Victoria's Secret présente son premier mannequin grande taille (et il était temps !)

par

Alléluia ! 

La marque Victoria's Secret semble avoir retenu la leçon ! Après avoir essuyé de vives critiques, qui pointaient du doigt son manque de diversité, notamment sur son célèbre défilé annuel (qui n'aura pas lieu cette année), la griffe de lingerie a également été entachée par les propos douteux de son ancien directeur marketing Ed Razek. Au cours d'une interview accordée à Vogue, celui-ci a en effet déclaré qu'il n'était pas question de recruter des mannequins grandes tailles ou transgenres, arguant que le Victoria's Secret Fashion Show « était un fantasme » avant tout. Un discours qui a bien évidemment fait polémique et qui l'a poussé à se retirer du paysage mode, peu après l'arrivée du premier Ange transgenre, Valentina Sampaio. Depuis, la marque de sous-vêtements semble chercher ses marques, peinant à garder son ADN à l'heure où l'industrie de la mode tend vers plus d'inclusion et de diversité.

Après l'initiative de Zara de recourir à son premier mannequin « curvy » mais aussi et surtout les derniers défilés Etam et Fenty, qui faisaient la part belle au body positivisme, Victoria's Secret (enfin) embauché son premier modèle grande taille. Dans le cadre de sa collaboration avec la griffe Bluebella, qui elle fait appel à différentes morphologies, l'enseigne de lingerie a annoncé que des pièces issues de cette collab' seront disponibles dans plusieurs magasins aux Etats-Unis et en Angleterre, mais aussi en ligne.

Pour représenter la collection inclusive Love yourself, Victoria's Secret a recruté Ali Tate, une mannequin « grande taille » (terme que l'on emploi pour toutes les tailles qui ne sont pas standards dans l'industrie de la mode, c'est-à-dire celles qui vont au delà du 38). Un choix dont s'est d'abord félicitée la principale intéressée, qui a partagé la nouvelle sur son compte Instagram. « Je pense que je suis la première femme taille 42 Victoria's Secret ? Peu importe, je suis ravie de travailler avec une marque que j'idéalisais quand j'étais ado. Un grand pas pour toutes les morphologies » a-t-elle applaudi.

Si l'initiative de Victoria's Secret est plutôt louable, surtout après avoir claironné qu'aucun modèle plus size ne foulerait son défilé, on reste quand-même perplexe de ne voir seulement que maintenant le premier mannequin talle 42 débarquer dans l'écurie des Anges. Mais également que celle-ci soit désignée comme un modèle « curvy », alors qu'elle représente en réalité le corps d'une Française ou d'une Américaine moyennes, puisque la taille moyenne est bien le 42. Bref, il y a encore du chemin à faire de ce côté-là...

Source : Shoko - Crédit : Victoria Secret, Instagram @Ali Tate