S'inscrire
tracking
Un été mode en Amérique

Un été mode en Amérique, Main street et ses 5 km de shopping

Publié par
Sarah Attalaoui
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
No thumbnail

Vancouver est une ville pleine de surprises ! Après Gastown, je m'aventure sur l'une des plus longues rues de cette ville : Main Street et ses 5 km de shopping...

Je ne vous ai sûrement pas expliqué que ce n'est pas mon premier voyage en Amérique du Nord; en effet, 1996 et 2003 ont signés mes premières venues dans cette ville incroyable. Pourtant, et bien que je n'avais que 15 ans lors de mon dernier voyage ici, je n'avais jamais réellement arpenté les rues si surprenantes de cette "city". Il faut dire qu' à cet âge là mon ambition mode n'était pas aussi précise. 10 ans plus tard -et oui déjà- je m'atèle à redécouvrir cette ville avec un oeil différent et forcément plus "mode". Comprenez donc ma joie quand je me rends compte que la modosphère nord-américaine est en pleine expansion ! Je vous ai fait part du lifestyle nord-américain qui m'a mise face à des différences de moeurs mode entre Europe et Amérique; aujourd'hui j'aimerais vous parler de ce qu'est une rue shopping typique ici. Focus donc sur Main Street qui a livré bien des secrets au cours de ses 5 km de boutiques et de shopping !

Vous pourriez sans doute me dire que les rues shopping se ressemblent toutes un peu mais, à l'évidence, les habitudes mode de nos chers voisins d'Outre-Atlantique sont toutes autres. Main Street alimente les curiosités par ses boutiques aussi pointues que disparates. Il n'est donc pas improbable de voir des marques très design côtoyer des boutiques vintage très incongrues. Cette ambiance où la multiplicité des styles fait rage est une véritable bouffée d'air frais pour une fille qui, comme moi, est habituée à trouver un style de boutiques par quartier. Que vous ayez un petit budget ou que vous soyez habituées aux boutiques de designers huppés, sachez que Main Street est faite pour vous ! Après avoir pris conscience que 5 km de shopping m'attendait, mon coeur a fait un bond, tant par l'excitation de l'enjeu que la frayeur d'être finalement à bout de force à la fin de cette journée. Armée de courage, je pars à l'assaut de cette rue qui croise les rues d'Hastings et Broadway. Tout commence à l'intersection de Main et la 33 ème rue.Après avoir passé le Milk Bar, référence food du coin, et un salon de tatouage dont le nom, Darkday Tattoo, en dit long, j'aperçois le nom d'une boutique qui me fait envie.

Woo est le nom de cet espace vintage intimiste dans lequel je retrouve une ambiance années 50 très sympa. A quelques mètres de là, Lut Boutique propose des pièces très girly et très abordables mais qui ne font malheureusement pas mon bonheur. Point découragée, j'aperçois un nom familier : Barefoot Contessa, une enseigne ultra mode où la féminité est de mise et que j'avais déjà repérée sur une autre rue nommée Commercial Drive, dont je vous parlerai plus tard. Même si l'itinéraire semble linéaire, les boutiques des rues annexes de Main Street offrent également leur lot de surprises comme Hach + Hart, dont les objets design se mêlent joyeusement aux pièces de créateurs au style européen. Un bonheur, enfin pas pour le portefeuille. Qu'importe je file dans la boutique The Archetype dont la devanture m'attire. Une boutique spacieuse où résonne la musique rock des 60's mais dont les pièces sont un peu chargées. Petite déception, avant d'arriver à ma boutique coup de coeur : 8th & Main. Remarquée de loin pour sa vitrine très graphique, 8th & Main est en réalité une sorte de concept store aux allures de boutiques vintage. Une révélation.

La musique entraînante fait office de motivation à l'achat et les pièces, aux prix défiants toute concurrence, provoque en moi une frénésie shopping sans précédent. Féminines mais jamais trop girly, pointues et audacieuses, les pièces mode de cette enseigne sont un parfait combo entre fast fashion et travail de jeunes créateurs. Plusieurs accessoires me font d'ailleurs penser à la marque Hirschell présentée par les Fashion Hunters et dont la complexité est très européenne. Le shop vintage Fas in Franck et le skateshop Antisocial sont mes points suivants. J'y trouve d'ailleurs une paire de Vans classics pourpre pour 30$ soit 23€. Le rêve ! Enfin, après une heure et demie, pour atteindre Main Street/Broadway, je me décide à faire demi-tour pour tomber sur une autre boutique incroyable nommée Front and Company, qui propose pièces vintage de luxe et vêtements de jeunes designers locaux. Mon voyage mode est donc comblé ! Je pourrais continuer des heures tant il y a de choses à voir et raconter mais je préfère vous laissez découvrir les facettes de cette sublime rue commerçante qu'est Main Street. A très vite pour un nouveau rendez-vous d'un été mode en Amérique.

À lire aussi
Un été mode en Amérique à Granville Street, le centre ville mode de Vancouver
À lire aussi
Un été mode en Amérique à Commercial Drive, la hype canadienne
À lire aussi
Un été mode en Amérique à Kitsilano, le quartier bobo de Vancouver
À lire aussi
Un été mode en Amérique, premiers jours sous le signe du style
À lire aussi
Un été mode en Amérique ou comment faire sa valise quand on part si loin ?
À lire aussi
Un été mode en Amérique de Vancouver à Bellingham Etats-Unis, la fin du voyage mode Outre-Atlantique
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Un été mode en Amérique, Main street et ses 5 km de shopping
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible