S'inscrire
tracking
Un été mode en Amérique

Un été mode en Amérique sur Robson Street à Vancouver, le fast fashion à l'honneur

Publié par
Sarah Attalaoui
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Cette semaine je vous emmène sur Robson Street, l'une des plus longues rues commerçantes de Vancouver. Du shopping oui, mais surtout de boutiques de fast fashion

C'est vrai qu'il faut de tout pour un monde et d'autant plus quand il s'agit de mode. Aimer les jeunes créateurs autant que les marques un peu plus mainstream est un atout. Un atout qui me pousse à apprécier les côtés touristiques de Vancouver autant que les lieux plus atypiques comme Gastown, qui grouille de jeunes créateurs et que je vous ai présenté précédemment dans un été mode en Amérique. Mon voyage touche bientôt à sa fin - oui c'est triste - mais je dois avouer que ce voyage fut l'un des moments les plus intéressants au niveau mode. Voir s'entrechoquer tant d'univers créatifs différents dans une ville qui n'est pas réputée pour la mode est assez surprenant. Passés les hordes de touristes qui s’agglutinent sur Robson Street, cet endroit est plutôt agréable car les boutiques sont extrêmement nombreuses. J'ai donc décidé de vous expliquer ce que l'on y trouve et pourquoi je m'y suis finalement sentie aussi bien. American Apparel, American Eagle Outfitters, Aritzia - dont je vous ai déjà parlé pour son côté très couture - A|X Armani Exchange ou encore Aldo Shoes sont autant d'enseignes que l'on peut trouver sur Robson Street.

Cette rue créée en 1889, par John Robson, n'a cessé de proliférer pour devenir une référence shopping de marque à Vancouver. On peut même trouver Club Monaco à côté d 'une boutique très girly de cupcakes. Cette polyvalence et effervescence sont les atouts principaux de Robson Street. Artère majeure du Downtown Vancouver, Robson Street est un puits inépuisable de tentations qui poussent clairement à la consommation de masse. Un bon point pour certains mais souvent un mauvais pour moi. Outre le fait que mon banquier risque de me priver de ma carte bleue, le côté mainstream et fast fashion de Robson Street peut agacer au point de faire demi-tour, comme ce fut mon cas durant les premiers jours de mon voyage. Préférant le métissage du quartier hype de Commercial Drive, je n'ai pas tout de suite compris que Robson Street était une mine d'or pour les basiques et finalement d' une importance capitale pour l'économie touristique de Vancouver. Un conseil ? Y aller pour faire des économies sur vos marques préférées !

À lire aussi
Un été mode en Amérique à Kitsilano, le quartier bobo de Vancouver
À lire aussi
Un été mode en Amérique à Granville Street, le centre ville mode de Vancouver
À lire aussi
Un été mode en Amérique de Vancouver à Bellingham Etats-Unis, la fin du voyage mode Outre-Atlantique
À lire aussi
Un été mode en Amérique à Commercial Drive, la hype canadienne
À lire aussi
Un été mode en Amérique, Main street et ses 5 km de shopping
À lire aussi
Un été mode en Amérique, les designers du quartier de Gastown
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Un été mode en Amérique sur Robson Street à Vancouver, le fast fashion à l'honneur
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible