Une étude le prouve, les femmes dédient 3 fois plus de temps aux tâches ménagères que les hommes

par

La charge mentale a bon dos. 

Si l'égalité des sexes parvient - doucement mais sûrement - à gagner le lieu de travail, à la maison, c'est encore une autre affaire. Les tâches ménagères sont encore trop gérées par les femmes, une répartition inégale du travail domestique et qui semble pour beaucoup « naturelle » que l'on appelle plus communément « la charge mentale ». Plus édifiant, une mineure partie des couples se répartirait le ménage de façon équitable, comme le montrent les résultats d'une enquête menée par des chercheurs britanniques et publiée dans la revue Work, Emploment and Society. Pour cette étude, 8500 couples âgés de 16 à 65 ans ont participé à l'enquête, couples qui ont été divisés en 8 groupes selon leur activité professionnelle et le temps partagé entre celle-ci et le travail à la maison. Et les résultats sont totalement stupéfiants...

tâches ménagères,ménage,couette
Les tâches ménagères, toujours l'affaire des femmes ?

L'enquête prouve que seuls 7% des couples gèrent les tâches ménagères de façon égale. Il s'agit de couples parmi lesquels la femme dispose des principaux revenus pour faire tourner le foyer ou l'homme ne travaille pas et s'adonne donc à plus de 20h de ménage par semaine. Mais ce schéma-là ne représente que 1% des couples sondés (soit des cacahuètes, soyons claires) et même dans ce cas présent, la femme effectue tout de même plus de la moitié des tâches ménagères. La situation la plus représentative reste celle où les deux partenaires ont des emplois à temps plein. Ici, et bien qu'ayant une activité professionnelle aussi prenante que les hommes, les femmes sont susceptibles de gérer poussière, cuisine et garde d'enfants cinq fois plus que les hommes. Paye ta charge mentale.

Mad Men,sexisme,charge mentale
En moyenne, les femmes effectuent 10h de ménage de plus par semaine que les hommes

Parmi les groupes étudiés, l'enquête a révélé que 28% fonctionnaient encore selon une répartition du travail genrée. Aussi, pour 3 couples sur 10, l'homme est le gagne-pain de la maison et s'acquitte donc du taff domestique. Ce dernier est occupé par les femmes - restées à la maison pour la faire tourner - et s'y attèlent au moins 20 heures par semaine. « En ce qui concerne les tâches ménagères, nous constatons que l'égalité des sexes reste rare et que les normes relatives au genre restent fortes » explique Anne McMunn, auteure principale de l'étude. « Changer les mentalités autour des normes de genre est un moyen d'encourager le changement dans ce domaine. Cela suggère que mêmes les couples qui partagent des idées égalitaires sur les rôles des hommes et des femmes pourraient ne pas être en mesure de surmonter les obstacles potentiels ». Bien, bien, bien...

Source : Shoko - Crédit : The Honest Company via Unsplash, Lionsgate Television, Unsplash @Volha Flaxeco, Disney–ABC Domestic Television