S'inscrire
tracking
Épanouissement personnel

Tu veux ruiner ta vie sentimentale en beauté ? Voilà les mecs toxiques qu'il te faut

Publié par
Eva Yoro
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 6 min
Tu veux ruiner ta vie sentimentale en beauté ? Voilà les mecs toxiques qu'il te faut

Ces alliés qu'il te faut pour bien foutre en l'air ta vie sentimentale. 

Tu les vois courir à l'approche de la Saint-Valentin, s'affolant de boutique en boutique, à la recherche du cadeau mignon/mais pas trop cucul/cher/sans coûter un bras non plus qui fera chavirer le coeur de l'être aimé·e. Toi, tu observes cette scène pathétique de loin, d'un air narquois, désabusé. Toi, tu fais partie de l'autre camp : celui qui bouffe des nouilles chinoises trop grasses un 14 février emmitouflé dans un pij' pilou pilou devant Netflix.

Parce que toi, tu as renoncé à l'idée du petit couple parfait. Ton truc, c'est plutôt les dates foireux, les plans culs chaotiques et les histoires boiteuses. En fait, tu excelles dans l'art de foutre en l'air ta vie sentimentale. Pour celles et ceux qui se demanderaient sur quelles qualités et quels alliés il faut compter pour réussir un tel exploit, François Salaün (à l'écriture) et Cécile Roubio (au dessin) vous ont tout bien détaillé dans leur Guide de l'échec sentimental.

En 9 chapitres, le duo cynique et piquant à souhait nous dit tout sur l'art de « finir sa vie seule et aigrie ». Et que l'on ne se méprenne pas : c'est un job à plein temps. L'enjeu n°1 : éviter à tout prix les mecs gentils, bienveillants et attentionnés et se concentrer sur les parfaits connards. Besoin d'un peu d'aide ? Pas de problème, le bouquin sélectionne rien que pour nous les 5 types d'hommes toxiques (mais la liste ne s'arrête heureusement pas là...), parfaits pour saboter notre vie sentimentale en beauté. Trop sympa !

Le pochtron tourmenté

Le pochtron tourmenté
Crédit : @ Cécile Roubio

Le traquenard : « Dans les bars ou les soirées entre amis, il est toujours au centre de l’attention. Son humour caustique et sa dépravation guillerette font tourner les têtes et chavirer le cœur de la midinette rock’n’roll ».

La désillusion : « À peine vous réveillez-vous dans son lit après une nuit agitée qu’il est déjà trop tard. Bien sûr, il pue la vinasse, mais ce n’est pas le plus grave. Vous allez bientôt comprendre que ces débordements et cet appétit pour toutes les dérives cachent en vérité d’insondables angoisses. C’est la sordide apparition du clown triste ».

La baffe dans la gueule : « Vous réalisez peu à peu que cette saloperie d’ivrogne n’a, lui, d’autre horizon que son prochain verre et, pour unique ambition, sa prochaine cuite. Quand ce triste constat s’impose pour de bon, il ne vous reste qu’à mettre les voiles et à vider quelques pintes pour oublier le temps perdu à tenter de raisonner cette épave ».

Notre scanner spécial loser : Le mec qui boit du blanc à 11h du mat' et qui commence à tenir des propos incohérents dès 19h. Celui qui transpire à grosses gouttes alors que tout le monde se les gèle dehors, celui qui met tes potes mal à l'aise, mais surtout, surtout toi.

L'artiste maudit

L'artiste maudit 
Crédit : @Cécile Roubio

Le traquenard : « Le statut d’artiste peintre vous émoustille davantage que celui de trader. [...] Vous ne comprenez pas grand-chose à son art figuratif mais vous vous en attribuez la faute. [... ] Éblouie par sa culture et la profondeur de son raisonnement, il ne vous reste plus qu’à faire plus ample connaissance avec son gros pinceau ».

La désillusion : « C’est le début d’une longue idylle et la découverte de la bohème telle que la chantait Aznavour. À cela près que ses toiles ne s’échangent même pas contre un bon repas chaud et que c’est vous qui faites bouillir la marmite de l’artiste maudit. [...] Entre deux esquisses, l’artiste se targue de vous convaincre de l’imminence de ces lendemains qui chantent ».

La baffe dans la gueule : « Mais, peu à peu, la cruelle réalité se fait jour. Ni vous ni personne ne comprendra jamais le génie de ce parasite. Et pour cause ! Même pas foutu d’être peintre en bâtiment, il s’avère qu’il a principalement une vocation de clodo ».

Notre scanner spécial loser : Le mec à l'art conceptuel que personne ne comprend, qui a souvent besoin de se réfugier seul pour trouver l'inspiration mais qui sait te trouver quand il n'a plus de quoi se payer ses bières.

Le fier étalon

Le fier étalon 
Crédit : @Cécile Roubio

Le traquenard : « Vrai virtuose de la biroute, il vous entraîne vers des sommets de plaisir sans précédent dès vos premiers ébats. [...] Ses fougueux coups de reins tout en maîtrise, ses mains douces et sa langue experte illuminent vos nuits et vous ne vivez plus que pour ces instants de félicité ».

La désillusion : « Immanquablement, bien que vous ayez vous-même considérablement développé vos talents pour combler votre étalon, la frénésie s’essouffle au bout de quelques mois. [...] Bientôt, vous lui surprenez de furtifs regards pleins de frustration vers les jeunes filles en fleur qui sortent les minijupes du placard à la faveur des premiers jours d’été. [...] Le prédateur ronge son frein dans l’attente de nouveaux festins ».

La baffe dans la gueule : « Ne suffisant décidément plus à le rassasier, vous allez vite être délaissée au profit de nouvelles saveurs. [...] En plus de vous briser le cœur à coups de gourdin, l’indomptable vous fait la faveur de compromettre votre vie sexuelle de manière durable. Hantée que vous serez par le souvenir de ces folles chevauchées, vos futurs partenaires feront pâle figure et peineront d’autant plus à vous conquérir ».

Notre scanner spécial loser : L'adage « trop beau pour être vrai » a ce truc d'agaçant qu'il dit souvent vrai. Un mec doué au lit, c'est cool. Un mec trop doué au lit, c'est suspect. Surtout lorsque l'étalon en question est du genre généreux et que - trop bon - il a envie de faire profiter ses talents à d'autres.

Le vieux beau

Le vieux beau 
Crédit : @Cécile Roubio

Le traquenard : « Prématurément abîmée par ce désastreux florilège, vous espérez panser vos plaies à l’ombre rassurante de ce séducteur chenu. [...] Pas écœurée à l’idée de vous frotter à sa peau tannée, vous fondez donc pour le sourire enjôleur de ce sémillant quinquagénaire ».

La désillusion : « Effrayé par la perspective de son proche délabrement, celui-ci vous envisage comme une cure de jouvence inespérée et vous ajoute à son lamentable déguisement de faux jeune. [...] Si vous prenez bien quelques cartouches de ce complexé Peter Pan Pan, les efforts fournis sous la couette pour ressusciter ce cochon vétuste ont peu de chances d’engendrer autre chose que de la sueur et de la frustration ».

La baffe dans la gueule : « C’est précisément en rencontrant sa fille que vous mesurez pleinement l’incongruité malsaine de votre attelage. Cette nymphe de votre âge, dont votre amant a changé les couches avant de partager la vôtre, illustre à elle seule la foncière anormalité du personnage. Manière de vérifier que les feuilles mortes mériteraient parfois de se ramasser un bon coup de pelle ».

Notre scanner spécial loser : Ce type qui débite des mots « djeun's » à la seconde, mots qui sonnent quand-même vieux. Se prétendant être encore dans le coup, c'est celui qui traite sans gêne la caissière de vieille peau, celui aussi qui pense te faire découvrir un truc super « chébran » alors que ça a déjà 2 bonnes années et surtout, celui qui porte ses chaussures sans chaussette.

Le pervers narcissique

Le pervers narcissique 
Crédit : @Cécile Roubio

Le traquenard : « Se présentant sous son meilleur jour, il vous éblouit par son charme naturel, sa prévenance et sa faculté inouïe à vous deviner. Succombant à ses violons, vous ne tardez pas à vous livrer pieds et mains liés à ce raffiné tortionnaire. C’est ici que la fête commence ».

La désillusion : « En bon laborantin, il est doté d’un puissant microscope lui permettant d’observer à l’œil nu des tares que vous ne soupçonniez même pas. [...] D’une patience sans bornes, il prend alors le temps de vous faire comprendre à quel point votre attitude intrusive et oppressante est odieuse. [...] Après avoir balayé vos excuses larmoyantes d’un revers de la main, il se montre magnanime en vous suggérant d’aller prendre l’air et de revenir quand vous serez un peu moins tarte ».

La baffe dans la gueule : « Régulièrement, il vous lâche ainsi la bride et vous délaisse quelques semaines, trop occupé qu’il est à détruire quelqu’un d’autre. [...] C’est de ce fait lui qui sonne l’heure de votre libération. Sortie des fers de ce geôlier sadique, vous avancez à tâtons dans un monde en ruines ».

Notre scanner spécial loser : Ah, le fameux, l'inimitable pervers narcissique ! Comment le démasquer ? C'est celui qui te sort le grand jeu d'emblée, celui avec qui la vie paraît être un conte de fée. Sauf que dans cette histoire, ce n'est pas qu'une pantoufle de vair que tu perds, c'est toute ta clairvoyance. Quand tu n'es plus capable de penser et que tu entends sa voix au moment de prendre une décision, que son regard pèse constamment sur toi et que son souvenir te hante dès qu'il a décidé de disparaître, c'est que tu as affaire au pire spécimen que l'humanité ait engendré. Mais, le Saint Graal si tu veux définitivement n*quer ta vie amoureuse.

Pour encore plus de bons conseils pour faire échouer comme une reine ta vie sentimentale, on te recommande chaudement le Guide de l'échec sentimental, sorti le 29 janvier aux éditions Jean-Claude Lattès. A défaut de ruiner tes histoires d'amour, tu te paieras de bonnes barres de rire.

À lire aussi
Le fleabagging, ce comportement amoureux qui pourrait expliquer pourquoi tu es toujours célib'
À lire aussi
Voici les meilleures et pires questions à poser à son date lors d'un premier rencard
À lire aussi
25 questions à poser à ton crush pour rapidement cerner sa personnalité
À lire aussi
Les meufs, les mecs n'aiment pas quand vous faites ces choses-là mais on les emmerde
À lire aussi
Tu veux choisir le livre de l'année ? Viens voter pour décerner le Prix des lectrices 2020
À lire aussi
5 tips pour réussir à tenir ses bonnes résolutions plus de 2 semaines
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Tu veux ruiner ta vie sentimentale en beauté ? Voilà les mecs toxiques qu'il te faut
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible