We Love Green 2016, report' style du festival

par
Une licorne s'est invitée au stand Kiehl's

Le temps a fait ses caprices et la boue a largement été au coeur des conversations. Le style a-t-il été supplanté par cette jolie mare inadéquate à la saison ? Réponse avec notre report' style du dernier jour du festival We Love Green

Pour la dernière édition du We Love Green, le soleil a tapé si fort que les couronnes, bien que très présentes, avaient laissé place aux chapeaux. Cette fois-ci, ce sont plutôt les capuches de nos bons vieux anoraks qui ont été vues en masse. En cause ? La pluie et les risques d'orage, sans parler de cette boue paralysante dans laquelle on pataugeait. Et oui, comment éviter le remake du combat de boue si apprécié de certaines personnes ? Les fameuses bottes en caoutchouc. De toutes marques, bleues, noires, avec des canards (si, si, on les a bien vues) ou encore à motifs histoire de dire "bye bye" à la déprime de mi-saison, les fashionistas ont adoré les bottes pour garder leur style. Si We Love Green a prévenu en Home Page que ces morceaux de caoutchouc ou autres shoes de rando étaient indispensables, certaines ont bravé les lois de cette bonne gadoue en optant pour la version sneakers.

We Love Green 2016, une édition pleine de style
We Love Green 2016, une édition pleine de style
We Love Green 2016 - Jamais sans des bottes de pluie
We Love Green 2016, une édition pleine de style
We Love Green 2016 - Les teddy étaient de la partie
We Love Green 2016, une édition pleine de style
We Love Green 2016 - Talons vs plates, les chaussures avaient toutes les formes
We Love Green 2016, une édition pleine de style
We Love Green 2016 - Le denim, l'indétrônable du festival
We Love Green 2016, une édition pleine de style

Plus téméraires, quelques filles ont même tenté les talons... Les trenchs transparents avaient la part belle à We Love Green, le capital "sexy" devant être de la partie avec un soleil battant si espéré. On a aussi eu le droit à quelques teddy et perfecto. Il faut bien l'avouer, ça ne courait pas les allées du bois de Vincennes non plus. Retenons également de beaux moments de danse avec le mix de Superpoze, pendant lequel les filles n'ont pas hésité à tomber le coupe-vent, quand James Blake faisait onduler les corps avec un incroyable chic. Plus tard, c'est Lido qui chauffait la piste de La Clairière avant que Diplo ne réalise un coup de maître en faisant sauter tout le monde dans la boue, éludée pendant les 1h15 de Dj set. Sales, on l'était. Prêtes à laisser nos principes mode de côté ? Egalement. Côté artistes, on salue aussi le look de PJ Harvey avec ses talons aux centimètres incalculables et sa ravissante couronne de fleurs, pour une performance qui restera gravée dans les mémoires. Heureusement, les rayons chauds du soleil ont quand même fait une apparition plus tôt dans la journée lors de notre passage sur le stand Kiehl's. En bois avec ses tons printaniers, l'espace respirait l'ambiance cool à souhait.

On a fait notre diagnostic sur le stand Kiehl's
On a fait notre diagnostic sur le stand Kiehl's
We Love Green 2016 - Gambettes Sauvages a mis du vert sur notre passage
On a fait notre diagnostic sur le stand Kiehl's
We Love Green 2016 - Féminins, les noueds le Bow Paris ont fait mouche
On a fait notre diagnostic sur le stand Kiehl's
We Love Green 2016 - On a craqué pour les accessoires Le Colonel Moutarde au We Love Green
On a fait notre diagnostic sur le stand Kiehl's
We Love Green 2016 - Coucou Suzette était au Kiehl's Market
On a fait notre diagnostic sur le stand Kiehl's
Treez au We Love Green 2016
On a fait notre diagnostic sur le stand Kiehl's

Un moment canon pour avoir un diagnostic de peau (on n'est pas trop mal, heureusement), des miniatures de produits au top en prime et des activités annexes pour respirer la vocation éco-responsable du festival, et vous obtenez la super recette de ce que proposait Kiehl's à We Love Green, en tant que partenaire du festival. La cerise sur le gâteau ? Un atelier floral avec Les Gambettes Sauvages pour vous apprendre à recycler vos contenants des produits Kiehl's en vases et aussi une market place avec de super jeunes créateurs. On a adoré revoir les accessoires décalés de Coucou Suzette, découvrir les nœuds féminins de la marque Le Bow Paris, apprécier la délicatesse des bijoux LÕU.YETU puis nous attarder sur les accessoires Le Colonel Moutarde qui continue son exceptionnelle expansion en seulement 4 ans d'existence. Quant à Treez, on vous en parlait avec les fashion hunters pour leurs bijoux en bois qui vous permettent de planter un arbre ou plusieurs après chaque achat. Pas de doute possible, We Love Green a encore mis les petits plats dans les grands en 2016 pour vous régaler pendant deux jours. On se voit l'an prochain ?

Crédit : meltyfashion.fr