S'inscrire
tracking
Tendance du moment

Young Energy : PA et Marion deux passionnés de mode

Publié par
émilie Maggi
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 4 min
No thumbnail

Pierre Alexis (PA) et Marion sont deux jeunes diplômés d'ESMOD Lyon. Ces jeunes stylistes, évidement passionnés de mode vont nous parler un peu plus de leur métier qui fait rêver…

Présentation expresse :

  • Décrivez-nous votre style en 3 mots .

P.A : contemporain - décalé - bourgeois

Marion : grunge - chic - féminin

  • Le comble du chic ?

P.A : Marion et un foulard Hermès dans les cheveux .

Marion : être apprêtée sans le paraitre.

  • Le comble du mauvais goût ?

P.A : l'inculture et la complaisance

Marion : Paris Hilton.

  • Quelles sont les pièces de votre dressing dont vous ne pourriez pas vous passer ? (celle qui vous définit le mieux)

P.A : Mon jean APC et mes vestes de costumes.

Marion : Mes talons ! (retrouvez confession d'une accro aux chaussures ici)

On a envi d'en savoir plus !

  • Vos créateurs préférés (ou collection précises)

P.A : Balenciaga – Marni - Prada

Marion : Gareth Pugh - Balenciaga (la dualité franco-anglaise)

  • Pour vous qui incarne le mieux la féminité ?

P.A : Toutes les femmes, du moment où elles ne sont pas dans la démonstration outrancière de la féminité. Il y en a d'autre bien sur qui sont pour moi la quintessence de la féminité; des femmes d'hier comme Tippi Hedren, Peggy Roche ou des femmes d'aujourd'hui comme Catherine Baba et Anna Mouglalis.

Marion : La féminité est quelque chose de subtil (n'est-ce pas kesha) , cela doit être assumé mais jamais elle ne passe pas par le sexy, une femme féminine l'est tout le temps quoiqu'elle porte ou fasse. Je rejoins PA, les femmes qui m'inspirent ne sont pas des sex-symbols. Celle qui incarne le mieux la féminité pour moi est Simone de Beauvoir, pour son combat et par conséquent pour ce qu'elle dégageait. Aujourd'hui Anna Mouglalis, Diane Kruger.

  • Pourquoi avez-vous choisi la mode ?

P.A : La mode car c'était quelque chose qui s'offrait naturellement à moi car j'ai baigné dans les tissus et la peinture avec une grand-mère couturière et un grand père dessinateur industriel et peintre amateur.

Marion : La mode est entrée petit à petit dans ma vie et puis elle s'est imposée à moi, elle me donne envie de me lever le matin.

A propos de votre travail :

  • Quel fût le thème de votre travail de fin d’études ?

P.A : J'ai décidé pour ma collection de partir d'un synopsis imaginaire d'un film d'Alfred Hitchcock, qui raconterait l'histoire d'une femme s'éprenant du pays du soleil levant et allant skier sur le Mont Fuji. Ceci me permettant de mixer 3 inspirations : les années 50, le Japon et les sports d'hiver. En effet tout le thème de ma collection résidait dans l'aphorisme de Goethe : ''Faire un avenir meilleur avec les éléments élargis du passé'' .

Marion : Ma collection était inspirée du naufrage et des méduses, d'une femme survivant à un naufrage mais comme on peut si attendre ses vêtements en ressortent usés et elle s'est peu à peu transformée en créature.

  • Quelles sont les matières avec lesquelles vous aimez travailler ?

P.A: toutes les matières techniques n'ayant aucun rapport avec le thème choisi. Ce que je trouve toujours intéressant ce n'est plus de détourner les formes, car beaucoup de choses ont été faites, mais utiliser des matières nouvelles tels que les nouveaux tissus type soft Shell (combinaison de ski), maille mousse (sièges de voitures)...

Marion : A la fois aussi les matières techniques, qui se suffisent souvent à elles-mêmes et permettent de créer des volumes intéressants et d'un autre côté la mousseline de soie, pour la beauté de la matière, sa manière de se mouvoir et de contraster avec des matières moins conventionnelles.

  • Vous avez créé une collection à deux durant un stage à Barcelone cet été et vous avez été sélectionnés pour la biennale du design de St Etienne. Comment avez-vous procédé pour faire votre collection ? Vos inspirations ? Votre méthode travail ?

Ca été un peu compliqué au début de mettre au point cette collection capsule car finalement malgré le fait d'avoir vécu ensemble pendant pratiquement 2 ans, nous interagissions sur les dossiers et collections de chacun, mais finalement nous n'avions jamais travaillé ensemble sur un projet commun. Du coup les débuts ont été rudes mais c'est la première fois qu'en voyant un tissu (qui était de la maille mousse utilisé dans la bonneterie) nous avons eu un déclic sur les volumes et les concepts même de la collection. Pour ce qui est du photographe, nous travaillions en étroite collaboration avec le photographe lyonnais Hugo Juillard (qui a réalisé le shooting de nos 2 collections) et qui va réaliser la performance. .

Nous avons travaillé différemment de ce qui nous a été appris, nous avons fait quelques croquis mais ils n'étaient jamais réellement validés, on passait directement dans le tissu car la matière nous permettait de créer des volumes qu'il était difficile d'anticiper. Mieux valait donc que tout commence avec elle. De la couleur beige de la matière principale tout a découlé, nous avons choisi seulement des matières beige : résille, collanterie pour la compléter, c'est de là que l'on a pensé à créer un imprimé nous même à la peinture lors d'une performance.

  • Décrivez-nous votre démarche créative et cette nouvelle marque ?

Nous allons réaliser la performance in situ devant le public de la biennale le 15 novembre avec une vidéo à la clef pour l'exposition qui se tiendra du 22 Novembre au 5 Décembre 2010 à la Cité du Design de St Etienne. On a hâte ! Afin de donner du sérieux à cette collection capsule nous avons décidé de monter une marque pour des pièces uniques, I.R.M. (Imagerie 2 Résonances Magnétiques) ou nous réalisons des pièces sur commande.

  • PA tu as gagné le concours BATA, comment c'est, et va se déroulé?

Je suis parti, vu que cela correspondait au timing de celui de ma collection, sur l'idée d'opposition entre féminin et le sport, d'où le titre. Bon Chic Bon Sport. Nous sommes allés avec l'équipe Bata faire la validation des premiers protos à Milan. Je vais réaliser d'ici peu la campagne de pub. Pour ce qui est de la présentation presse elle se déroulera courant décembre et le lancement officiel en boutique fin mars, pour l'arrivée des beaux jours.

À lire aussi
Best Mountain : Inauguration de la nouvelle boutique sur les Champs Elysées
À lire aussi
Tu sais que tu es fashion addict quand…
À lire aussi
Sommeil : soyons coquettes même avec un masque de nuit
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Young Energy : PA et Marion deux passionnés de mode
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible