Yep, les meufs aussi peuvent souffrir du syndrome des « couilles bleues »

par

Y'a pas que les mecs qui en souffrent !

Alors que 60% des femmes ne parviennent pas à atteindre l'orgasme lors d'un rapport sexuel, celui-ci prenant généralement fin après que l'homme a joui -, la frustration sexuelle chez les hommes serait plus douloureuse que celle ressentie par les femmes (vous avez dit paradoxal ?). Et celle-ci porte même un nom : la vasoconstriction, plus communément appelée « les couilles bleues ». Une douleur qui plierait les hommes frustrés en deux, après avoir été terriblement excités sans pour autant avoir éjaculé. Sauf que, BIG NEWS : les femmes aussi souffrent du syndrome des « couilles bleues » (sauf qu'on n'en fait pas tout un plat).

via GIPHY

Pour rappel, les couilles bleues décrivent cette sensation de frustration sexuelle, lorsque le sang afflue vers les organes génitaux et provoquent une érection (du pénis ou un durcissement du clitoris, dans le cas des femmes). Le désir monte, l'excitation atteint son paroxysme... mais reste « bloquée » à l'intérieur des organes génitaux (dans les testicules, pour les hommes, d'où l'expression imagée de « couilles bleues »), ce qui entraîne une congestion du fluide. Bref, une sensation très pénible.

Mais si cette douleur est parfaitement identifiable et reconnue chez les hommes, pour nous autres, walou. Nada. Que tchi. Interrogée par la rédaction de VICE, le médecin et thérapeute sexuelle Madeleine M. Castellanos explique : « Il y a beaucoup de femmes qui peuvent rester sexuellement excitées sans pour autant expérimenter cette sensation d'inconfort. Mais d'un autre côté, il existe aussi des femmes ayant eu des orgasmes multiples qui devront quand-même aller sous la douche pour faire couler de l'eau froide sur leur vagin, car elles souffrent de cette sensation d'inconfort ».

D'ailleurs, la douleur ressentie n'est pas la même, ni même aussi intense selon les femmes. Celle-ci est fortement liée à l'engorgement des tissus qui entourent le clitoris voire ceux qui recouvrent une plus grande zone, lorsque la femme est très excitée. « Un gonflement prolongé du tissus augmente les risques de sensation inconfortable, précise l'experte. Cette sensation peut s'en aller très vite, mais pour certaines femmes, ça peut durer des heures, ce qui est très difficile ».

via GIPHY

Que le prochain mec qui se plaigne donc d'avoir été « chauffé pour que dalle » à sa partenaire s'en souvienne : elle aussi, elle souffre du clito bleu lorsque tu négliges son orgasme. Voilà, c'est dit.

Source : Shoko - Crédit : Unsplash @Chris Liverani

1 commentaire
  • Signaler
    Bientôt 2 ans que je suis avec mon copain, je n'ai eu aucun orgasme, même pas une stimulation convenable de plus de 30 secondes qui montrerai son effort. Un jour il a compris que je me masturbe et à été offusqué. J'ai tenté en vain de lui expliquer. Sachant que j'ai commencer à me masturber au bout de 6 mois de relation, à cause de brûlure intense, et d'un inconfort pour aller uriner. Il m'a fallut 7 orgasmes pour me soulager