Valentino, défilé Haute Couture Automne-Hiver 2013-2014

par
On explore le Wunderkammer Valentino

Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli changent de direction pour le défilé Valentino Haute Couture Automne-Hiver 2013-2014. Ils s’inspirent des Cabinets de Curiosités de la Renaissance et créent une collection Valentino unique en son genre

Plus ancrée dans la tradition de la Haute Couture que Viktor & Rolf, Valentino a pour habitude d’être synonyme d’élégance et royauté le tout avec une aura de candeur. Toutefois, Mariacarla Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli décident de sortir de leurs sentiers battus coposés de dentelle et de robe virginales et explorent une toute autre faceette Valentino. Avec pour inspiration les Wunderkammer autrement dit les Cabinets de curiosités, ancêtres des musés où l’on entreposait des pièces rares, précieuses et étranges. Pierpaolo Piccioli explique ce défilé Valentino Haute Couture Automne-Hiver 2013-2014 disant : “ On a essayé de faire quelque chose pas seulement spécial mais aussi surprenant, inattendu […] Dans un Cabinet de curiosité, les pièces sont uniques en leurs genre et bien particulières. “. Pour ce qui est du côté surprenant, le défilé Valentino Haute Couture Automne-Hiver 2013-2014 remplit parfaitement sa mission avec beaucoup d’inédits. Alors que le duo Grazia Chiuri/ Piccioli s’attache à une image de jeune fille en fleurs pour leurs défilés couture, cette saison, la facette féminine est davantage mise en lumière avec des coupe matures et des matières nobles.

Tweed, velours et soie sont majoritairement utilisés et la palette de couleurs se restreint à la famille des marrons et beiges. Les robes se portent midi et ajustées avec cardigan de tweed et de velours ou paletot de fourrure. Une allure très sage voire austère accentuée par les longues robes qui se confondent en cape à l’instar du défilé Elie Saab Haute Couture. Enfin ça c’était pour la première partie, car passée la pemeière vingtaine de silhouettes, les couleurs et l’harmonie se sont installées au défilé Valentino Haute Couture Automne-Hiver 2013-2014. Les motifs ont enbahit les tissus et la soie s’est faite plus présente. Sur robes du soir, la douce matière apportait sensualité aux silhouettes, le rouge Valentino a même fait quelques apparitions. Entre soie, broderies, motifs et transparence le défilé Valentino a oscillé se concluant sur une robe théâtrale faite d’un décolleté de velours et d’une traine en soie peinte. Avec pour thème les Cabinets de curiosités, le défilé Valentino tombe pile dans le thème de la Haute Couture qui se doit d’être gage d’exception.

Source : Go Runway, - Crédit : Yannis Vlamos, Go Runway