Une femme trans bientôt au concours de Miss France ?

par

Un changement dans le règlement qui fait un pas vers plus de diversité et d'inclusion.  

Le 14 décembre prochain, les Français.es vont retrouver l'un de leurs rendez-vous annuels préférés : les Miss France. Si le concours continue de passionner les foules, celui-ci est régulièrement critiqué, jugé sexiste et grossophobe. Il faut dire que si les jeunes femmes qui concourent sont toutes plus ravissantes les unes que les autres, question diversité, il y a encore du chemin à faire. Mais, les choses semblent sur le point de changer. Ce lundi 28 octobre, Sylvie Tellier s'est confiée à la rédaction du Parisien. Interrogée sur la possibilité de voir une femme transsexuelle participer au concours, la présidente de la société Miss France a précisé qu'elle n'y était pas opposée.

« Demain, si une femme ou un garçon ayant changé de sexe, et ayant donc un état civil féminin, se présente au concours Miss France, nous ne sommes pas la police, je ne vais pas lui faire passer de visite médicale » a-t-elle déclaré, expliquant que le règlement avait changé depuis l'ère De Fontenay. En effet, la condition pour participer au concours est « d'être de sexe féminin » et non « née de sexe féminin », comme le stipulait l'ancien règlement. « Si une jeune femme transsexuelle se présente à Miss France et que le public l'élit, on ne s'y opposera pas, parce que nous suivons le choix du public » a-t-elle affirmé.

Un grand pas donc pour la communauté transsexuelle... même si Sylvie Tellier se montre sceptique quant à la possibilité qu'une Miss trans soit un jour élue, expliquant que bien que cela ne soit pas « interdit », cette hypothèse semble « compliquée dans les faits ». En effet, s'il y a bien un point sur lequel la présidente est intransigeante, c'est bien celui qui concerne la chirurgie esthétique (interdite aux participantes). Et un changement de sexe implique souvent des opérations esthétiques... Mais ce n'est pas le seul bémol que pointe l'ancienne Miss France : « De toute façon, je ne pense pas que les Français soient prêts à élire une Miss transsexuelle. Et s'ils ne sont pas prêts, il n'y aura pas de Miss transsexuelle » a-t-elle conclu.

Pour rappel, d'autres pays européens sont bien plus avancés sur le sujet. Tandis que la candidate trans Céline Van Den Bossche avait pu concourir en Belgique, Angela Ponce a été élue Miss Espagne et a même été la première femme transsexuelle à participer à Miss Univers.

Source : Shoko - Crédit : Instagram @Vai Chaves