S'inscrire
tracking
Sexo

Une femme sur deux ne serait pas satisfaite de sa vie sexuelle selon cette enquête

Publié par
Eva Y.
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Une femme sur deux ne serait pas satisfaite de sa vie sexuelle selon cette enquête

Des chiffres plutôt préoccupants pour l'épanouissement sexuel des femmes. 

Dans une société où la relation sexuelle a tendance à se résumer à la pénétration, à la performance et plus globalement au plaisir masculin, difficile pour les femmes d'apprendre à trouver le leur. Il suffit de s'intéresser aux quelques études menées sur l'orgasme, la masturbation ou encore les fantasmes féminins pour mesurer l'ampleur du problème : si elle commence tout doucement à reprendre ses droits, la sexualité féminine reste encore trop peu considérée.

Pas étonnant donc que la moitié des femmes ne se sent pas épanouie sexuellement. Un bien triste constat mis en évidence par une récente étude australienne dirigée par des chercheurs de l'Université de Monash. Parmi les 7000 femmes âgées de 18 à 39 ans qui ont participé à ce vaste projet, 50,2% ont déclaré ressentir une forme de détresse dans leur vie sexuelle. Celle-ci se manifeste par du stress, un sentiment de culpabilité ou un mal-être pendant les rapports sexuels.

via GIPHY

L'enquête montre par ailleurs qu'une mauvaise estime de soi, qui peut conduire à la prise d'antidépresseurs (comme c'est le cas pour 20% des femmes interrogées), est souvent à l'origine de ce mal-être. Résultat, une femme sur 5 fait face à des troubles qui correspondent à un dysfonctionnement sexuel féminin. Baisse de libido, difficulté à atteindre l'orgasme ou bien dyspareunies (douleurs ressenties pendant le rapport sexuel), la sexualité devient en outre généralement plus compliquée à mesure que les femmes vieillissent.

Complexes, sentiment de culpabilité, blocage, les pressions qu'elles subissent quotidiennement au sein de cette société patriarcale agissent donc directement sur leur sexualité et contraint leur épanouissement, comme le regrette Susan Davis, professeure spécialisée dans la santé des femmes : « Le bien-être sexuel est reconnu comme un droit humain fondamental. Il est très préoccupant qu'une jeune femme sur cinq souffre de dysfonctionnement sexuel apparent et que la moitié des femmes de ce groupe d'âge éprouvent une détresse personnelle liée à la sexualité ».

Universal Pictures
Crédit : Universal Pictures

Pour elle, le rôle des professionnels de santé est donc majeur : « La forte prévalence de la détresse personnelle liée à la sexualité montre qu'il est important que les professionnels de santé, en particulier ceux qui travaillent dans les domaines de la gynécologie et de la fertilité, soient bien préparés à interroger régulièrement les jeunes femmes sur tout problème de santé sexuelle et à mettre en place une prise en charge ou une orientation appropriée » assure-t-elle. On espère que le message est passé !

À lire aussi
Voilà ce que ta personnalité et ton signe astro disent sur ta façon d'embrasser
À lire aussi
Attention, cette position sexuelle la plus pratiquée dans le monde est aussi la plus dangereuse
À lire aussi
Une étude Pornhub le révèle : en confinement, les meufs ont plus maté de porno que quiconque
À lire aussi
T'as moins de 18 ans ? Aller sur un site porno pourrait bientôt devenir (vraiment) impossible pour toi
À lire aussi
Voici les lieux en extérieur où les Français adorent faire l'amour, selon cette étude
À lire aussi
Voilà pourquoi on devrait toutes essayer de faire l'amour pendant la pleine lune
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Une femme sur deux ne serait pas satisfaite de sa vie sexuelle selon cette enquête
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible