Wrung et ses pièces street, pourquoi les filles en sont fans ?

par

Depuis près de 20 ans, Wrung s'est imposée comme une marque streetwear à suivre. Depuis peu, les filles se l'approprient. On vous explique pourquoi les filles sont fans de Wrung !

Depuis quelques années les filles se ré-intéressent au streetwear, le dynamisant et le mixant avec des pièces plus sexy pour le rendre plus féminin. Surfant sur cet engouement, désormais ancré dans les moeurs mode, certaines marques dont Wrung se sont occupées de rendre leurs modèles plus faciles à porter pour les filles. Mais comment rendre sexy une pièce qui ne l'est que sur un mec ? Wrung a eu la solution en laissant faire l'imagination foisonnante de ses clientes filles. Un coup de poker risqué mais qui fonctionne ! Cette liberté par rapport au streetwear fait même naître des collectifs comme Pantheone qui prône une mode street, sexy et architecturale. Un plus dans le monde du street qui a toujours compté sur les filles pour pimenter les looks de la rue. Wrung n'a pas choisi de faire comme les autres et a laissé ces filles, fans du style chic et street de la marque, s'emparer de pièces cultes comme le bonnet, le sweat ou le t-shirt pour le rendre féminin. Un look qui fonctionne ? Un sweat imprimé, des bijoux girly, un jeans slim retroussé et une paire de mocassins. L'alternative des sneakers, devenues plus qu'un must, fonctionne aussi très bien.

Wrung et ses pièces street, pourquoi les filles en sont fans ? - photo
Wrung et ses pièces street, pourquoi les filles en sont fans ? - photo

Wrung a donc rapidement compris que les filles aiment porter les pièces confortables, loose et boyish de leurs potes mais surtout de leur mec ! Et quand on voit le lookbook automne-hiver 2013-2014 de Wrung on comprend pourquoi les filles en raffolent ! On adore par exemple le SWEAT CREWNECK WRUNG “PREDATORS” , que l'on mixe avec des pièces plus ajustées pour créer un volume féminin et chic. Bien que Wrung possède une collection femme, nous avons rapidement compris que les filles s'intéressaient plus aux pièces homme, s'amusant à détourner les codes street par excellence, comme le fait Cléa Lala avec ses casquettes brodées et le denim customisé pour Levi's. Le pont entre féminin/masculin est alors moins net et les filles réaffirment leur style via les pièces de Wrung qui multiplient les collab' pour imposer des lignes urbaines, chic mais toujours justes et cela, les filles l'ont bien compris...

Source : wrung.fr