S'inscrire
tracking
Sexo

Yep, les meufs aussi peuvent souffrir du syndrome des « couilles bleues »

Publié par
Eva Y.
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Yep, les meufs aussi peuvent souffrir du syndrome des « couilles bleues »

Y'a pas que les mecs qui en souffrent !

Alors que 60% des femmes ne parviennent pas à atteindre l'orgasme lors d'un rapport sexuel, celui-ci prenant généralement fin après que l'homme a joui -, la frustration sexuelle chez les hommes serait plus douloureuse que celle ressentie par les femmes (vous avez dit paradoxal ?). Et celle-ci porte même un nom : la vasoconstriction, plus communément appelée « les couilles bleues ». Une douleur qui plierait les hommes frustrés en deux, après avoir été terriblement excités sans pour autant avoir éjaculé. Sauf que, BIG NEWS : les femmes aussi souffrent du syndrome des « couilles bleues » (sauf qu'on n'en fait pas tout un plat).

via GIPHY

Pour rappel, les couilles bleues décrivent cette sensation de frustration sexuelle, lorsque le sang afflue vers les organes génitaux et provoque une érection (du pénis ou un durcissement du clitoris, dans le cas des femmes). Le désir monte, l'excitation atteint son paroxysme... mais reste « bloquée » à l'intérieur des organes génitaux (dans les testicules, pour les hommes, d'où l'expression imagée de « couilles bleues »), ce qui entraîne une congestion du fluide. Bref, une sensation très pénible.

Mais si cette douleur est parfaitement identifiable et reconnue chez les hommes, pour nous autres, walou. Nada. Que tchi. Interrogée par la rédaction de VICE, le médecin et thérapeute sexuelle Madeleine M. Castellanos explique : « Il y a beaucoup de femmes qui peuvent rester sexuellement excitées sans pour autant expérimenter cette sensation d'inconfort. Mais d'un autre côté, il existe aussi des femmes ayant eu des orgasmes multiples qui devront quand même aller sous la douche pour faire couler de l'eau froide sur leur vagin, car elles souffrent de cette sensation d'inconfort ».

D'ailleurs, la douleur ressentie n'est pas la même, ni même aussi intense selon les femmes. Celle-ci est fortement liée à l'engorgement des tissus qui entourent le clitoris voire ceux qui recouvrent une plus grande zone, lorsque la femme est très excitée. « Un gonflement prolongé du tissus augmente les risques de sensation inconfortable, précise l'experte. Cette sensation peut s'en aller très vite, mais pour certaines femmes, ça peut durer des heures, ce qui est très difficile ».

via GIPHY

Que le prochain mec qui se plaigne donc d'avoir été « chauffé pour que dalle » à sa partenaire s'en souvienne : elle aussi, elle souffre du clito bleu lorsque tu négliges son orgasme. Voilà, c'est dit.

À lire aussi
Climax, la série française qui vous apprend à vous masturber de 17 façons différentes
À lire aussi
Quel est le classement des meilleures positions au lit ?
À lire aussi
Ces choses que l'on aurait aimées savoir avant notre première fois
À lire aussi
Une majorité d'hommes plébiscite cette pratique sexuelle, mais ce n'est pas le cas des femmes
À lire aussi
Alléluia, le premier contraceptif masculin pourrait arriver très très bientôt
À lire aussi
Ces 10 choses détestables que font les hommes au lit 
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Yep, les meufs aussi peuvent souffrir du syndrome des « couilles bleues »
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible