S'inscrire
tracking
Voyages & Évasion

5 questions à te poser avant de voyager à nouveau cette année

Publié par
Priscilla Brégeon-Minos
, le .
5 questions à te poser avant de voyager à nouveau cette année

Des vacances, oui, mais mieux vaut éviter de les prévoir à l'arrache cette année avec la pandémie ! 

Quand est-ce que ça se termine 2020 ? Bientôt, mais ça ne veut pas pour autant dire que la pandémie, elle, sera terminée. Comme s'il ne nous avait pas assez fait souffrir, ce coronavirus semble nous coller à la peau et ne pas vouloir s'en aller. Que nenni, ça ne va pas nous empêcher de vivre ! Avec quelques adaptations, quand même, mais ça en vaut la peine. Et qu'en est-il des vacances, des voyages ? Parce qu'après avoir été confiné pendant des mois, on mérite bien de prendre l'air un peu. Certain⸱es ont eu la chance de pouvoir le faire cet été, mais d'autres attendent impatiemment de pouvoir partir. Seulement, avant de faire tes valises, on te conseille quand même de te poser quelques questions pour t'assurer de bonnes vacances et zéro déception, ou presque.

Ai-je vraiment besoin de voyager ?

On ne peut pas dire que le moment soit propice pour partir en vacances, alors il faut bien te demander si c'est vraiment utile et si tu es prêt⸱e à prendre des risques pour ta santé et celle des autres. Ne peux-tu pas plutôt faire du staycation, cette tendance voyage qui consiste à jouer les touristes dans sa propre ville ou sa propre région ? Il y a probablement de beaux lieux culturels et sites naturels que tu ne connais pas à visiter ou même de belles randonnées à faire autour de chez toi ! Une chose est sûre, on te conseille plutôt de rester en France. Que ce soit pour aller à la plage ou à la montagne, notre pays regorge d'endroits magnifiques qui n'ont rien à envier aux autres pays.

La France, riche en paysages magnifiques
Crédit : Unsplash

Quel moyen de transport privilégier ?

Alors, c'est clairement pas le moyen le plus écologique, on ne va pas se mentir, mais la voiture reste le moyen de transport le plus safe en termes de santé, parce qu'au moins, tu n'es pas entouré⸱e de personnes que tu ne connais pas pendant des heures et qui risquent de te refiler le coronavirus ou même toi de les contaminer. Mais tout le monde n'a pas le permis et puis ça peut être très long selon la destination choisie, ou tout simplement pas possible. S'il n'y a vraiment pas le choix, le train fera l'affaire à condition de bien respecter les consignes sanitaires et en toute dernière option, l'avion, mais en préférant les vols de moins de 3 heures.

Quel hébergement privilégier ?

Le mieux, c'est d'éviter les hébergements publics, comme les hôtels, les auberges de jeunesse ou encore les campings. Même s'ils disent respecter les consignes sanitaires, on y croise un grand nombre de personnes et cela augmente donc le risque de l'attraper ou de le refiler. Il vaut mieux privilégier les hébergements où tu seras seul⸱e ou avec ta moitié ou ta famille, comme un air bnb. Le must du must, qui allie hébergement et moyen de transport safe ? Le van aménagé avec une douche et des toilettes. « Louer un van et se rendre dans un endroit isolé est une façon plus responsable de voyager », explique notamment Manisha Juthani, expert en maladies infectieuses à la Yale School of Medicine.

La van life, le mode de voyage le plus safe ! 
Crédit : Unsplash

Quels sont les protocoles en place dans la destination choisie ?

Ce serait quand même bête d'arriver à destination et de se retrouver en quarantaine pendant quatorze jours, ou encore de découvrir que le pays a choisi de se confiner ou de fermer les lieux publics, culturels et touristiques. Tout ce chemin pour rien ! Alors pense à bien vérifier les protocoles mis en place dans la destination choisie et aussi à vérifier le cours du nombre de cas de coronavirus. Si tu vois qu'il est en grosse augmentation, il y a un risque que le pays prenne des mesures d'ici à ce que tu sois en vacances. Bref, comme on l'a mentionné plus haut, le mieux c'est encore de rester en France !

Puis-je annuler mon billet d'avion s'il y a une augmentation de cas ?

Si la destination choisie a un taux positif au coronavirus de plus de 10 %, mieux vaut annuler. Mais il faut bien faire attention aux conditions de remboursement de son billet d'avion. Si c'est la compagnie aérienne qui annule la réservation parce que le pays a fermé ses frontières ou annoncé un confinement, alors pas de soucis pour se le faire rembourser. C'est même obligatoire et cela ne peut pas être remplacé par un avoir sans l’accord du voyageur. Par contre, si c'est de l'initiative du voyageur, que ce soit à cause du coronavirus ou non, il faut vérifier que le billet est modifiable ou remboursable selon les conditions de la compagnie aérienne. C'est donc une chose à prendre en compte pendant la réservation.

À lire aussi
Jet ski à Deauville, balade en 2CV à Lille... Sur Sport Découverte, 1001 activités t'attendent
À lire aussi
Journées du Matrimoine 2020 : Que faire et voir pour célébrer les femmes artistes ?
À lire aussi
Une compagnie aérienne va proposer des vols « vers nulle part » à ses clients 
À lire aussi
Dans quels pays peut-on partir pour les vacances de la Toussaint ?
À lire aussi
5 astuces pour rendre tes voyages en avion beaucoup plus confortables
À lire aussi
Royaume-Uni, Norvège, Islande, ces pays d'Europe dans lesquels les Français ne sont plus les bienvenus
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
5 questions à te poser avant de voyager à nouveau cette année
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible