant, lui, il sera en terrain connu ! 

#7. SE SOUVENIR QUE CE N'EST PAS LA FASHION WEEK

Oui il faut faire bonne impression et non, il ne faut pas non plus vous pointer avec les mêmes fringues que votre belle-mère potentielle. Vous vous souvenez quand Phoebe rencontrait les parents de Mike dans Friends ? Elle avait un serre-tête et une tenue BCBG. Bref, ce n'était pas Phoebe. Et l'idée, ce n'est pas de vous dénaturer. Si vous n'êtes pas à l'aise dans vos fringues, alors vous ne serez pas à l'aise avec les autres, CDFD. Alors on laisse sa robe fushia au placard sans pour autant se déguiser en future belle-fille parfaite. 

Vous verrez, tout se passera bien. Et la bonne nouvelle, c'est que ça, ce n'est que le premier round. Bientôt, Jules rencontrera VOTRE mère. Et ça, ça promet. 

Pour en savoir plus sur les méthodes contraceptives, rendez-vous sur le site www.moncorpsmacontraception.fr

À lire aussi
Ces 10 situations gênantes qu'on a déjà toutes vécues au boulot
À lire aussi
Tout ce qu'on adore faire durant les vacances d'hiver et qu'on n'avoue pas
À lire aussi
Ces 7 raisons pour lesquelles on craque toujours pour le garçon next door 
À lire aussi
5 conseils pour être (enfin) plus productive
À lire aussi
Ces 11 secrets que tu ne peux partager qu'avec ta meilleure amie
À lire aussi
Comme Kendall Jenner, pourquoi faut-il mettre un terme au tabou sur l'acné ? 
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Tu rencontres les parents de ton mec et tu paniques ? 7 tips pour passer l'épreuve comme une pro
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible