Yves Saint Laurent se désiste face à Christian Louboutin pour le procès semelles rouges

par
Une semelle qui revendique son identité

C'est une bonne nouvelle pour la maison Christian Louboutin. Yves Saint Laurent se désiste face au chausseur concernant le procès des semelles rouges. La rédaction de meltyFashion vous en dit plus

Il y a un peu plus d'un mois, Christian Louboutin gagnait en appel contre Yves Saint Laurent concernant le procès des semelles rouges. Cependant, l'affaire n'était pas encore finie et il restait quelques détails à régler. Mais aujourd'hui, Yves Saint Laurent se désiste face au chausseur des stars et Christian Louboutin gagne son procès. Une affaire plus juridique que mode qui aura tenu en haleine les modeuses pendant plus de deux ans. Pour Christian Louboutin, sa semelle rouge est le logo de sa marque. Tout comme Louis Vuitton n'accepterait que l'on reprenne son monogramme, Christian Louboutin s'est battu pour défendre l'identité de sa marque. Au début ce n'était pas gagné. Pour la cour américaine, une couleur ne pouvait pas être un logo officiel. Mais à force de persévérance, Christian Louboutin a réussi à défendre sa cause.

Yves Saint Laurent vient de se désister dans le procès des semelles rouges face à Christian Louboutin. Ainsi, le chausseur mégalomane Christian Louboutin lâchera ironiquement "Nous nous réjouissons qu'Yves Saint Laurent ai décidé de se concentrer sur son énergie, sur son travail et ses créations". Voilà qui est dit. Les modeuses pourront donc fièrement arborer leurs semelles rouges de Christian Louboutin sans que leur rivale n'ait de doute sur la provenance de ces escarpins. Alors, qu'en pensez-vous ?

Yves Saint Laurent se désiste face à Christian Louboutin pour le procès semelles rouges - photo