Urgence climatique (mais pas trop quand même), la France interdit les emballages plastiques à usage unique... en 2040

par

Bref, la fin des emballages plastiques à usage unique, ce n'est pas pour tout de suite.

L'interdiction des emballages plastiques à usage unique en France ? S'il n'a pas été encore définitivement adopté par le Parlement, ce dispositif devrait s'appliquer... dans 20 ans ! Porté par des députés LREM, cet amendement au projet de lois antigaspillage voté lundi soir par l'Assemblée nationale vise à interdire la « mise sur le marché des emballages plastiques à usage unique d'ici 2040 ». Sont concernés par cette mesure, « tous les emballages alimentaires, les flacons, bouteilles, ce qui est partout dans nos placards pour l'usage domestique et industriel » a précisé Laurence Maillart-Méhaignerie.

Un dispositif qui conduirait à des objectifs successifs de réduction, de réutilisation ou de recyclage des emballages en plastique à usage unique, fixés tous les 5 ans, visant une interdiction totale de leur mise sur le marché d'ici 2040. « Un signal très fort et concret que la France envoie [...] à ses partenaires européens et au reste du monde » salue la secrétaire d'Etat Brune Poirson qui souligne que « l'avenir à long terme du plastique ne peut pas être celui de l'usage unique ».

Et pourtant, sur Twitter et ailleurs, la colère gronde, notamment du côté des militants écolos qui s'indignent de constater que l'urgence climatique n'en est finalement pas vraiment une. Selon le député européen écolo David Cormand, ce « signal très fort et très concret », paraphrasant les termes de la secrétaire d'Etat avec ironie, est surtout un message adressé aux industriels leur disant : « Vous pouvez continuer comme avant à produire et utiliser du plastique pendant une génération ». A méditer.

Source : Shoko - Crédit : Unsplash @John Cameron